Wialu


Wialu fut la leader des Fallanassis et aida le Général Etahn A’baht et Luke Skywalker durant la Bataille de N’Zoth à l’époque de la Crise de la Flotte Noire.

  Durant la Crise de la Flotte Noire, le Maître Jedi Luke Skywalker eut l'occasion de rencontrer les adeptes du Courant Blanc, les Fallanassis, dont notamment Akanah et Wialu. Wialu était la plus haut-gradée des Fallanassis et ce fut en partie grâce à elle que la Nouvelle République parvint à vaincre les Yevethas de Nil Spaar dans l'Amas de Koornacht.

I. De l'Ancienne République à la rencontre avec Luke Skywalker [haut]



  Des années plus tôt, lorsque le Chancelier Suprême Palpatine devint Empereur et qu'il ordonna l'exécution de l'Ordre 66, les Jedi furent traqués et en partie éliminés par le Seigneur Noir des Sith Dark Vador. Les Fallanassis, menées par Wialu, craignirent d'être exterminées elles aussi par l'Empereur, ou pire, d'être utilisées par les Sith à de mauvaises fins. Ainsi, Wialu et les adeptes du Courant Blanc décidèrent de se cacher et de ne plus faire parler d'elles jusqu'à ce que l'Empire Galactique s'écroule.

  Malheureusement, ce ne fut pas si simple. En effet, toutes les Fallanassis n'étaient pas aussi courageuses que Wialu qui demeura de fer devant la menace grandissante de l'Empereur et de ses troupes de choc : l'une des adeptes révéla à l'Empire la position des Fallanassis alors cachées sur la lointaine et paisible planète de Lucazec. Wialu, convaincue qu'une rencontre avec l'Empire n'apporterait rien de bon aux adeptes du Courant Blanc, renvoya la traîtresse de l'Ordre des Fallanassis et décida de changer de cachette. Le groupe partit dans l'Amas de Koornacht avant que ne débute la Crise de la Flotte Noire et se réfugia sur la planète J't'p'tan.

  Là-bas, au lieu de se cacher et de ne rien faire, les Fallanassis luttèrent indirectement pour la liberté des peuples opprimés. En effet, lorsque le vice-roi Nil Spaar déclencha les hostilités contre la Nouvelle République, il envoya de nombreux vaisseaux exterminer les populations locales des planètes de l'Amas de Koornacht. Le Yevetha perpétra de nombreux génocides au nom de la race supérieure de son peuple. Cependant, lorsque les forces de Nil Spaar atteignirent J't'p'tan, elles ne détectèrent pas de population locale à massacrer. En effet, les Fallanassis, grâce à leurs extraordinaires pouvoirs, avaient créé une illusion dissimulant aux yeux des Yevethas les habitants de la planète.

II. La Bataille de N'Zoth [haut]



  Un peu plus tard sur J't'p'tan, la jeune Akanah - qui par un concours de circonstances avait dû quitter les Fallanassis des années plus tôt - débarqua aux côtés de Luke Skywalker afin de demander à Wialu si celui-ci pouvait devenir membre du Courant Blanc.

  Wialu ne fut pas surprise de retrouver Akanah après toutes ces années : grâce au Courant Blanc, elle avait pu retrouver sans difficulté la trace de son peuple. Wialu assista également à l'embarras d'Akanah lorsque celle-ci avoua au Maître Jedi qu'elle lui avait menti et qu'elle ne savait absolument rien de sa mère.

  Luke Skywalker, furieux de s'être fait mener en bateau durant des semaines et de s'être mis sa sœur Leia à dos finalement pour rien, exigea réparation auprès du clan des Fallanassis : on ne pouvait pas mentir à un Maître Jedi sans conséquences, surtout dans de telles circonstances. Wialu, pour réparer l'offense d'Akanah, accepta d'aider Luke Skywalker et la Nouvelle République à vaincre les Yevethas et la Flotte Noire regroupés devant la capitale N'Zoth de l'Amas de Koornacht. En tant que leader des Fallanassis, la vieille femme possédait un grand pouvoir. Elle ne pouvait pas lancer des éclairs de Force à la manière des Sith ou encore manier le sabre laser, mais elle pouvait créer des illusions. S'entendant avec Luke Skywalker et le Général Etahn A'baht de la Cinquième Flotte de la Nouvelle République, Wialu puisa dans ses réserves et créa l'illusion d'une gigantesque armée de vaisseaux spatiaux afin de dissuader les Yevethas de Nil Spaar d'attaquer.

  Mais le vice-roi, entêté et assoiffé de sang, attaqua tout de même. Bien que l'illusion de Wialu lui fît penser qu'il était en infériorité numérique et bien que les vaisseaux de la Flotte Noire aient quitté son armada, il chargea. Ses engins firent feu sur les illusions de la Fallanassi, sauvant ainsi de nombreuses vies parmi les pilotes de la République.

  Après la bataille qui se transforma en victoire pour la Nouvelle République, Luke et Etahn remercièrent sincèrement Wialu de son aide. Et après les événements de la Crise de la Flotte Noire, Wialu prit "sa retraite" et passa le commandement des Fallanassis à Akanah. On ne sait pas ce qu'il est advenu de la vieille femme depuis, mais elle mourut probablement de vieillesse pendant ou après la Guerre contre les Yuuzhan Vong.


Anecdote : Ce qui est amusant de constater vis à vis de la Bataille de N'Zoth, c'est qu'une telle technique - se servir d'illusions - avait déjà été utilisée par la prestidigitatrice Xaverri durant la Bataille de Nar Shaddaa opposant Han Solo et les contrebandiers à l'Empire Galactique.
Informations encyclopédiques
Wialu
Nom
Wialu
Espèce
Date de décès
Après 25apBY
Fonctions
Leader des Fallanassi
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/08/2013

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
4 031


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.