Zaerdra


Garde du corps du chef des Beks Cachés, Gadon Thek.

  Zaerdra était membre des Beks Cachés, le plus célèbre gang de fonceurs de Taris et elle était aussi la garde du corps personnelle de son chef, Gadon Thek. D'un caractère bien trempé, elle n'hésitait pas à se montrer désagréable vis-à-vis de ceux qui pouvait constituer une menace pour son chef ou qui l'énervaient.

  Au sein du gang de fonceurs, Zaerdra n'était bien sûr pas la seule Twi'lek : elle croisait régulièrement Griff Vao et sa petite sœur, Mission. Déjà que cette dernière ne se gênait pas pour fouiller dans ses affaires, son grand frère tentait de la séduire régulièrement, mais Zaerdra savait remettre ce balourd à sa place.

  Comme bon nombre de tarisiens, Zaerdra se retrouva à défendre la planète lors de l'invasion mandalorienne. La résistance avait besoin d'être unie, malgré les différences sociales car les gens de la Ville Haute méprisaient ceux de la Ville Basse. Il fallait donc à Gadon de se faire bien voir par la résistance dirigée par la commissaire de Taris, Noana Sowrs afin de la rejoindre. Cette aide vint finalement d'un ami de Thek, Marn Hierogryph et du Padawan Zayne Carrick. Ce dernier fit une entrée fracassante en pleine bataille en détruisant un droïde d'assaut qui gardait une entrée. Le jeune homme se retrouva alors face aux Beks Cachés. Zayne étant trempé dans l'affaire du massacre des Padawans de Taris, Zaerdra se chargea de lui confisquer son sabre laser. Alors que Gadon faisait connaissance avec Carrick, la Twi'lek faisait le guet et constata que les Mandaloriens augmentaient leur puissance de feu et se dirigeaient vers l'endroit où ils étaient. Tous coururent alors vers leur base où ils seraient en sécurité pour discuter.

Zaerdra

Zaerdra et les Beks font la connaissance de Zayne Carrick.


  Plus tard, Zayne parvint à gagner la confiance de Gadon en retrouvant les enfants de la commissaire qui avait été kidnappés peu de temps avant l'invasion par Brejik, un membre des Beks et le second de Gadon. Zaerdra, sur les ordres de son chef, rendit le sabre laser à celui grâce à qui les Beks avaient enfin une opportunité de rejoindre la résistance tarisienne. Les Beks et le Jedi se précipitèrent vers une ancienne usine, là où se trouvait la commissaire. Tout le long du voyage, Zaerdra pilota un magnifique Motojet Urban Navigator et elle veilla personnellement sur la sécurité des enfants. Après avoir percé les lignes mandaloriennes, le groupe pénétra dans l'usine et la Twi'lek informa Gadon du comité d'accueil qui les attendait. Ce dernier était entre autres composé de la Maître Jedi Raana Tey et de Shel Jelavan, la sœur d'un des Padawans tués dans l'affaire du massacre du Temple Jedi. Zayne reçut un mauvais coup de Shel qui l'assomma et ce fut à Zaerdra de s'assurer, avec Gryph, qu'il n'avait rien. Le jeune homme reprit rapidement connaissance, quoi qu'un peu désorienté.  Les enfants furent remis à leur mère qui, malgré le fait qu'elle considérait toujours les Beks comme des criminels, était prête à présent à s'allier avec eux pour repousser les Mandaloriens de Cassus Fett.

  Un plan fut vite établi pour attaquer le quartier général de ce dernier, mais Fett avait prévu le coup et attaqua la base de la résistance tarisienne, l'obligeant à s'enfoncer dans la Ville Souterraine, là où vivaient les sinistres rakghouls. Finalement, quelques semaines plus tard, la République parvint à reconquérir Taris et Zaerdra put de nouveau marcher sereinement dans la Ville Basse. Hélas, ce ne fut que pour quelques temps.

  En effet, Gadon Thek eut un accident de fonceur qui lui fit perdre la vue et beaucoup de personnes pensèrent que Brejik, son second, allait lui succéder. Mais Gadon parvenait tout de même à voir grâce à des implants oculaires et il gardait son poste à la tête des Beks. Brejik considéra cela comme une humiliation et quitta le gang pour rejoindre les Vulkars Noirs, ennemis jurés des Beks dont il devint le chef, et les lança dans une guerre des gangs. Pour Zaerdra, cette attitude n'avait rien de surprenant car Brejik désirait prendre le contrôle de la Ville Basse. Si Gadon avait fait marche arrière, il aurait lancé les Beks contre les Vulkars ; il voulait cette guerre, quelque soit le prix. Son travail de garde du corps trouva encore plus de sens car Brejik envoya maintes fois des agents vulkars pour éliminer Gadon. Certains disaient même qu'elle en faisait parfois un peu trop dans sa mission de protection.

