Barab I


Barab I était la planète natale des Barabels, ravagée par les Yuuzhan Vong.

  Alors que certaines planètes dans la galaxie possèdent une végétation luxuriante, une faune développée et nombreuse ainsi qu'un climat qui se prête à la vie, il en va tout autrement pour la planète Barab I, planète natale des Barabels. Enveloppée d'une couverture nuageuse variant selon les heures du jour, Barab I ressemble à un astéroïde depuis l'espace tellement sa surface est pauvre en végétaux et constellée de montagnes, de canyons et autres reliefs rocheux. L'explication de ce relief est très simple, Barab I orbite très près de son étoile dans le système Barabel, et cette proximité oblige la planète à recevoir un bombardement constant de particules hautement caloriques en provenance de son soleil mais aussi des émissions de rayonnements nocifs pour les êtres vivants, tels les rayons ultraviolets. Ainsi bombardée, la surface de la planète n'est pas un lieu propice pour que des espèces vivantes puissent s'y développer.

  Ce n'est que lorsque la surface de la planète est recouverte par les ombres que la température de la planète atteint un stade raisonnable et surtout convenable pour que des formes de vie hypothétiques de la planète puissent vagabonder à la surface afin de se nourrir. Et c'est exactement ce qu'il se passe. Une fois la nuit tombée, tous les animaux sortent pour chasser. Même si cela parait très improbable, la vie a réussi à se développer sur la planète en se réfugiant dans des cavités rocheuses loin en dessous de la surface de la planète, là où la température était plus supportable. Peu à peu, l'abondance, toute relative, de nourriture végétale a permis à des herbivores d'y vivre, puis à des prédateurs de se nourrir des herbivores. Le cycle de la vie était commencé. Ces conditions favorables dans les souterrains de la planète donnèrent naissance aux terribles shenbits, véritables fléaux pour les organismes de chair de la planète tellement ils sont féroces. Mais il est également apparu une autre espèce de reptile sur la planète, les barabels, créatures aux écailles solides et à la vision infrarouge pour se guider dans le noir et ainsi pouvoir chasser.

  Les Barabels se développèrent sur, ou plutôt, en dessous de la planète et commencèrent à ériger des villes dans les creux rocheux, là où le soleil ne tapait pas trop fort. Alater-ka, la capitale de la planète est née de cette colonisation semi-souterraine de la planète. Peu à peu, les barabels construisirent des spatioports afin de faire du commerce avec le reste de la galaxie. Toutefois, le climat de la planète reste instable. Lorsque la surface est éclairée par le soleil, aucun organisme vivant ne peut survivre car toute l'eau apparente est immédiatement évaporée dans les couches hautes de l'atmosphère. Puis, une fois la nuit tombée, les gouttelettes d'eau se condensent, créant d'immenses nuages qui déversent des pluies diluviennes à la surface. Contrairement à ce que l'on pourrait penser de prime abord, les barabels ont un code de l'honneur très poussé et n'en sont pas moins très respectueux envers les traditions ancestrales mais aussi envers les Jedi. L'Histoire raconte qu'un groupe de Jedi serait venu sur Barab I alors qu'un conflit entre différents clans de la planète était en train de dégénérer en massacre collectif. Grâce aux Jedi venus sur la planète, la querelle fut stoppée et la guerre civile fut évitée. C'est de là qu'est né le profond respect qu'ont les Barabels envers les Jedi.

