Qwi Xux


Brillante scientifique omwati qui participa à de nombreux projets impériaux

  Les recherches du Grand Moff Tarkin avaient démontré que les enfants omwatis étaient capables de prouesses mentales confondantes à condition qu'ils soient poussés à leurs limites. Si certains sujets craquaient sous la pression, d'autres en ressortaient étincelants comme le diamant, brillants et créatifs. Afin de mettre sa théorie en application, Tarkin sélectionna environ 25 ans avant la Bataille de Yavin dix enfants, chacun venant d'une ruche de Omwat, sans doute les plus brillants.

  Parmi eux se trouvait la jeune Qwi Xux, qui n'avait que dix ans lorsqu'elle fut arrachée à sa ruche. Durant deux ans, dans une sphère éducationnelle à l'environnement stérile en orbite autour de la planète, les enfants omwatis subirent une interminable série de tests et d'entraînements conçus pour leur enfoncer dans le crâne la somme de toutes les connaissances ayant traits à l'ingénierie. Les enfants se penchèrent sur des problèmes sur lesquels séchaient les plus grands cerveaux de l'Empire. Ils étaient soumis à une intense pression, mais pourtant ils n'avaient pas le droit de montrer le moindre signe de faiblesse. En effet, lorsqu'un des enfants craquait, il était aussitôt éliminé du programme et sa ruche était anéantie en représailles devant les élèves encore en course.

  Alors qu'il ne restait que la moitié des enfants, l'un d'eux, un garçon du nom de Pillik, fut prit d'horribles convulsions qui effrayèrent Qwi Xux et malgré son état, Pillik continua à demander à poursuivre ses travaux alors qu'on l'emmenait. Dès lors, la fillette comprit que si elle voulait survivre, elle ne devait absolument pas se laisser distraire par quoi que ce soit. Elle ne s'intéressa dès lors qu'aux défis abstraits lancés à sa sagacité et adopta pour devise de se concentrer sur le problème du jour. L'enfant se consacra à la physique, aux mathématiques et à l'ingénierie, en laissant de côté des matières comme la biologie. La philosophie de travail de Qwi Xux finit par porter ses fruits car elle fut l'unique survivante du groupe sélectionné par Tarkin. Pour la récompenser et surtout pour mettre à profit son extraordinaire intelligence, le Grand Moff l'affecta au Complexe de la Gueule dont la construction venait d'être achevée dans l'amas de trous noirs près de Kessel, et la plaça sous le tutelle du plus grand ingénieur de l'Empire, Bevel Lemelisk.

  Contrairement à son mentor, Qwi Xux ignorait que la finalité de ses travaux était de créer des superarmes qui permettraient de maintenir l'ordre dans la galaxie en démontrant la puissance destructrice de l'Empire. La jeune Omwati s'était tellement concentrée sur ses travaux pour survivre au test de Tarkin qu'elle s'était créée une sorte de bulle où rien n'existait en dehors de ses recherches. Les mensonges de Lemelisk et de Tarkin sur l'utilité de leurs recherches lui donnèrent des excuses pour ne pas se pencher sur le fait que ses inventions pouvaient être détournée des buts pour lesquels elle les créaient. L'aspect de son travail que Qwi Xux préférait était de travailler sur des problèmes complexes et de voir ces notions abstraites prendre forme. Durant ses premières années dans le Complexe de la Gueule, elle collabora activement à l'élaboration de l'Etoile de la Mort, qui pour elle devait servir à détruire des planètes mortes pour permettre l'exploitation minière des métaux lourds de leur sous-sol. Un prototype fut créé et Tarkin, devenu entretemps Grand Moff, se rendit dans la Gueule pour assister à une démonstration. Satisfait, il décida d'emmener avec lui Lemelisk et les plans de l'Etoile de la Mort pour les soumettre à l'Empereur.