  Et comme un malheur n'arrivait jamais seul, l'Empire Sith de Dark Malak attaqua Taris et s'empara de la planète après une dure bataille contre la flotte républicaine. Zaerdra combattit certainement les Sith, tendant de mortelles embuscades aux différentes patrouilles assez imprudentes pour s'aventurer dans la Ville Basse.  Mais sa mission principale restait la sécurité de Gadon et, en cette période, elle était encore plus sur les nerfs que d'habitude. On pouvait aller jusqu'à dire qu'elle était prête à tirer à vue sur les étrangers comme le faisaient les Vulkars. C'est ce qui faillit arriver à Revan et à Carth Onasi quand ils pénétrèrent dans la base des Beks en quête d'informations.

  Voyant les deux hommes s'approcher de Gadon, elle leur ordonna de s'arrêter immédiatement et de décliner leur identité. Thek essaya de la rassurer, mais Zaerdra resta méfiante : tous ceux qu'ils ne connaissaient pas représentaient une menace potentielle. Gadon lui déclara alors de laisser passer les deux hommes et la Twi'lek s'exécuta, mettant en garde les deux arrivants qu'elle gardait un œil sur eux et qu'ils seraient vaporisés avant d'avoir pu dire "agent vulkars". Revan et Carth cherchait des informations sur les capsules de sauvetage qui s'étaient écrasées dans la Ville Souterraine au cours de la bataille entre les Sith et la République. Peut-être que ces deux hommes étaient des espions affiliés aux Sith, pensa Zaerdra, mais Revan certifia qu'il ne travaillait pas pour l'occupant. En fait, ils étaient des soldats républicains à la recherche d'une certaine Bastila, un officier de la République.

Zaerdra


  Concernant cette Bastila, Zaerdra savait que Gadon avait des informations sur elle : des Vulkars avaient atteint les capsules et avaient fait prisonnière la femme officier. Brejik l'avait ensuite proposée au gagnant de la Grande Course de fonceurs de Taris, la célèbre course qui ouvrait la saison de fonceurs dans la galaxie. Thek proposa au jeune homme de le parrainer afin qu'il ait une chance de délivrer Bastila, mais cette aide ne se ferait pas sans contrepartie. Les Vulkars avaient réussi à dérober un prototype d'accélérateur de fonceur et Gadon demanda à Revan de le retrouver. Celui-ci se trouvait dans la base des Vulkars et il allait falloir l'infiltrer, une chose pas facile car elle était lourdement protégée. Aussi, Thek proposa Mission Vao pour les aider à pénétrer par l'entrée des égouts. Cela choqua Zaerdra : l'adolescente Twi'lek était encore une enfant, même si elle avait quatorze ans et il serait dangereux de lui faire courir ce risque. Mais Gadon n'en démordit pas et affirma qu'elle et son ami wookie Zaalbar se trouvaient dans la Ville Souterraine et Revan et Carth s'en allèrent ensuite.

  Ils revinrent quelques temps plus tard avec le prototype d'accélérateur. On peut se douter que Zaerdra ignorait le plan de Gadon pour la course, et ce fut pour cette raison qu'elle fut secouée en apprenant que Thek allait laisser Revan conduire le fonceur équipé du prototype. Cette solution n'était pas du tout sérieuse : ils ne pouvaient pas se permettre de mettre un pilote débutant, au lieu d'un des meilleurs pilotes Beks, sur cet engin, l'enjeu entant trop grand. Mais, sachant que le prototype n'était pas stable, Gadon ne voulait pas risquer la vie d'un de ses hommes. De plus, avec un tel équipement, le jeune homme, chez qui Thek sentait l'âme d'un pilote, avait beaucoup de chance de remporter la course et donc le prix qui était Bastila.

  La course qui se déroula le lendemain fut haletante et ce fut Revan, à la fin de la course qui gagna. Gadon avait eu du flair sur ce coup, pensa Zaerdra, mais personne n'avait prévu la bagarre qui  éclata lorsque Brejik refusa de remettre le prix à un pilote Bek. Le chef des Vulkars Noirs perdit d'ailleurs la vie, plongeant Gadon dans une grande tristesse. Zaerdra savait que son chef avait toujours espéré que Brejik finirait pas réaliser son erreur et malgré tout ce qui s'était passé, il l'aurait pardonné. Mais Brejik avait violé les coutumes et les traditions de Taris, se déshonorant en refusant d'honorer un pari : il avait eu finalement ce qu'il méritait. Gadon s'enferma dans son bureau pour pleurer la mort de l'homme qui l'avait trahi. Et Zaerdra accueillit Revan quand celui-ci revint dans la base des Beks. Au nom de tout le gang, elle le remercia pour la victoire qu'il avait remportée à la manière d'un champion. Elle le prévint que les Vulkars cherchaient à présent à l'éliminer autant que Gadon et lui recommanda la prudence quand il arpenterait les rues de la Ville Basse.

  La Ville Basse et Zaerdra auraient pu vivre de nouveau normalement si la planète n'avait pas été bombardée. Et il y a peu de chances pour que la Twi'lek ait survécu à une des plus grandes tragédies de la Guerre Civile des Jedi.


Note de Revan_Skywalker : le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif, le visage de Revan étant inconnu.
Informations encyclopédiques
Zaerdra
Nom
Zaerdra
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Garde du corps de Gadon Thek
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
23/05/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
6 895


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.