  Ce n'est qu'après cet intermède malencontreux que les Barabels commencèrent à être connus dans la galaxie, ils s'exilaient souvent de leur planète pour aller proposer leur service de tueur à gage, de soldat d'élite ou encore de garde du corps à n'importe quel citoyen républicain qui acceptait de bien les rémunérer. On voyait souvent en eux plus un animal à l'instinct développé qu'un être doué de la faculté de raisonner. C'est d'ailleurs le constat que fit un détachement de la marine impériale lorsqu'il posa le pied sur la planète et vit des reptiles se battrent contre d'autres sans forme de discernement ou de logique. Ils en conclurent vite que cette planète n'était habitée par aucune espèce intelligente mais plus par des animaux très voraces et intelligents qui pouvaient très bien servir de passe-temps pour les chasseurs de la galaxie. Une entreprise décida de profiter de cette fabuleuse opportunité et implanta sur la planète des relais de chasse pour permettre à ses clients de tuer n'importe quel animal de la planète, shenbit, barabel ou autre … Mais les dirigeants s'aperçurent vite que les Barabels n'étaient pas si stupides que ça et qu'ils avaient un véritable potentiel pour tuer. De proies, ils devinrent guerriers émérites aux yeux des impériaux.

  Après avoir été conquis par les Impériaux, les barabels accédèrent à leur indépendance peu après la Bataille d'Endor, alors que la flotte impériale était affaiblie et plus désorganisée que jamais. Sans l'aide d'un détachement républicain, jamais les barabels n'auraient pu avoir la force et l'organisation pour renverser le pouvoir en place. Cette aide de la part de la Nouvelle République fut saluée par les barabels et ils décidèrent de se joindre à cette dernière afin d'éponger leur dette envers elle. Hélas, le tempérament de feu des barabels entra souvent en conflit avec le pacifisme modéré des chefs de la Nouvelle République, c'est pourquoi Barab I fut toujours tenue éloignée des décisions prises par la Nouvelle République de peur qu'ils n'en fassent qu'à leur tête.

  Barab I ne fut plus attaquée durant toute la période post-Endor. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et la fin de la planète fut tragique. Alors que les Yuuzhan Vong envahissent la galaxie, Barab I reste une cible peu tentante pour les extragalactiques car elle n'a pas de ressources vitales ni une place stratégique. Mais lors de la débâcle après la Bataille d'Ebaq IX, les chefs Yuuzhan Vong décidèrent de capturer un maximum d'être voués à la servitude et surtout, à combler les pertes dans leur armée terrestre. Barab I était la cible idéale car la planète ne disposait d'aucune défense planétaire sophistiquée, et le peuple habitant à sa surface avait impressionné les Yuuzhan Vong par sa puissance brute et son talent de guerrier.

  La planète se fit attaquer par la flotte Yuuzhan Vong et les barabels survivants à l'attaque furent faits prisonniers, tous. C'est à ce moment-là que Saba Sebatyne sortit de l'hyperespace en orbite de la planète et vit la destruction opérée sur la planète. Dans un excès de fureur, elle décida de détruire tout ce qui était Yuuzhan Vong dans les alentours. Elle vit un transport et décida de l'anéantir sans savoir que toute la population barabel était prisonnière de ce vaisseau. Elle parvint facilement à détruire l'escorte du transport et finalement, après de brefs échanges de tirs, le transport se fissura, laissant derrière lui une traînée brillante, les corps des barabels flottant dans l'espace, entourés d'une substance gelée qui les empêchait de bouger. Saba venait de tuer tout son peuple et Barab I brûlait toujours sous ses yeux.


Actualités en relation

Nouveau groupe de fiches : Les Hutts de The Old Republic

On pourrait croire que c’est l’année du Hutt sur l’HoloNet, avec la publication aujourd’hui d’un second groupe de fiches dédiées à cette espèce singulière de l’univers Star Wars. Rappelez-vous, d...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Barab I
Nom
Barab I
Nom original
Barab I
Type
Planète
Région
Secteur
Système
Système de Barab
Terrain
Rocheux
Habitants
Langues
Barabel
Faune
Evènements notables
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
26/01/2016

Nombre de lectures
20 048


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 2 : La Bataille des Jedi
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 15 : L'Hérétique de la Force I : Les Vestiges de l'Empire
  • WOTC - Geonosis and the Outer Rim Worlds

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.