Despayre


Despayre est une planète-prison en orbite de laquelle fut construite la Première Etoile de la Mort.

  Dans une galaxie comptant des millions de mondes, une petite partie d'entre eux, représentant un nombre non négligeable, était habitable pour les espèces respirant de l'oxygène. Pour autant, cela ne signifiait pas qu'elles étaient hospitalières et l'Empire le comprit parfaitement lorsqu'il dut trouver un endroit où envoyer ses criminels. Et la planète qui fut choisie était Despayre.

  L'environnement se résumait à une immense jungle, au milieu d'un unique océan, balayé quasiment en permanence par des vents violents allant de la simple tempête à l'ouragan dévastateur. De plus, la gravité de Despayre était inférieure au standard galactique, ce qui permit - semble-t-il - à la faune et la flore de se développer de façon aussi impressionnante que dangereuse.

  Au fil des années, l'Empire y déporta des dizaines de milliers de détenus, les pires de la Galaxie. En effet, la planète réunit les pires criminels, parfois des psychopathes en puissance, sauf quelques rares exceptions de prisonniers politiques condamnés arbitrairement ou d'erreurs judiciaires, comme Teela Kaarz ou Celot Ratua Dil. Du fait de cette population autant que de son écosystème hostile, un envoi sur Despayre était quasiment synonyme de peine de mort et il ne se passait pas une journée sans que quelqu'un perde la vie, mortellement empoisonné, dévoré ou abattu lors d'une bagarre.

  Pourtant, des forces de sécurité surveillaient inlassablement le monde-prison : des gardes impériaux avaient la charge de veiller à ce que personne ne s'évade mais leur tâche était ardue car ils étaient aussi menacés que les détenus. Ainsi, ils n'osaient que rarement se déplacer seuls et au sol, en dehors de certains soldats confiants en leurs capacités tel Nova Stihl.

  Ce dernier participa à l'instauration d'un semblant de civilisation sur Despayre en donnant des cours de close-combat aux prisonniers les plus faibles, pour leur permettre de se défendre et de limiter les meurtres. De leur côté, les détenus les plus calmes furent utilisés comme ouvriers, pour décharger les navettes d'approvisionnement notamment, et ils fondèrent également une sorte de ville surnommée le Dongeon.

Despayre

Les esclaves à l'oeuvre sur Despayre.
Image extraite de The Essential Chronology


  Quelques temps avant la bataille de Yavin, le Grand Moff Tarkin déplaça le chantier de construction de son Étoile de la Mort en orbite de la planète, exploitant sans vergogne toutes les ressources du système qu'il s'agisse des minerais contenus dans les astéroïdes ou des milliers de prisonniers représentant une main d'œuvre à moindre coût. Ce chantier, de par sa simple existence, amena beaucoup d'animation sur Despayre, beaucoup trop.

  En effet, non seulement les Rebelles débarquèrent dans le système pour tenter d'anéantir la station - et échouèrent - mais surtout Tarkin décida de tester son arme absolue à puissance réduite. Le premier tir enflamma l'atmosphère avant de réveiller l'activité interne de la planète à un niveau surprenant, créant raz-de-marée géants, éruptions et autres séismes qui bouleversèrent totalement la surface de la planète. Un peu plus d'une heure plus tard, un second tir frappa Despayre, la détruisant définitivement et faisant d'elle le premier monde anéanti par les superarmes de l'Empire.

Despayre

L'Etoile de la Mort fait feu sur Despayre.
Image extraite de The Essential Atlas

Informations encyclopédiques
Despayre
Nom
Despayre
Type
Planète
Région
Bordure Extérieure, Secteur d'Atrivis
Système
Terrain
Jungle
Habitants
Prisonniers Gardes
Langues
Basique et quelques dialectes
Evènements notables

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/06/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
19 328


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Death Star

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.