Belgaroth


Belgaroth était une planète peu peuplée et sans importance, située dans le Noyau.

  Un peu à l'écart d'Abregado-Rae et de la Route de Rimma se trouve un système binaire isolé. Matanya A est un beau soleil orange tandis que son petit frère Matanya B est un petit soleil jaune. Sur les cinq planètes qui orbitent autour des deux étoiles, seule Belgaroth s'est révélée intéressante au point d'être colonisée.

  Contrairement à ce que s'imaginent nombre d'êtres intelligents, les Mondes du Noyau ne sont pas tous des endroits paradisiaques ou raffinés, peuplés depuis des millénaires par des civilisations avancées. La planète Belgaroth serait même à l'opposé de cette image et ressemble bien plus à un trou perdu de la Bordure Extérieure.
  
  Le système Matanya fut ignoré pendant des millénaires et ce n'est que six siècles environ avant la Guerre des Clones que deux aventuriers découvrirent qu'il abritait une planète habitable. Belgar Overlord et Roth Skimm décidèrent de s'y installer et de transformer cet endroit isolé. Casinos, saloons, spatiodocks et commerces plus ou moins licites devaient aider à fidéliser les navigateurs qui viendraient "se détendre" sur Belgaroth ou y réaliseraient tranquillement leurs petites affaires à l'abri des yeux vigilants des autorités.
  Mais les deux hommes se disputèrent durant une partie de cartes et s'entretuèrent. Leurs grands projets tombèrent à l'eau et rapidement, Belgaroth devint un monde où les gens n'avaient a priori aucune raison de se rendre à moins de vouloir se faire oublier.
  
  Belgar, la seule ville de la planète, ne fut jamais une cité de lumière et de musique comme l'auraient souhaité Overlord et Skimm mais devint un endroit pathétique, une cité à moitié en ruine habitée par des désespérés et des losers. Le reste de Belgaroth n'avait rien de plus encourageant. Des plaines rocheuses et désertiques, deux petits océans de couleur moutarde dont l'eau devait être filtrée pour en séparer les sédiments minéraux impropres à la consommation, deux lunes quelconques, des paysages fondamentalement déprimants, des pluies abondantes chargées de sédiments divers et surtout absolument aucune ressource naturelle digne d'intérêt.
  
  Les siècles passèrent jusqu'à l'émergence de l'Empire. La Marine Impériale décida qu'elle avait besoin d'un système dans le Noyau où elle pourrait tester son armement et qui devrait également servir de station de ravitaillement pour ses navires à l'autonomie la plus réduite.
  Pour les Belgarans, la présence de l'Empire fut une véritable aubaine car bien que les stormtroopers ne soient guère sociables, il y avait bien des manières de cajoler, acheter, menacer ou duper les techniciens impériaux et le personnel d'entretien. Rapidement, une petite industrie de loisirs (saloons, maisons closes, casinos, bars...) réapparut sur Belgaroth, avec pour clientèle les soldats et techniciens de l'Empire affectés sur place ainsi que l'équipage d'un navire de passage occasionnel.
  
  Un petit dock orbital fut même construit par la Marine afin de procéder à des réparations sommaires si nécessaire. Tous les trois mois environ, les forces impériales amenaient dans le système un ou plusieurs navires lourdement armés qui testaient leur puissance sur Tregan et Tyrel, les deux lunes de Belgaroth. Pendant ces tests qui duraient la plupart du temps une quinzaine de jours, les rues de Belgaroth étaient pleines d'animation mais replongeaient vite dans l'ombre et la puanteur une fois les forces impériales reparties.
  
  Les officiers et soldats impériaux affectés au dock orbital (communément appelé "Là Haut" par la population) considéraient pour la plupart leur affectation comme un véritable purgatoire et nombre d'entre eux finirent par se tourner vers l'alcool, les drogues dures, le jeu et autres activités marginalement compatibles avec l'uniforme de l'Empire. Certains finirent même par avoir leur mot à dire sur les activités de la pègre Belgaranne et touchèrent de généreux pots-de-vin en échange de leur bienveillante cécité.
  
  La population de Belgaroth quant à elle s'habitua très rapidement aux impériaux tout en continuant à mener son existence généralement pathétique et apathique. En dehors des soudaines périodes de dynamisme provoquées par l'afflux de soldats venus avec les navires devant procéder à leurs tests d'armement, les gens préféraient mener leurs petites existences misérables faites de combines et d'opportunisme. Mis à part d'épisodiques patrouilles instaurées par le gouverneur impérial, aucune force ne pouvait veiller à la sécurité des citoyens de Belgaroth qui apprenaient très vite à rechercher la protection d'un gang ou d'un baron du crime tout en mettant de côté assez de crédits pour déménager dans des secteurs moins sinistrés.
  
