Dagobah


Dagobah était une planète marécageuse qui servit de cachette au Maître Jedi Yoda durant la Purge Jedi et où il forma Luke Skywalker.

  Dagobah est une planète oubliée au milieu du Système Sluis, dans la Bordure Extérieure. Bien que proche de mondes comme Xagobah ou Sluis Van, la planète fut oubliée de tous. Aucune carte stellaire ne relate son existence, même celle d'Obroa-Skaï ou de Bastion. Mais, malgré cet oubli, la planète n'est pas désertique pour autant. Elle recèle un nombre incalculable d'espèces vivantes, qu'elles soient animales ou végétales. En effet, le climat très humide et l'apparition de marais à sa surface expliquent grandement un développement d'une telle intensité.

  La planète peut être apparentée à un marais ambulant, parsemée de quelques zones non submergées, à peine assez grandes pour permettre à un chasseur de type X-wing de se poser. Parmi toutes ces vies végétales, on retrouve l'arbre Gnarl, issu de la métamorphose d'une araignée en arbre. Mais aussi l'arbre Galla, la racine de Mélacolie dont on se sert afin de créer de la peinture naturelle. Mais encore plus important, la faune est merveilleuse et dangereuse à la fois. On y retrouve nombres de chauves-souris, d'araignées venimeuses ou qui fabriquent des pièges pour le moins mortel. Dans la catégorie des grands prédateurs, le terrible serpent-dragon, qui hante les marais à la recherche de ses proies, n'est surpassé que par la gigantesque limace des marais, qui se régale parfois d'un serpent-dragon quand elle ne trouve pas de proie moins coriace...

  Toutefois, cette faune n'a pas empêché les missions de reconnaissance ou d'exploration à terre même si la planète fut oubliée. En effet, sous l'Ancienne République, une mission commandée par Halka Four-Den fut envoyée afin de cartographier et d'explorer le Secteur Sluis. C'est cette mission qui découvrit la première la planète. Toutefois, après une exploration rendue difficile par la flore et la faune et après treize semaines de survie sur la planète, on considéra la mission comme un échec. Four-Den lança un signal de détresse, mais les secours arrivèrent trop tard et ne retrouvèrent nulle trace de l'expédition.

  Plusieurs années plus tard, après l'insurrection des Jedi Noirs bphasshis, qui fut matée par l'intervention de grands Maîtres Jedi de l'Ordre, un des leaders de cette rébellion trouva refuge sur la planète après avoir emmené avec lui un contrebandier du nom de Car'Das, à la tête de la future organisation de renseignements de Karrde. Yoda suivit sa trace pour enfin arriver sur Dagobah. Ici, un combat sans merci confronta les deux Jedi. Mais Yoda fut le vainqueur et mit fin à la vie du Jedi Noir. Mais ce que Yoda n'avait pas prévu, c'est que la puissance maléfique du Jedi allait être aspirée par la flore et se reprendre autour du lieu du duel. Alors, toute une partie de la planète allait être régie par le côté obscur, notamment une caverne où viendrait s'exercer un jeune Jedi des années plus tard...
  
  On n'entendit plus parler de Dagobah jusqu'à ce que l'Empire lance une mission de reconnaissance pour savoir si ce monde était vivable. Le rapport de l'explorateur était clair : cette planète est hantée. Ceci décida l'Empereur à ne pas coloniser la planète et, ainsi, offrir un exil sûr pour Yoda. Celui-ci, craignant la Grande Purge Jedi menées par Vador sur les ordres de son maître, se réfugia sur la planète et établit sa nouvelle demeure près de la zone obscure de la planète qui occultait l'aura de Bien qui entourait Yoda. Ainsi, Dark Vador ne le trouva jamais car il n'y détecta pas de traces de Jedi, juste une zone sombre.

  C'est ici que Yoda attendit l'élève le plus prometteur qu'il lui ait été permit d'éduquer, Luke Skywalker. Envoyé sur Dagobah par Obi-Wan Kenobi, Luke ne savait pas où se diriger car les coordonnées de la planète lui étaient inconnues. Il se laissa alors guider par la Force et celle-ci le conduisit sur la planète. Une fois arrivé, il y rencontra Yoda qui l'attendait. Celui-ci lui inculqua les bases de la maîtrise de la Force mais il n'eut pas le temps de parachever sa formation car Luke s'envolait déjà pour Bespin afin d'y sauver ses amis, Han Solo et Leia Organa. Ce n'est que des mois plus tard qu'il revint sur la planète pour terminer sa formation, mais aussi pour assister, impuissant, à la mort de Yoda et apprendre que Leia était sa sœur. C'est aussi ici que Luke parla avec Obi-Wan sur le fait que Vador était son père. Dagobah n'eut plus d'autres visiteurs par la suite, à l'exception de Luke et de sa fiancée Callista, revenus pour retrouver les pouvoirs Jedi de la jeune femme. Ainsi se tournait une page de l'histoire de la planète. La faune et la flore purent retrouver leur calme et ne furent plus dérangées par une forme vivante extérieure à la planète.


Actualités en relation

Forces of Destiny : La minisérie est de retour avec huit nouveaux épisodes !

Sitôt la série Star Wars Rebels définitivement achevée, voilà que Lucasfilm nous propose aujourd'hui d'enchainer avec le retour de Forces of Destiny (Forces du Destin, en VF), la minisérie d'animation de Lucasfilm ! Et...


Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
44 186


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Dagobah" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith
  • Star Wars Episode V : L'Empire contre-attaque
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi
  • Tales 16
  • The Essential Guide to Planets and Moons

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.