Zule Xiss


Apprentie zeltron de Maître Glaive, tuée lors de la Bataille de Jabiim

  D'une extraordinaire beauté à l'instar de tous les membres de son espèce, le caractère de cette jeune Zeltron à la peau orangée, notamment son narcissisme,  fut a priori son principal défaut. Esprit rebelle et arrogant, refermée sur elle-même, souvent en proie à la colère, le tempérament de Zule lui valut, et ce à plusieurs reprises, le refus de certains Maîtres Jedi de la prendre comme apprentie. Ce fut finalement le Maître Jedi Glaive, quasi similaire à Zule du point de vue du caractère et partageant la même propension au sarcasme et à l'ironie, qui décida de la pendre sous son aile, brisant ainsi l'exclusion dont elle était victime en raison de son tempérament fougueux. Il lui enseigna, d'une manière assez rude, sa propre conception de la Force et l'aida à développer la maîtrise de cette mystérieuse énergie. Contrairement à ce que les autres adeptes de la Force auraient pu penser, Zule s'avéra, sous la tutelle de Glaive, une élève douée et appliquée dans les tâches qui lui étaient incombées.

  Lorsque la Guerre des Clones éclata, Zule Xiss ne remplit que des missions de seconde importance au début du conflit, du moins jusqu'au jour où elle accompagna son Maître sur la petite lune d'Ohma-D'un, la jeune Zeltron ne réalisant pas encore que cette mission s'avèrerait cruciale pour le sort de la République. Une fois sur place, le commando composé de quelques Jedi et de soldats clones, dont Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Alpha, découvrit à la stupéfaction générale la colonie gungan totalement dévastée. Les Séparatistes avaient effectivement lâché dans l'atmosphère un gaz toxique, arme biologique encore au stade de prototype devant servir pour les actions futures de la Confédération des Systèmes Indépendants; et ce gaz commença à ronger lentement tous les membres Jedi du contingent. Devant à tout prix stopper les droïdes de combat avant qu'ils n'empoisonnent le monde de Naboo, les Républicains attaquèrent en force. Cependant, le commando fut très vite confronté aux véritables instigateurs de ce massacre gratuit : le mercenaire Durge et sa coéquipière Asajj Ventress, encore inconnus des services de renseignements à cette époque. Un combat acharné débuta, au cours duquel Obi-Wan sauva la vie de Zule tandis qu'elle était prise en otage et qu'elle restait encore trop faible pour se débattre seule.

  Mais son destin bascula lorsqu'elle vit de ses propres yeux Ventress décapiter son Maître, sans qu'elle puisse l'aider. Rassemblant tout son sang froid pour éviter de fléchir, elle rendit alors la pareille à Obi-Wan en déviant un tir qui lui était destiné. Puis, bloquée au sol par Durge alors qu'elle croyait lui avoir sectionné la moelle épinière, elle réussit à se dégager avant qu'il ne lui lacère le visage, en utilisant sa propre paire de blasters contre lui. Envahie par la tristesse, le remord et le désir de venger Glaive, Zule Xiss tenta désespérément de tuer la Jedi Noire, mais la Zeltron y perdit son bras gauche, sans pour autant montrer sa faiblesse par la suite. Une fois la mission réussie, Zule fut rapatriée en urgence sur Coruscant comme tous les membres de l'expédition, à l'abri derrière les lignes républicaines. Le projet de la Confédération était contré, mais la Zeltron avait beaucoup perdu pour cette unique mission. Une fois rétablie au centre médical, elle remplaça d'abord son bras gauche par une prothèse cybernétique, puis rejoignit le Temple Jedi où elle adhéra au Clan Jedi des Orphelins, un groupe de Padawans ayant perdus leur Maître et devant se débrouiller seuls.

  Quinze mois après la Bataille de Géonosis, Zule participa à la Bataille de Jabiim, ayant ainsi une chance de pouvoir venger son défunt mentor. Véritable carnage pour les deux camps opposés, son esprit était déjà bien préparé par ses épreuves antérieures, tel une carapace de ferrobéton. Elle aida activement l'équipe Jedi en place, participant à de nombreuses missions corsées et escarmouches durant toute la durée de la laborieuse campagne militaire. Lors du siège la station Cobalt, durant lequel les occupants devaient contenir l'ennemi pour permettre l'évacuation des Républicains, Zule contribua à repousser héroïquement les assauts répétés et intensifs des rebelles, faisant preuve de savoir-faire et de maturité. Néanmoins, dans les derniers jours du combat, la défaite semblait de plus en plus inévitable pour la République et Zule perdit tout espoir, comme de nombreux autres camarades cloîtrés dans la forteresse.

Zule Xiss


  Pensant sa fin irrémédiable au moment de la contre-attaque séparatiste menée par Alto Stratus, Zule laissa libre cours à sa colère pour espérer survivre un peu plus longtemps face à ses adversaires, les plus redoutables étant les droïdes assassins de Jabiim. Tuant de sang froid un grand nombre d'ennemi avec sa lame verte, principalement des commandos Nimbus, elle succomba ainsi au Côté Obscur, ce que son maître n'aurait jamais souhaité pour elle. Mais son basculement fut de très courte durée : alors qu'elle s'affairait sur le champ de bataille, un missile transperça de part en part un TB-TT clone proche d'elle, qui l'écrasa en s'écroulant, sans qu'elle puisse et sans qu'elle cherche à l'éviter. Une perte parmi tant d'autres, vite oubliée en raison de l'ampleur du désastre pour la République Galactique, qui décida au final d'abandonner la planète à son sort. Cependant, Anakin Skywalker déposa dans le mémorial sur New Holstice une mite de souvenir pour Zule, comme pour tous les autres Jedi tombés sur Jabiim.
Informations encyclopédiques
Zule Xiss
Nom
Zule Xiss
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Apprentie Padawan
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
20 691


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Clone Wars Vol. 02 : Victoires et Sacrifices
  • Clone Wars Vol. 03 : Dernier Combat sur Jabiim
  • Republic 51 : The New Face of War, Partie 1
  • Republic 52 : The New Face of War, Partie 2
  • Republic 55 : The Battle of Jabiim, Partie 1
  • Republic 56 : The Battle of Jabiim, Partie 2
  • Republic 57 : The Battle of Jabiim, Partie 3
  • Republic 58 : The Battle of Jabiim, Partie 4

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.