Zym


Grand Maître Jedi qui siégeait au Haut Conseil durant la guerre contre l'Empire Sith, vers l'an -3.600

Continuité : Legends


  De tous temps, l'Ordre Jedi sut donner des Grands Maîtres Jedi charismatiques à la République durant les périodes de grands troubles comme celle qui plongea la galaxie dans la Grande Guerre suite à l'attaque de l'Empire Sith et de son Empereur. Zym était un puissant Jedi qui siégeait au Haut-Conseil Jedi du Temple de Coruscant et qui dirigeait donc les Chevaliers au cours de la guerre. Il n'était pas le seul Jedi Kel Dor important de l'Ordre à cette époque : Gnost-Dural était un historien chargé des archives et on se doute que tous deux étaient très amis.

  La Grande Guerre entre la République et les Sith commençait à stagner, aussi l'Empereur des Sith décida-t-il, à la grande surprise de Zym, de proposer un traité de paix avec ses ennemis. Quel était donc ce stratagème ? Malgré ses doutes, le Grand Maître Jedi et le reste du Conseil prirent la décision d'envoyer avec la délégation républicaine les Jedi Dar'Nala et son ancienne Padawan Satele Shan. Les négociations allaient se passer sur Alderaan et les Républicains dirigés par le sénateur Param Am-Ris s'y rendirent.

  Zym ne se trouvait pas sur Coruscant au moment des discussions sur Alderaan. Alors que les négociations venaient de débuter, Coruscant devint injoignable. Le Kel Dor fut quelques instants après en communication avec Am-Ris et Dar'Nala et ces derniers avaient appris de la bouche de l'ambassadeur sith Baras que la capitale de la République était en otage afin que les Jedi ne puissent ralentir le processus de paix. Cela expliquait certainement la raison pour laquelle le contact avec Coruscant ne pouvait plus être établi. La délégation républicaine n'avait alors pour autre choix que d'accepter les conditions de l'Empire et le sénateur Céréen était du même avis.

Zym

Dar'Nala, Zym et Paran Am-Ris, obligés d'accepter les conditions des Sith et de leur Empereur
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Le Maître Jedi apprit aussi par Dar'Nala que Satele avait perdu le contrôle de ses émotions en apprenant la prise en otage de Coruscant et qu'elle avait attaqué Baras. La situation avait bien failli déraper et Zym donna l'ordre à Shan de s'excuser. Dar'Nala n'était pas trop de cet avis, sentant que la Jedi allait refuser, mais le Kel Dor était catégorique : les actes de la jeune femme avaient failli coûter très cher et de plus, elle se devait de respecter le code, même si elle était la descendante de Bastila Shan. Tout comme la Togruta, Zym plaçait beaucoup d'espoir en Satele car elle avait le même don que son ancêtre, la Méditation de Combat.

  Le traité fut signé et les conséquences pour la République furent terribles car elle dut céder plusieurs planètes aux Impériaux Sith. Zym envoya par la suite Dar'Nala et Satele Shan à bord du Messager en direction de la Bordure Extérieure afin qu'elles puissent s'assurer que le retrait de troupes républicaine se faisait en douceur. Le Maître Jedi retourna ensuite sur Coruscant aussi vite que son vaisseau le lui permettait et il ne put que constater toute la destruction qui s'était abattue sur la planète. Le Chancelier avait été assassiné, le Temple Jedi n'était plus que ruines et des millions de personnes étaient mortes.

  Apprenant que Paran Am-Ris était aussi de retour sur la planète, Zym alla le voir dans son bureau qui se trouvait dans la tour du Sénat. Il tomba sur Mareesh, le représentant de Rodia, en colère devant le fait que la République abandonnait sa planète au profit des Sith. Entrant dans le bureau du sénateur céréen, Zym affirma qu'il fallait garder espoir et croire que la Force était toujours avec eux et non pas se montrer fataliste et penser que ce traité repoussait l'inévitable : la fin de la République. Paran accueillit bien ces conseils mais il annonça une dure nouvelle au Maître Jedi : le Sénat avait décidé de retarder indéfiniment la reconstruction du Temple, faute de ressources. Surpris, Zym comprit malgré tout que le peuple de la République devait être prioritaire.

