Abridon


Abridon est une planète tellurique de la Bordure extérieure. Elle fut le théâtre de violents combats et d’un crime de guerre pendant la Guerre Civile Galactique.

Continuité : Legends


  Abridon (phon. a.bʁi.dɔ̃) n'a pas été une planète aussi célèbre que d'autres au cours de l'histoire galactique. Située au sud de la Bordure extérieure, à la frontière entre le secteur Koradin et le secteur Yarith, elle fut découverte tardivement dans l'histoire de l'Ancienne République : entre 1.000 et 3.000 ans avant la bataille de Yavin. Sa population en l'an +25 est estimée entre 1 et 10 millions d'habitants, ce qui en fait un monde peu peuplé à l'échelle de la galaxie - moins que Félucia par exemple.
  Le gentilé est un Abridon et des Abridons ; masculin et féminin sont invariables.

  Il est probable qu'elle ait été vierge de toute civilisation lors de sa découverte, car l'essentiel de sa population est humain.

  Abridon subit deux grandes batailles sur son sol au cours de la Guerre Civile Galactique et des destructions importantes. Au cours de la première bataille, en l'an +3, l'Empire Galactique captura Luke Skywalker. Elle est aussi tristement célèbre pour un massacre de réfugiés ordonné par le général impérial Brashin. Lors de la seconde bataille un an plus tard, l'Alliance Rebelle récupéra plusieurs intercepteurs A-Wings fabriqués et stockés sur Abridon qui allaient être utilisés au cours de la bataille d'Endor.

Abridon
Vue holographique d'Abridon
Image extraite du jeu vidéo Force Commander



I. Nature


  Le climat d'Abridon est tempéré : la planète dispose d'immenses plaines à perte de vue d'herbe verte et des arbres de style très commun. Il y pleut parfois. En revanche, elle dispose aussi d'un gigantesque océan, peut-être plusieurs. Le sol reste tellurique et les quelques mers existantes se rapprochent davantage d'enclaves inondées. Des fleuves, cascades et autres lacs agrémentent le paysage.

  Abridon est parsemée de grandes chaînes de montagnes, offrant parfois des vues splendides sur le paysage. Le ciel même en pleine journée oscille entre le violet et le rose, une couleur peu commune pour un monde pareil.

Abridon
Vue d'un grand lac sur Abridon
Image extraite du jeu vidéo Force Commander

  On ne connaît pas de faune ou de flore endémiques à Abridon. On sait que des banthas sauvages peuvent être trouvés en groupes ou même en troupeaux, mais il est vraisemblable qu'ils soient issus d'élevages échappés des premiers colons.

  Dans l'espace, Abridon se situe en plein dans la passe de Lipsec. C'est la planète juste avant Isde Naha, qui fait la jonction entre la passe de Lipsec et la Voie Marchande Corellienne.


II. Activité humaine


1. Constructions


  La colonisation d'Abridon s'est faite dans la discrétion la plus totale par des Humains - tout du moins, tout porte à croire que c'était la population majoritaire des arrivants. Pour combler les obstacles que pouvaient représenter les fleuves, de nombreux ponts ont été construits.
  Il n'existe pas beaucoup de grandes villes ; l'essentiel des zones urbaines consiste en des villes modestes ou des villages, mais toujours bâtis avec des immeubles en hauteur - on trouve très peu de maisons individuelles. Même la capitale politique d'Abridon - dont le nom est inconnu - n'est pas une très grande agglomération.
  La seule grande ville connue sur la planète est Sayan, une immense cité bâtie sur les flots et capitale économique d'Abridon, notamment grâce à son activité principale : les chantiers navals. On peut aussi trouver des chantiers navals en orbite.

Abridon
Carte des environs de la colline gouvernementale (au centre)
Image (montée) extraite du jeu vidéo Force Commander


2. Système politique


Abridon  Abridon est régie par l'autorité d'un Gouverneur, dont la méthode d'accession au pouvoir est inconnue. Le Gouverneur réside et travaille au centre gouvernemental d'Abridon, un grand bâtiment doté d'une plate-forme centrale et qui est bâti au sommet d'une colline qui surplombe la capitale. En l'an 3 après la bataille de Yavin, le Gouverneur en fonction était Hamman Flatt.

Hamman Flatt

  On ignore si Abridon fit partie de la République Galactique, mais les probabilités sont élevées : elle était connue de l'Empire, le régime qui remplaça la République, et y avait même installé une base de repos ; la communauté était majoritairement humaine, elle parlait le basic, elle possédait la technologie adéquate pour voyager, rester en contact avec l'extérieur et elle commerçait. Située en outre sur une voie hyperspatiale non loin de la grande Voie Marchande Corellienne, il est peu plausible qu'elle soit restée sans siège au Sénat.


3. Économie


  De par la qualité du sol que laissent présager les plaines et la flore, tout pourrait offrir à Abridon un rôle important dans l'agriculture ; de même, la beauté de ses paysages et ses nombreuses montagnes idéales pour des randonnées pourraient en faire une destination touristique de choix. Pourtant, son économie repose surtout dans la construction et l'exportation de vaisseaux : on peut trouver à son orbite plusieurs chantiers navals en plus de ceux installés au sol dans Sayan. Pendant la Guerre Civile Galactique, l'Alliance Rebelle utilisa d'ailleurs plusieurs intercepteurs A-Wings construits sur Abridon, notamment lors de la bataille d'Endor.
  Les devises utilisées sur Abridon sont inconnues, s'il ne s'agit pas des crédits républicains puis impériaux.


