Fondor


L'un des plus important chantier orbital de la Galaxie

  Fondor est l'une des plus anciennes planètes à être spécialisée dans la construction de vaisseaux spatiaux. Ses chantiers navals orbitaux sont parmi les plus imposants et les plus avancés technologiquement de la galaxie. Seuls les chantiers de Corellia ou de Kuat sont peut-être plus importants encore. Fondor fut totalement industrialisée il y a de cela plusieurs siècles. Sa surface est un mélange de mines, d'usines gigantesques, de bureaux et de logements pour les ouvriers. Un labyrinthe sans fin de tunnels relie les différents bâtiments sous terre. La plupart des ouvriers qui travaillent en gravité zéro dans les chantiers orbitaux utilisent quotidiennement des navettes pour rejoindre leurs habitations à la surface, toutes identiques et s'étalant sur des kilomètres et des kilomètres.

  Bien que les chantiers navals de Kuat aient obtenu plusieurs contrats importants pour travailler au profit de l'Empire, notamment pour la construction de milliers de destroyers stellaires de classe Impériale, Fondor reçut, à la surprise générale, le profit de construire le tout premier modèle de Super Destroyer Stellaire, juste après la Bataille de Yavin. Ce premier vaisseau, qui devint le croiseur personnel de commandement de Dark Vador, fut nommé Executor. Pour ce contrat très spécial, l'Empire exigea une discrétion absolue de la part des chantiers navals de Fondor, et organisa un black-out total de la planète avec sa flotte. Le système fut fermé à tout trafic non militaire. Les dirigeants de Fondor furent au début outragés de ne plus pouvoir livrer leurs autres clients, mais le projet Executor réquisitionna presque toutes les ressources des chantiers orbitaux. Ils se résignèrent d'autant plus facilement qu'ils connaissaient parfaitement l'intransigeance du Seigneur Vador. Les chantiers de Fondor eurent une exceptionnelle motivation à construire un vaisseau performant, et dans les meilleurs délais, car satisfaire l'Empire pouvait être signe d'un accroissement des contrats militaires aux dépens de Kuat, leur plus grand rival dans le domaine.

  Mais quelques amiraux de la Flotte Impériale ne furent pas aussi enthousiastes envers le projet Executor. Ils y virent plutôt un caprice de plus du Seigneur Dark Vador, excessivement coûteux en ressources. L'un des conspirateurs, l'amiral Amise Griff, contacta en secret l'Alliance Rebelle, pour lui permettre d'infiltrer un saboteur dans les chantiers de Fondor. La destruction de l'Executor signifierait à coup sûr l'arrêt des projets démesurés initiés par Dark Vador. le jeune héros de l'Alliance, Luke Skywalker, se porta volontaire pour la mission, et infiltra les chantiers navals de Fondor. Mais le cercle des conspirateurs était infiltré par un agent de Vador, qui n'était autre que Griff lui-même. Le travail de l'espion personnel du Seigneur Sith était de découvrir l'identité des conspirateurs, et d'organiser la capture de Luke Skywalker. Lorsque le groupe se réunit dans les tunnels sous la surface, Griff informa Vador, qui se mit en chasse. Alors que le petit groupe de conspirateurs organisait avec Luke Skywalker le plan pour saboter l'Executor, le jeune Jedi senti soudain une présence maléfique dans la Force, et prévint les amiraux impériaux qu'un danger les guettait tous. Le groupe se dispersa en catastrophe, juste quand Dark Vador lança l'assaut avec ses troupes.

  Luke Skywalker se retrouva piégé dans les tunnels, mais son droïde R2-D2 déclencha tous les projecteurs des tunnels d'un coup, éblouissant les stormtroopers pendant quelques secondes. Grâce à cette diversion, le jeune Jedi parvint à fausser compagnie aux Impériaux. Il quitta avec R2 le système à bord d'une barge automatique. La tentative de sabotage fut stoppée net, et la construction se poursuivit sans incidents. Malgré les efforts de Fondor pour plaire à l'Empire, ce fut Kuat qui reçut le contrat de construction des autres exemplaires du Super Destroyer Stellaire. Les chantiers orbitaux purent retourner à leurs clients habituels. Fondor traversa la plupart des crises qui suivirent la fin de l'Empire. La planète fut libérée par la Nouvelle République, et les chantiers orbitaux alimentèrent par la suite la flotte néo-républicaine. Lors de l'invasion de la galaxie par les Yuuzhan Vong, Fondor et ses chantiers orbitaux furent visés par une attaque des extragalactiques. Grâce à l'aide d'une flotte hapienne, la planète fut sauvée, mais la plupart du potentiel de production de Fondor fut anéanti.
Informations encyclopédiques
Fondor
Nom
Fondor
Type
Planète
Région
Système
Fondor
Terrain
Usines dépôtoirs
Habitants
Langues
Basic
Evènements notables
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
30 493


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.