  En dehors des crédits dépensés par les militaires en permission, la seule autre ressource économique de Belgaroth s'avéra elle aussi d'origine impériale. La Marine prit en effet l'habitude d'abandonner en orbite ou sur la planète les équipements qui n'avaient pas résisté aux tests ainsi que ses ordures et surplus périmés. La plus grande décharge de Belgaroth atteignit la surface conséquente de neuf cent kilomètres carrés et regorgeait de morceaux de coques calcinés, de droides mutilés, d'armes obsolètes ou désactivées, de réservoirs remplis de substances toxiques et de cadavres abandonnés là par les gangs et les seigneurs du crime. Ces décharges permirent aux belgarans de se procurer du métal et des composants électroniques à bas prix et bien qu'il soit quasiment impossible de réparer la plupart des équipements abandonnés, quelques petits malins parvinrent à monter des cartels de récupération, utilisant leurs concitoyens comme main d'oeuvre pour collecter et traiter les rebuts impériaux tout en veillant à ce que les Récupérateurs d'origine étrangère ne viennent pas profiter de cette manne. Les décharges ne sont pas non plus totalement sans danger car plusieurs espèces indigènes de Belgar se sont adaptées à ce nouvel environnement avec une rapidité remarquable. Notamment, les Cass'Droids sont des créatures que l'ont préfère garder à l'oeil et qu'il n'est jamais bon d'ennuyer.

  Lorsque l'Empire fut vaincu à Endor, Belgaroth fut ignorée autant par les stratèges rebelles que par les hauts responsables impériaux. La situation politique dégénéra rapidement et les impériaux ainsi que la Nouvelle République eurent vite des soucis bien plus pressants que ce monde insignifiant. Les belgarans s'interrogèrent bien sur le fait que les exercices impériaux devenaient de plus en plus rares mais ils demeurèrent aussi apathiques qu'à l'accoutumée.
Finalement, lorsqu'une petite escadre républicaine arriva dans le système, les derniers impériaux se rendirent sans poser le moindre problème et ne sabotèrent même pas leurs installations en orbite. La population découvrit avec étonnement que Palpatine était mort depuis plusieurs années puis s'en retourna à sa routine. Le gouverneur impérial fut remplacé par un envoyé de la Nouvelle République qui décida elle aussi d'utiliser le système comme zone de tests pour son armement.

Du point de vue des habitants, ce changement de gouvernement ne prête pas à conséquence. Les techniciens et soldats républicains sont traités comme l'étaient leurs homologues impériaux. Les deux seuls changements notables concernent le maintien de l'ordre et le dock orbital. Les forces de police républicaines se sont avérées un peu moins corrompues que les soldats de l'Empire et un peu plus déterminées à maintenir l'ordre. Surtout, le dock impérial a été reconverti et "Là Haut" accueille désormais plusieurs petits entrepreneurs belgarans qui peuvent insuffler un peu de cash dans l'économie locale grâce aux navires de passage dont ils ont désormais le droit de s'occuper et qu'ils peuvent réparer ou customiser sans que les forces de la Nouvelle République se montrent exagérément pointilleuses.

  Comme on l'a vu, la population de Belgaroth se moque pas mal de ce qui concerne le reste de la galaxie du moment qu'elle peut continuer à mener ses petites affaires. Néanmoins, une bonne majorité des belgarans est convaincue que n'importe quel autre endroit de la galaxie est préférable à leur planète et il n'a jamais été très difficile de mener une campagne de recrutement dans les rues de Belgar. Quant à savoir si ces campagnes permettent de recruter des soldats ou des travailleurs de qualité ... c'est une autre histoire.

Type : Planète
Terrain : Constructions, Déserts
Température : Tempérée
Gravité : Standard
Atmosphère : Type I - respirable
Hygrométrie : Aride
Durée du Jour : 20 heures standard
Durée de l'Année : 300 jours
Population : 10 millions
Races Intelligentes : Humains
Spatioports : Classe Standard
Gouvernement : Gouverneur Impérial/Républicain
Niveau Technologique : Interplanétaire/Galactique
Principales Importations : Aucune
Principales Exportations : Aucune



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Belgaroth
Nom
Belgaroth
Nom original
Belgaroth
Type
Planète
Région
Système
Terrain
Constructions, Deserts
Habitants
Langues
Basic
Faune

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
14/03/2016

Nombre de lectures
18 170


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WOTC - Coruscant and the Core Worlds

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.