  Avant leur départ, Qwi Xux et d'autres scientifiques du Complexe soumirent un autre de leur projet à Tarkin : les Dévastateurs de Mondes. Ce projet visait à modifier des fours moléculaires pour les rendre capables d'arracher aux planètes des matières premières, de les traiter dans des usines intégrées et de produire ainsi de merveilleuses machines. La naïve Qwi Xux pensait que les Dévastateurs de Mondes devaient être des usines de traitement d'astéroïdes conçues pour fabriquer des machines sans polluer des planètes habitées. Le Complexe de la Gueule qui n'était connu que de Tarkin attendit dès lors sa prochaine visite, sachant que l'attente pouvait être longue. C'est ainsi que le Complexe resta complètement isolé durant dix ans, son personnel ne soupçonnant pas un instant la destruction de ce qui fut la première Etoile de la Mort, ainsi que de la mort du Grand Moff Tarkin. A l'abri derrière son amas de trous noirs, le complexe ignora que l'Empire avait laissé la place à une Nouvelle République.

  Durant les dix années d'isolation dans la Gueule, l'humanoïde à la peau bleuâtre qu'était Qwi Xux devint une très belle jeune femme. Elle possédait de grands yeux bleus indigos et sa chevelure évoquait des plumes diaphanes couleur perle. Toutes ces caractéristiques ajoutées à sa grande taille et sa minceur lui donnait un aspect délicat et éthéré. La musique tenait une part importante dans la vie de Qwi Xux et elle avait parfois l'impression que ses complexes calculs s'apparentaient à une partition. Elle se consacra à un projet personnel : le Broyeur de Soleil. Il s'agissait d'un vaisseau petit mais extrêmement puissant. En effet, l'appareil pouvait lancer un projectile à résonance dans une étoile et provoquer une réaction en chaîne qui déclenchait alors une supernova. L'intérêt était de le rendre très maniable et assez petit pour qu'il puisse échapper aux senseurs afin d'éviter toute résistance. Le projet final eut la forme d'un tétraèdre et était capable de transporter un pilote et six passagers. Qwi Xux n'eut de cesse de perfectionner son blindage afin de le rendre indestructible grâce à des molécules hypercompactes.

  Elle soumit à Tol Sivron, l'administrateur du Complexe, cinq rapports définitifs, mais celui-ci lui avait à chaque fois demandé des tests supplémentaires sur le blindage du Broyeur de Soleil. Qwi Xux avait la désagréable impression que le bureaucrate ne lisait même pas ses rapports et était exaspérée par son attitude. Après dix ans sur ce projet, la scientifique commençait à se lasser de ce travail qui aurait dû être approuvé depuis deux ans sans les lenteurs administratives de Sivron, et elle était impatiente de se fixer sur autre projet plus stimulant. L'isolement du Complexe de la Gueule cessa quand une navette impériale pénétra dans la Gueule avec à son bord Han Solo, Chewbacca et le jeune Kyp Durron. Quand elle reçut ce qu'elle pensait être une copie du rapport fait par Solo à l'amirale Daala, Qwi Xux demanda à s'entretenir avec le prisonnier et fut choquée que celui-ci refuse d'abord de partager ses connaissances avec elle. Pour la scientifique, le savoir appartenait à tous et les connaissances permettaient d'évoluer et de partager un patrimoine aux générations suivantes de chercheurs.

  Han Solo accepta de lui parler après qu'elle lui ait révélé ce qui était advenu de ses compagnons. L'homme lui décrivit alors les zones qu'il avait exploré de l'Etoile de la Mort : les couloirs, les cellules et le broyeur à ordures. Elle fut bien plus intéressée lorsqu'il lui apprit que les Dévastateurs de Mondes avaient vu le jour mais ne comprit pas l'horreur que ses travaux inspiraient au prisonnier. Solo finit par la mettre face aux réelles applications de ces travaux et du fait que les noms sinistres de ces engins auraient dû l'alerter. Qwi Xux lui affirma qu'elle ne croyait pas en ses propos, mais elle avait désormais perdu sa belle assurance. Elle tenta de se retrancher derrière le fait qu'elle n'était pas responsable de la  manière dont les autres appliquaient ses concepts, mais même Han Solo sentit qu'elle se mentait à elle-même. Pour détourner la conversation, la scientifique lui montra alors sa nouvelle création et Solo comprit que le Broyeur de Soleil était capable de détruire des systèmes solaires.