  Il alla ensuite trouver le Jedi Orgus Din qui avait combattu lors du Sac de Coruscant. Peu après son arrivée sur la capitale, le Grand Maître avait appris que des incidents s'étaient produits sur Balmorra, des incidents dans lesquels l'ancien Padawan d'Orgus, Fortris Gall, était impliqué. Zym trouva le Jedi près des ruines du Temple Jedi, cherchant à trouver la paix à travers le Code Jedi.

Zym

Zym confie à Orgus la mission de retrouver son ancien Padawan Fortris Gall.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Le Kel Dor savait qu'il avait perdu un Padawan lors de l'attaque du Temple, mais lui dit qu'il ne devait pas se laisser submerger par le chagrin. Il fallait qu'il aille aider son ancien Padawan sur Balmorra avant que les choses ne deviennent incontrôlables. Ainsi, Zym confia cette mission à Orgus qui allait être accompagné dans son périple par son ami, le lieutenant Harron Tavus.

  Quelques heures plus tard, on avertit le Grand Maître Jedi que le Messager, vaisseau sur lequel se trouvaient Dar'Nala et Satele, avait été attaqué par un croiseur sith. Plusieurs sénateurs réclamèrent une reprise des combats. On pense que Zym tenta de les raisonner et de leur faire comprendre que le retour à la guerre serait un désastre pour une République affaiblie. Une transmission ennemie fut interceptée et le Kel Dor apprit avec tristesse la mort de Dar'Nala dans les geôles sith. Il ne pouvait qu'espérer que Satele avait réussi à s'échapper des griffes des agents impériaux.

  Plus tard, Orgus Din et Harron Tavus le contactèrent afin de l'informer qu'ils avaient recueilli Shan dans une capsule de sauvetage. Ils désiraient poursuivre le vaisseau sith afin de libérer la Togruta, mais Zym leur annonça la funeste nouvelle qui secoua Satele. Les coups portés à l'Ordre Jedi depuis que la République avait accepté de négocier ce traité de paix faisaient de plus en plus mal. Mais une question restait en suspens : pourquoi les Sith avaient-t-il attaqué un vaisseau républicain alors qu'ils désiraient la paix ?

  Un début de réponse sembla arriver quand Zym reçut un message du commandeur Gin Lesl l'invitant à se rendre près des ruines du Temple Jedi. D'après le droïde protocolaire qui lui transmit le message, la jeune femme avait des informations concernant l'attaque du Messager. Zym se rendit au rendez-vous et il rencontra Lesl. Celle-ci affirma qu'elle était venue aussi rapidement que possible dès qu'elle avait reçu son message, ce qui troubla le Grand Maître Jedi car il ne lui avait rien envoyé.

  Ce fut alors qu'un chasseur de primes du nom de Braden fit son apparition et déclara que c'était lui qui avait organisé cette rencontre. Lesl le reconnut, elle l'avait eu la bêtise de l'engager pour une mission sur Dantooine et elle lui demanda des explications. Le chasseur de primes qui avait dégainé son blaster tira sur le commandeur qui fut tuée sur le coup. Choqué par cet acte gratuit, Zym activa son sabre laser à lame bleue et ordonna à l'homme de se rendre. Braden déclara qu'il n'avait rien contre lui et qu'il avait même un message d'une Jedi pour lui mais Zym voulait avant tout qu'il dépose les armes, chose que le chasseur de primes refusa.

  Tout en déviant ses tirs de blaster, le Jedi poussa avec la Force Braden contre un mur. Etourdi, le chasseur de primes fit partir une de ses roquettes de ses gantelets qui atteignit le Kel Dor et le tua. Le Grand Maître Jedi Zym ne sut jamais ce que Braden avait à lui dire : le Seigneur Sith Baras, un des plus fervents défenseurs du traité de paix, était derrière l'attaque du Messager.

Zym

Ultime combat pour le Grand Maître Jedi Zym
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace

Informations encyclopédiques
Zym
Nom
Zym
Espèce
Fonctions
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
01/01/2010

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
16 693


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.