Exegol


Exegol était le monde ancestral des Sith, caché dans les Régions Inconnues, qui abritait le culte de l’Éternel Sith et où l'Empereur Palpatine se cacha après sa défaite à la bataille d'Endor.

Continuité : Canon


  Exegol était un monde qui fut autrefois le bastion des Sith, environ mille ans avant l'avènement de l'Empire Galactique de Sheev Palpatine. Contrairement à d'autres mondes affiliés à l'Histoire des Sith tels que Moraband et Malachor, très peu de personnes connaissaient Exegol, ce qui en faisait un refuge idéal.
  Caché au plus profond des Régions Inconnues, Exegol était une planète désertique de 13.649km de diamètre, imprégnée du Côté Obscur de la Force. Le climat sec de ce monde méconnu, combiné à une forte concentration de poussières dans l'atmosphère, générait d'impressionnants éclairs qui striaient le ciel sombre sans discontinuité.
  En plus d'être dissimulée dans les Régions Inconnues, Exegol était naturellement protégée par un épais et dense holo de gaz rouge qui en interdisait l'accès à ceux qui ne disposaient pas d'un itinéraire détaillé. Un tel chemin était en fait fourni par les deux Orienteurs Sith de Dark Vador et Palpatine.

  Exegol abritait surtout le culte de l'Éternel Sith, une secte de serviteurs du Côté Obscur qui avaient toujours habité ce monde, et qui souhaitaient, depuis la chute de l'Empire, rétablir la grandeur de l'Ordre Sith du passé. Au cours des siècles, les membres de l'Éternel Sith avaient creusé de gigantesques sillons dans la croûte d'Exegol pour atteindre un point de convergence dans la Force, mais ils avaient échoué : seules d'immenses failles perduraient, vestiges de cette quête passée.

  Après la bataille d'Endor et la bataille de Jakku, l'Empereur Palpatine, que tous croyaient mort, s'était réfugié sur Exegol au sein de l'Éternel Sith. Trop faible, il manigança depuis les Régions Inconnues pour préparer son retour et exécuter le Dernier Ordre qui marquerait la fin de toutes les rébellions dans la galaxie. Exegol étant inconnue de la plupart des personnes qui pouvaient menacer son retour, Dark Sidious s'établit donc la Citadelle, ancienne forteresse et lieu de culte de l'Éternel Sith. De là, il supervisa la création d'une flotte de destroyers et créa Snoke, entité qu'il plaça à la tête du Premier Ordre, une organisation militaire née des cendres de l'Empire qui préparerait le terrain pour l'exécution du Dernier Ordre.

Exegol

Le trône de l'Empereur dans la Citadelle Sith d'Exegol


  Toutefois, en +35, Kylo Ren découvrit l'Orienteur Sith de son grand-père sur Mustafar ce qui le conduisit directement sur Exegol. Il ne fallut pas longtemps pour que Rey, formée par Luke Skywalker et Leia Organa, retrouve le second Orienteur dans les ruines de l'Étoile de la Mort sur Kef Bir. Cette dernière conduisit ensuite la flotte de la Résistance sur Exegol qui fut le théâtre d'une terrible bataille.
  Palpatine, se retrouva enfin en face de sa petite-fille, Rey, et pouvait donc accomplir le rituel de l'Éternel Sith pour transférer sa conscience dans le corps de sa descendante. Néanmoins, il fut interrompu par l'arrivée de Ben Solo, qui était revenu du Côté Lumineux après sa confrontation avec Rey sur Kef Bir. Palpatine aspira finalement la force vitale des deux Jedi qui formaient une dyade de Force, ce qui lui restaura instantanément son énergie. Le rituel n'était désormais plus nécessaire. Toutefois, Rey se releva et résista aux éclairs de Force de l'Empereur en lui renvoyant son énergie. Dark Sidious périt sur le coup, pour de bon cette fois, et la déflagration rasa la Citadelle, tuant par centaines les membres de l'Éternel Sith.

  Ces événements marquèrent la fin de la guerre contre le Premier Ordre et Exegol ne fut bientôt plus qu'un mauvais souvenir.



Actualités en relation

HoloNet : Publication d'un gros pack de fiches Star Wars 9 !

Nouveau weekend, nouvelle publication de fiches. Cette semaine, l'équipe met à l'honneur le dernier-né de la saga, sorti en décembre. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de cette Ascension de Skywalker ? Voici donc 10 mises à jour...


HoloNet : Un pack de fiches spécial Star Wars 9 pour la rentrée !

Bientôt trois semaines après la sortie de L'Ascension de Skywalker en salle, nous profitons de la fin des vacances et de cette rentrée de janvier pour vous présenter l'intégralité des fiches qui ont ét...


Star Wars 9 : La critique de Jek Vengelis

Cet avis est biaisé. Disons-le clairement, je fais partie de ceux qui n'aiment pas l'univers Canon (aux exceptions notables de The Clone Wars et Rebels, et dans une moindre mesure Rogue One). Ainsi, le fait que Solo (l...


Star Wars 9 : La critique de Mitth'raw'nuruodo

Sorti en salle il y a une dizaine de jours, je vous propose aujourd'hui ma critique de Star Wars : l'Ascension de Skywalker, le dernier épisode de la saga Skywalker. L'Ascension de Skywalker (The Rise of Skywalker en VO...


Star Wars 9 : La critique de Dark Sekot

Il y a un petit film qui est sorti cette semaine, vous en avez entendu parler ? Un certain Episode IX, intitulé L'Ascension de Skywalker. L'ayant visionné, je cède à la tradition des fansites en vous livrant ma critique, sans...


Informations encyclopédiques
Exegol
Nom
Exegol
Nom original
Exegol
Autre(s) nom(s)
Monde ancestral des Sith
Type
Planète
Région
Terrain
Désert
Habitants
Culte de l'Éternel Sith
Evènements notables

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2019

Date de modification
28/12/2019

Nombre de lectures
5 268


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.