  Qwi Xux fut ébranlée plus qu'elle ne voulait l'admettre par les propos de Solo et le fait que Tol Sivron se rende dans son laboratoire pour la première fois en dix ans ne fit qu'accroître ses soupçons. Après avoir fait traîner le projet Broyeur de Soleil depuis si longtemps, il semblait soudain étrangement pressé de le voir s'achever. Pour la première fois depuis son enfance, la scientifique fit son introspection et réalisa qu'elle n'avait pas voulu comprendre la finalité de ses travaux ni en accepter la responsabilité. Elle s'était protégée derrière une fausse naïveté pour ne pas voir ce qui aurait dû lui crever les yeux, surtout après ce que Tarkin leur avait fait subir à elle et aux autres enfants Omwati. En piratant les dossiers informatiques de la base, elle découvrit l'enregistrement de la séance de torture de Han Solo et fut outrée que Daala soit capable d'une telle chose, mais aussi qu'elle lui ait caché volontairement des informations tout en revendiquant la transparence. Quand l'amirale Daala la convoqua à son tour pour exiger que le Broyeur de Soleil soit opérationnel et lui fit part de son désir de l'utiliser pour détruire la Nouvelle République, Qwi Xux comprit alors que tout ce que Han Solo lui avait dit était vrai et qu'elle devait prendre une décision au plus vite.

  La scientifique parvint à libérer les trois prisonniers en utilisant tour à tour la force ou la ruse. Ils s'enfuirent ensuite à bord du Broyeur de Soleil, que Qwi Xux refusait de laisser entre les mains de Daala et devenir lui aussi un engin de mort. Un des quatre destroyers stellaires impériaux de la Gueule, l'Hydre, se plaça devant l'amas de trous noirs pour empêcher leur fuite et Solo tenta alors une manœuvre insensée en se basant sur l'assurance de Qwi Xux sur l'invulnérabilité de la coque du Broyeur de Soleil : il passa à travers la passerelle du destroyer. En proie à la terreur et à l'incompréhension, Qwi Xux vit Solo laisser les commandes à Kyp Durron qui manœuvra les yeux mi-clos alors que trois destroyers les poursuivaient. Solo lui apprit que le jeune garçon se servait de la Force pour trouver la route permettant de traverser l'amas de trous noirs et qu'il croyait en la puissance de celle-ci, même s'il ne pouvait l'expliquer scientifiquement. Les fuyards parvinrent finalement à sortir de la Gueule, mais seulement pour tomber sur la flotte de Kessel qui poursuivait Luke Skywalker et Lando Calrissian à bord du Faucon Millenium. Le Broyeur de Soleil et le Faucon Millenium sautèrent ensuite en même temps dans l'hyperespace pour échapper aux deux groupes qui les poursuivaient.

  Les fugitifs arrivèrent ensuite sur Coruscant et la jeune femme découvrit avec émerveillement le monde-capitale. Le Broyeur de Soleil fut alors transféré dans un hangar de haute sécurité pour y être étudié par des scientifiques de la Nouvelle République. Qwi Xux n'aima guère l'idée d'abandonner son invention, mais elle était consciente qu'on ne lui en laissait pas le choix. Lors d'un discours devant le Sénat, elle fit part de ses craintes : elle avait refusé d'expliquer le fonctionnement du Broyeur de Soleil par peur de l'usage que l'on pouvait en faire et s'inquiétait qu'il demeure un sujet d'étude. Pour toutes ces raisons, Qwi Xux demanda à la Nouvelle République de détruire la super-arme. Le gouvernement finit par se rallier à son opinion en soulignant qu'utiliser la superarme reviendrait à imiter les cruautés de l'Empire. Sur la suggestion de sa créatrice, il fut convenu que l'indestructible Broyeur de Soleil serait envoyé en pilotage automatique dans le cœur d'une étoile ou d'une planète gazeuse où il serait impossible de le récupérer.

