Basteel


Basteel était une planète tempérée qui fut le refuge des derniers Gulmarid après le génocide dont ils furent victimes.

  C'était une planète isolée et peu connue, comme il en existait beaucoup dans la galaxie. Ses paysages étaient surtout rocheux, et le climat était tempéré. En effet, contrairement à des mondes entièrement recouverts de neige, comme Orto Plutonia et Hoth, ou exclusivement sablonneux, comme Tatooine, le ciel de Basteel était tantôt nuageux, tantôt ensoleillé. Des orages éclataient parfois ; la pluie tombait alors à verse ; les saisons étaient distinctes. On ne sait pas si des autochtones y vivaient, mais il est certain que, à l'époque impériale et par la suite, les Gulmarids immigrèrent là-bas.

  Le régime nouveau entreprit, durant son règne, de réduire en esclavage la population de Gulma, peuplée d'indigènes dociles et pacifiques. Tous furent emmenés à bord d'un vaisseau gigantesque dirigé par l'Amiral Mir Tork et son médecin fou, le Docteur Leonis Murthé, l'Azgoghk. Les Impériaux "trièrent" méticuleusement les membres de cette espèce, en prenant de soin d'éliminer les faibles et les jeunes, et en laissant en vie, ou plutôt en survie, les individus valides afin qu'ils accomplissent une série de besognes avilissantes. S'ils n'étaient pas assez efficaces, ils étaient brûlés ; s'ils montraient quelque signe de résistance, ils étaient tout au moins battus.

  Un véritable génocide s'ensuivit. Heureusement, quelques mois avant la bataille d'Endor et la chute de l'Empereur Palpatine, les Rebelles forcèrent l'Azgoghk à se poser ; Tork et Murthé s'enfuirent, mais les rescapés gulmarids étaient sauvés. La plupart était malade ; nombreux parmi ceux qui avaient survécu moururent peu après. Puisque leur planète natale, Gulma, avait été dévastée par les laquais de l'ordre nouveau chancelant, les derniers représentants de ce peuple se réfugièrent sur Basteel, et Slique Brighteyes était l'un d'entre eux.

Basteel

Brighteyes meurt dans son habitation retirée de Basteel.
(Boba Fett: Agent of Doom)


  Ce dernier avait rassemblé les derniers deniers de son peuple, à savoir, en tout, cent crédits. Tous étaient malades et, dix ans après la bataille de Yavin, Brighteyes fut le dernier survivant gulmarid. Il se réfugia dans une modeste habitation isolée sur Basteel, qui lui était suffisante pour profiter sereinement de ses derniers jours. Mais avant, il voulut venger les siens, massacrés naguère par l'Empire. Il communiqua avec le fameux Boba Fett et lui offrit les cent crédits en échange de l'assurance que Tork et Murthé étaient morts. Le chasseur de primes accepta, car il devait retrouver le renom qu'il avait perdu après les événements survenus sur Tatooine.
  
  Fett infiltra ainsi l'Azgoghk, conformément aux informations fournies par Brighteyes. Il finit par tuer les barbares Mir Tork et Leonis Murthé et regagna Basteel pour récupérer la somme infime que le dernier Gulmarid lui avait promis. Il lui présenta les têtes des Impériaux, mais Slique savait déjà que son peuple avait été vengé. Il mourut, seul, dans son habitation retirée de Basteel, alors que le ciel chargé d'eau semblait crevé, se vidant sur la terre continûment.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Basteel
Nom
Basteel
Nom original
Basteel
Type
Planète
Région
Secteur
Système
Système Basteel
Terrain
Roches
Habitants

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/02/2009

Date de modification
26/01/2016

Nombre de lectures
11 539


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Boba Fett : Agent of Doom

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.