III. Histoire


  Le passé d'Abridon depuis sa colonisation reste très flou - pour ne pas dire qu'on ne sait rien. Les seuls événements majeurs connus eurent lieu pendant la Guerre Civile Galactique.
  L'Empire avait installé une base près de la capitale, sans causer de troubles à la population : seul un centre de commandement et un hôpital étaient installés. Mais avec la tournure de la guerre, le gouvernement laissa la Rébellion débarquer sur le monde et prendre possession de la base. Plusieurs dignitaires de l'Alliance, parmi eux Luke Skywalker, commencèrent à négocier les termes de leur entente quand les Impériaux débarquèrent pour vérifier ce qu'il se passait avec la base. Ils la reprirent et, pour s'assurer du contrôle de la planète, détruisirent tous les Rebelles dans les environs avant de reprendre le centre gouvernemental. Le Gouverneur Flatt fut arrêté et emprisonné. Les dignitaires avaient fui dans la nature lors de l'arrivée des forces de l'Empire, mais ils furent tous récupérés et emmenés par navette-prison.
  Les dernières forces rebelles furent anéanties par les efforts, essentiellement, du général Tantor. Mais à la fin des combats, pour prouver la puissance de l'Empire, le général Brashin donna l'ordre d'éradiquer un camp de réfugiés en les faisant passer pour des sympathisants rebelles : cet événement d'une cruauté folle resta dans les mémoires comme étant le massacre d'Abridon.

  L'Alliance partie, la lutte ne s'arrêta pas là : les Abridons, ayant eu des sympathies avec l'Alliance ou non, décidèrent de résister à leur tour et formèrent un mouvement séditieux qui prenait de l'ampleur : les Nationalistes d'Abridon, un groupe indépendant de la Rébellion qui se battait farouchement contre l'occupant, essentiellement dans Sayan. Les combats durèrent plusieurs mois de manière ininterrompue, au point que l'Empire ne finisse par installer des plates-formes d'artillerie fixe pour tenter de résoudre le problème ; en vain.

Abridon
Une frégate rebelle en prévision d'un débarquement, approchant Abridon
Image extraite du jeu vidéo Force Commander

  L'armée rebelle finit par revenir pour la seconde bataille d'Abridon ; elle détruisit pour de bon la première base impériale qui avait été la cause de tous ces malheurs, puis la seconde installée au pied de la colline gouvernementale. En reprenant le centre gouvernemental, ils apprirent la présence d'un camp de prisonniers à quelques kilomètres de là et allèrent le libérer : parmi les détenus se trouvait Hamman Flatt, qui promit au général Taskeen de lui offrir de tous nouveaux A-Wings si les Rebelles reprenaient les chantiers navals de Sayan. Ces derniers y allèrent avec peu de troupes afin de passer inaperçus au milieu de la bataille entre Impériaux et Nationalistes. Les chantiers furent repris, les A-Wings récupérés, puis l'Alliance put débarquer davantage de forces pour aider les résistants à éliminer les forces d'invasion une bonne fois pour toutes.

  Hamman Flatt reconstitua son gouvernement et il est probable qu'Abridon continua de fabriquer des chasseurs au profit de l'Alliance durant le reste du conflit, puis intégrer la Nouvelle République. Après ces événements, Abridon ne fit plus parler d'elle.



En savoir plus

  Abridon est une planète inventée dans le jeu vidéo de stratégie Force Commander. C'est par ailleurs la planète la plus vue du jeu, car elle comprend cinq missions en son sol : les trois dernières impériales intitulées Le Massacre d'Abridon et les deux rebelles Rédemption sur Abridon.

  Sur un atlas galactique, Abridon se situe aux coordonnées J-18.

  Un mod pour le jeu vidéo Battlefront (2004) permet de jouer sur une carte appelée Abridon: City et dans laquelle il est possible de combattre dans l'ère Guerre des Clones et l'ère Guerre Civile. Les Abridons y sont présents en tant qu'indigènes armés, alliés soit aux Clones soit aux Rebelles. Il s'agit d'une création personnelle de ville qui ne fait écho à aucune vue dans Force Commander.
  Il existe aussi un mod pour Battlefront II (2005) intitulé Abridon 6 qui consiste en une carte forestière. Les mods étant par nature des éléments non officiels, ils n'ont bien évidemment pas été pris en compte dans la rédaction de la fiche.


Actualités en relation

HoloNet | Un pack de fiches et une critique rétro de Force Commander

Qui, parmi vous, a entendu parler de Force Commander ? Et parmi vous qui en avez entendu parler, combien y a joué au moins une fois ? Levez la main, parce qu'on n'est pas nombreux. Il est temps de...


Informations encyclopédiques
Abridon
Nom
Abridon
Type
Planète
Région
Secteur
Système
Abridon
Terrain
Plaines, montagnes, océans
Habitants
Langues
Evènements notables
Lieux
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/06/2020

Date de modification
20/06/2020

Nombre de lectures
1 863


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.