  A la même époque, la scientifique fut placée sous la protection de Wedge Antilles, dont les encouragements et la présence lui procurèrent un certain soulagement et de la joie. Peu à peu, des liens sentimentaux se nouèrent entre eux. Peu après, ils partirent dans le Système de Yavin où le Broyeur de Soleil fut envoyé dans la géante gazeuse, apparemment pour toujours. Durant leur bref passage à l'Académie Jedi, Wedge lui présenta un de ses amis, Corran Horn, qui suivait alors une formation Jedi sous le pseudonyme de Keiran Halcyon. Le couple partit ensuite sur Vortex où ils participèrent à la reconstruction de la Cathédrale des Vents suite au crash du chasseur de l'amiral Ackbar qui avait fait de nombreuses victimes. Bien que les Vors n'aient demandé aucune aide à la Nouvelle République, le gouvernement tenait à participer aux travaux.

  Alors qu'elle se trouvait sur le site, Qwi Xux trouva une petite flûte de verre intacte et cette musicienne dans l'âme se mit à jouer. Pour les Vors qui avaient péri dans l'accident, pour les siens que Tarkin avait réduit en esclavage, pour tous ceux qui étaient morts à cause de ses travaux… Les Vors semblèrent fascinés par sa mélodie, mais quand elle plaça la flûte dans la main que l'un d'eux lui tendait, celui-ci la détruisit. Pour ce peuple, il ne pourrait y avoir de musique tant que les travaux ne seraient pas achevés. Par la suite, Qwi Xux utilisa la technologie des cristaux quantiques qui avait servit à l'élaboration du Broyeur de Soleil pour rebâtir la Cathédrale. Quelques temps plus tard, Wedge l'emmena sur Ithor pour visiter ce monde. Qwi Xux fut ravie de découvrir une nouvelle planète et trouva la jungle d'Ithor magnifique. Les deux jeunes gens n'avaient cessé de se rapprocher depuis leur première rencontre et ce soir-là, ils échangèrent leur premier baiser, qui devait marquer le point de départ de leur relation amoureuse.

  Mais le bonheur de Qwi Xux devait être de courte durée. Influencé par le spectre d'Exar Kun, Kyp Durron avait basculé du Côté Obscur et volé le Broyeur de Soleil. Il utilisa ses nouveaux pouvoirs sur l'Omwati dans le but d'effacer ses connaissances sur les superarmes. L'attaque fut si puissante que Qwi Xux oublia également toute une partie de sa vie. Quand Wedge la trouva le lendemain, elle était totalement paniquée et se souvenait à peine de lui. Plus tard, Wedge Antilles demanda à la Nouvelle République de commander l'assaut contre le Complexe de la Gueule. Il avait l'espoir de réveiller les souvenirs de sa bien-aimée en la ramenant à l'endroit où elle avait passé la plus grande partie de sa vie. Avant la prise du Complexe, Qwi Xux s'enferma dans ses quartiers où elle étudia sans relâche pour combler les trous dans sa mémoire. Si ses connaissances scientifiques étaient intactes, il ne restait rien des idées qu'elle avait développées. Oublier comment elle avait conçu le Broyeur de Soleil était plutôt une bonne chose, mais Kyp Durron n'avait pas effacé le seul souvenir que Qwi Xux aurait aimé oublier : la malveillance de Tarkin et son enfance brisée.

  Qwi Xux réalisa à ce moment-là que le passé ne pourrait être retrouvé. Au Complexe, elle eut accès à son journal et réalisa que l'ancienne Qwi avait une vie entièrement tournée vers le travail et désespérément vide socialement. Il lui semblait que celle qui avait travaillé là était désormais une étrangère pour celle qu'elle était à présent. Mais bientôt, le Gorgone de l'amirale Daala attaqua la base et elle aida Wedge à assurer la défense du Complexe. Au bout du compte, ils furent sauvés par le Broyeur de Soleil et Qwi Xux poussa un cri d'horreur en voyant Kyp Durron en sortir. Ramené à la raison, le jeune garçon tentait d'accomplir sa rédemption et causa la destruction du prototype de l'Etoile de la Mort et du Broyeur de Soleil lors d'une manœuvre périlleuse qui attira les deux engins dans un trou noir. Les dernières armes de destruction massive conçues par Qwi Xux étaient enfin hors d'état de nuire… Quelques temps plus tard, Qwi Xux assista à l'inauguration de la nouvelle Cathédrale des Vents et fut très émue par cette musique qui lui rappelait sa vie chaotique. En faisant le bilan de sa vie, elle réalisa que Han Solo et Wedge Antilles lui avaient montrée une autre façon de vivre et que depuis son retour de la Gueule, elle ne regrettait plus ses souvenirs perdus. Même si c'était involontaire, Kyp Durron lui avait finalement rendu service. Désormais, Qwi Xux était prête à accepter sans arrière pensée l'amour que lui portait Wedge et retourna avec lui pour passer des vacances sur Ithor.

  Par la suite, Qwi Xux servit dans la Flotte de la Nouvelle République en tant qu'officier scientifique de Wedge. Près de deux ans après la destruction du Broyeur de Soleil, la Nouvelle République effectua des simulations de combat grandeur nature dans le système des Hutts pour surveiller les agissements de Durga le Hutt sous couvert d'une mission diplomatique de Leia Organa Solo. Les tactiques de Wedge lui permirent de réaliser l'exploit de battre l'amiral Ackbar lors du premier affrontement. Plus tard, Wedge profita d'un répit dans sa mission pour prendre un moment de détente avec Qwi Xux et l'emmena visiter Nar Shaadaa. La jeune Omwati fut émerveillée et remplie de curiosité envers cet endroit qu'elle trouva plus vivant et moins raffiné que Coruscant. Mais sa joie fut ternie quand il lui sembla reconnaître Bevel Lemelisk dans la foule, chose impensable pour Wedge puisqu'il était présumé mort depuis près de dix ans. Mais Qwi Xux n'allait pas tarder à recroiser la route de son ancien mentor…

  Peu après, la frégate Nébulon-B Yavaris à bord de laquelle se trouvaient Wedge Antilles et Qwi Xux reçut le signal de détresse du général Crix Madine, Commandant Suprême des Renseignements de la Nouvelle République. Ils suivirent le signal jusqu'à la ceinture d'astéroïdes de Hoth et repérèrent la superarme que Durga le Hutt avait fait construire grâce aux plans de la première Etoile de la Mort qu'il avait volés. L'arme, baptisée le Sabre Noir, sembla opérationnelle aux yeux de Qwi Xux et bien plus destructrice que les Etoiles de la Mort, car les Hutts s'étaient concentrés sur la construction et l'alimentation du superlaser. Ce fut alors que le signal de Madine s'éteignit et l'Omwati crut naïvement que c'était parce qu'ils avaient trouvé l'arme. Wedge lui expliqua alors qu'il était réglé sur le moniteur vital du général Madine et que son arrêt ne pouvait signifier qu'une chose : Crix Madine avait trouvé la mort.

  La flotte menée par Wedge Antilles se prépara à livrer une lutte acharnée contre la superarme, mais heureusement, le Sabre Noir avait été construit en dépit du bon sens et explosa quand il tenta de faire feu, tuant instantanément Durga le Hutt et l'autoproclamé général Sulamar. Après l'explosion, le Yavaris récupéra un rescapé. A la fois incrédule et furieuse, Qwi Xux reconnut en l'homme son ancien mentor, Bevel Lemelisk et l'invectiva. L'ingénieur en chef du Complexe de la Gueule ne montra aucun remord pour les abominations qu'il avait créées et lui déclara qu'il avait toujours été surpris qu'une personne aussi brillante que l'était Qwi Xux puisse être également aussi naïve. Lemelisk fut ensuite arrêté et exécuté quelques années plus tard pour ses crimes.

  Treize ans après la Bataille de Yavin, Qwi Xux fit part à Wedge Antilles de son intention de mettre fin à leur liaison. Elle pensait qu'ils n'avaient pas d'avenir commun car ils étaient tous deux trop carriéristes. Elle avait également l'impression d'être seulement entrée dans la vie de Wedge à un moment où celui-ci désirait vivre une relation sentimentale sérieuse. Mais avant tout, la jeune Omwati avait l'impression d'avoir "hérité" de la relation amoureuse d'une autre Qwi Xux. Wedge la remercia d'avoir eu le courage d'être franche avec lui et il lui avoua qu'il avait eu également l'intention de rompre ce jour-là. Ils se quittèrent en amis et sans regret. Qwi Xux partit avec l'intention de découvrir toutes les choses qu'elle ne connaissait pas car après tout, comme elle le disait elle-même, la nouvelle Qwi Xux n'avait que deux ans. Quand à Wedge Antilles, il épousa bientôt Iella Wessiri qu'il avait retrouvée durant une mission sur Adumar et fonda avec elle une famille.

  Par la suite, Qwi Xux revint sur Vortex où elle supplia les Vors de la laisser s'installer sur leur planète. L'ancienne scientifique impériale espérait retrouver la sérénité de l'esprit en donnant une voix à ses nombreuses victimes à travers la symphonie des vents. Elle voulait désormais créer la beauté afin de tenter de compenser les horreurs qu'elle avait perpétrée. 25 ans après la Bataille de Yavin, alors que se confirmait la menace Yuuzhan Vong, Qwi Xux reçut sur Vortex la visite d'une Jedi twi'lek, Daeshara'cor, qui l'interrogea longuement sur les superarmes. Daeshara'cor avait remarqué que l'Empereur construisait souvent les choses en double et demanda à Qwi Xux s'il pouvait exister un autre exemplaire du Broyeur de Soleil. Qwi Xux avait déjà réfléchi à cette possibilité et lui répondit que si cela avait été le cas, il aurait certainement déjà refait surface. Par contre, elle pensait comme la Jedi que, puisque l'Œil de Palpatine avait été un échec, il était possible qu'il en existe un second exemplaire. Tout en la sondant, Daeshara'cor lui demanda ensuite si elle connaissait les plans d'autres superarmes ou de prototype à échelle réduite. Qwi Xux lui répondit que Kyp Durron avait détruit tout ce qui existait durant la période où il avait succombé au Côté Obscur.

  Peu après, l'ancienne scientifique reçut une autre visite, celle de Luke et Mara Jade Skywalker, accompagnés de Mirax Terrik Horn. Elle les informa des questions que lui avait posées Daeshara'cor et les informa que si elle n'avait pas menti à la Jedi twi'lek en prétendant ignorer comment reconstruire un Broyeur de Soleil, elle ne lui avait pas dit qu'elle possédait toujours les connaissances de bases qui lui avaient permis de le fabriquer. Puis elle se montra très ferme sur sa position : quoi qu'il arrive, elle refuserait toujours de rompre la promesse qu'elle s'était faite à elle-même de ne plus jamais construire d'instruments de mort. Car se serait comme si elle justifiait toutes les horreurs auxquelles elle avait contribué et tous les morts qu'elles avaient provoquées. Qwi Xux préférait mourir plutôt que de laisser croire que ses actes n'avaient pas été mauvais.
  Si Mara Jade Skywalker trouva que le pacifisme de Qwi Xux était poussé à l'extrême, son époux pensa qu'il était préférable que la scientifique agisse ainsi plutôt que de courir le risque de tomber de nouveau entre les mains de personnes qui utiliseraient ses inventions dans des buts maléfiques. Vortex fut prise par les Yuuzhan Vong peu après la chute de Duro et des Vors firent partie des réfugiés sur Mon Calamari à l'époque de l'élection de Cal Omas comme chef d'Etat. On ignore si Qwi Xux fit ou non partie des survivants.

Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Xux, Qwi
Nom
Xux, Qwi
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Scientifique
Armes
Science
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/01/2011

Nombre de lectures
20 141


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Xux, Qwi" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire