Kessel


Kessel est une planète pénitentiaire, surtout connue pour ses mines d'épice.

  Kessel : une planète où il ne fait pas bon vivre.

  Kessel est située dans le système Kessa - près d'Honoghr - dans la Bordure Extérieure, les navigateurs n'aiment pas trop passer dans cette région spatiale. Eloignée des trajets commerciaux habituels ainsi que de nombreux mondes civilisés, Kessel n'a vraiment aucun atout. Pour couronner le tout, un étrange amas de trous noirs vient aggraver la situation dans ce qu'on surnomme la Mâchoire. Peu de pilotes tentent l'aventure... et très peu la réussissent.

  Kessel est une planète aride, l'air y est irrespirable. Mais les colons qui s'y sont établis réussirent à la rendre supportable avec des masques en bâtissant d'immenses usines automatiques, projetant d'immenses volumes d'oxygène.
  Les premiers colons finirent par découvrir une richesse dans le sol de Kessel, le Glitterstim. Cette drogue très puissante avait beaucoup de succès, que ce soit avec les hôpitaux comme calmants ou pour le business du marché noir.

  Kessel aurait pu être une planète sans grand intérêt si l'Empire n'avait pas décidé d'en faire un pénitencier pour les tout les ennemis du régime. Les dirigeants pénitenciers occupaient leurs détenus en leur faisant extraire le glitterstim ; ils étaient apparemment toujours "volontaires"...

  Oubliée pendant quelques temps, la planète revint sur le devant de la scène juste après les événements d'Endor lorsqu'un Rybet - une sorte de batracien - du nom de Moruth Doole devint directeur des installations et accéda à la production.
  Son trafic dura un temps jusqu'à ce que l'Escadron Rogue vienne "chercher" quelques prisonniers afin de les lâcher dans la Cité Impériale de Coruscant. L'opération fut un succès pour les Rogues mais Doole perdit de nombreuses installations.
  Espérant qu'un tel scénario ne se répète pas, Moruth Doole se dota de défenses spatiales légères et d'une petite flotte de combat.

  Lorsque le général Solo fut envoyé comme ambassadeur de la Nouvelle République pour négocier une adhésion de Kessel dans le nouvel ordre, Solo fut capturé par un Doole totalement dépassé par les événements. Heureusement pour le Corellien, Chewbacca et un jeune bagnard, Kyp Durron, le sauvèrent des griffes du batracien.
  Après ces quelques événements fâcheux, Lando Calrissian remplaça Doole comme gouverneur ; Calrissian automatisa les mines et redonna une image plus respectable à cette ancienne planète de bagnards.

  Peu de formes de vie survivent sur cette planète. A part les Humains, la surface n'est que désert. Pourtant lorsque l'on pénètre dans les entrailles de la planète, on peut tomber sur des araignées énergétiques, celles-ci dévorant les fluides vitaux des êtres vivants, ou sur des créatures encore plus étranges comme les Bogeys.

  Quelques célébrités sont issues de Kessel comme les sœurs Forge (Lujayne et Inyri). Kyp Durron n'est pas de Kessel mais passa une bonne partie de sa vie sur cette planète en tant que prisonnier.


Actualités en relation

HoloNet : 45 fiches sur le Canon rejoignent l'encyclopédie

C'est dimanche, c'est jour de fiche ! Et aujourd'hui, si vous êtes amateur de Canon, on vous a prévu un peu de lecture avec 45 nouvelles fiches qui viennent rejoindre l'encyclopédie. On y retrouve un peu...


Battlefront II : Un trailer et des infos pour la mise à jour Solo

La saison 2 : Han Solo continue sur Star Wars Battlefront II ! Annoncée et préparée depuis le mois dernier, la grosse mise à jour du jeu qui devrait apporter du contenu tiré de Solo : A Star Wars Story se voit...


Solo : L'avis (sans spoiler) de Kir Kanos

Après une gestation particulièrement difficile, le Star Wars cuvé 2018 est sur le point de sortir, aussi profitant d'une invitation à la projection presse, j'ai donc pu voir ce matin Solo : A Star Wars Story. Le film a...


Solo : L'avis (sans spoilers) d'Exar Kun

Comme certains de mes collègues d'autres sites internet Star Wars francophones, j'ai eu le plaisir et la chance d'être invité par Disney à assister à la projection de Solo : A Star War Story au Festival de Cannes le 15...


Informations encyclopédiques
Kessel
Nom
Kessel
Type
Planète
Région
Système
Kessa
Terrain
Mines, désert de roche
Habitants
Personnel pénitentiaire
Prisonniers
Langues
Basic
Faune
Evènements notables
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
36 239


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Kessel" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • The Essential Guide to Planets and Moons
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Kessel

Kessel était la principale sinon l’unique source d’épice dans la galaxie, dont les mineurs esclaves extrayaient également du coaxium pour l’Empire et les syndicats du crime.

  Tandis que les mondes du Noyau devaient leur réputation à leur opulence, leur pouvoir économique et politique, à l'instar de Coruscant, les mondes de la Bordure Extérieure étaient bien plus souvent réputés pour des raisons bien moins enviables. Et l'un des pires était Kessel.

  Située au cœur du gigantesque maelstrom Akkadese, une curiosité galactique riche en monstres interstellaires et carbonbergs s'entrechoquant en permanence, cette planète quasiment inaccessible aurait pu ne jamais connaître la vie. Pourtant, les éléments éjectés du chaos qui entourait Kessel enrichirent son sol à des niveaux inégalés. Des forêts gigantesques à la biodiversité foisonnante couvrirent sa surface, en faisant un monde d'une rare vitalité. Mais, malheureusement pour elle, l'interaction entre le maelstrom et sa principale anomalie gravitationnelle, la Gueule, ensemença largement Kessel avec des substances rares et précieuses.

  Ainsi, il fut découvert que la planète était l'unique source d'épice, une substance médicinale prodigieuse capable d'être transformée en l'une des drogues les plus populaires et onéreuses, en plus d'abriter des produits servant à élaborer du coaxium, cet indispensable carburant hyperspatial. En conséquence, le maelstrom fut balisé pour y stabiliser une voie - quelques semaines d'affilée au moins - de vingt parsecs menant à Kessel. Là, un accord tripartite fut passé avec la famille royale locale, dont aucun représentant ne fut jamais connu.

  Il fut décidé que l'hémisphère resterait la propriété exclusive des souverains, préservée des activités industrielles, tandis que l'autre moitié de la planète serait cédée au syndicat Pyke qui en exploiterait les ressources minières. Enfin, l'Empire Galactique y envoyait ses prisonniers pour qu'ils servent de main-d'œuvre, un euphémisme pour esclaves, en échange d'un monopole sur le coaxium. Et probablement un intéressement sur l'épice. Pendant ce temps, la famille royale fermait les yeux sur ce qu'il se passait de l'autre côté de son sanctuaire, ainsi que sur les usages faits des ressources de Kessel.

Kessel
Dans les zones d'exploitation minière, la pollution aux rejets chimiques va bon train sur Kessel.


  Tout juste neuf ans après l'évènement de l'Empire, de nombreuses mines avaient été construites à la va-vite, sans aucune considération de sécurité, avec un matériel des plus sommaires : lampes simplissimes, foreuses portables, marteaux soniques, vibro-pics et vibro-pelles, autant d'équipements nécessitant une bonne forme physique. Pour cette raison notamment, les Wookies figuraient en bonne place des esclaves de choix sur Kessel. Les activités minières polluèrent intensément la planète, notamment la kessoline dont les rejets étaient probablement plus dévastateurs que les machines elles-mêmes pour l'environnement dévasté.

  À cette époque, Quay Tolsite était le directeur général des opérations pour le compte du syndicat Pyke, mais cela s'acheva par le raid du Faucon Millenium. Qi'ra, sous couverture, tua l'administrateur criminel et L3-37 libéra les droïdes et esclaves, semant un chaos monstrueux dans les mines visibles depuis les innombrables caméras qui y étaient dispersées. Les gardes firent des ravages en utilisant la force pour remettre un semblant d'ordre dans leurs galeries. Ils ne purent toutefois pas empêcher Han Solo de s'enfuir avec cent kilos de coaxium brut. Un destroyer stellaire Imperial, arrivé à temps, y fut impuissant également et le poussa au contraire à effectuer son raid en douze parsecs à travers le maelstrom et la Gueule, un record jamais égalé.

  Il semblerait que, à la suite de cet événement, l'Empire reprit le contrôle des opérations sur Kessel, tout en laissant la famille royale dans son isolement volontaire. La planète en souffrit encore davantage. Six ans plus tard, les mines se composaient toutes d'un gisement à ciel ouvert, d'une zone d'atterrissage, d'un matériel de raffinage et de silos - ainsi que de prisonniers aux conditions de vie toujours épouvantables. Elles étaient extrêmement nombreuses, avec au moins des gisements numérotés de L-1 à L-99 et de J-1 à J-99.

  Ainsi, c'est un monde désolé que les membres du Ghost, récemment et temporairement (en théorie) renforcés par Ezra Bridger, abordèrent pour délivrer un groupe de Wookie dont ils avaient appris l'arrivée par Cikatro Vizago. Cette intervention déboucha sur un échange de feu entre les rebelles et les Impériaux, menés par l'agent Alexsandr Kallus. Toutefois, le combat tourna à l'avantage des insurgés de Lothal, et les Wookies purent être sauvés, au prix de la révélation de l'identité de Kanan Jarrus en tant que Jedi. Toutefois, après leur départ, il n'y eut aucun indice concernant le sort des esclaves de Kessel et leur devenir après la chute de l'Empire.


En savoir plus

  Dans sa description de Kessel, le guide visuel de Solo : A Star Wars Story invente un terme, celui de "carbonberg". Compte-tenu de sa structure, ce mot désigne des icebergs de carbone, ce qui signifie que, dans le film, le Faucon Millenium ne vole pas entre des astéroïdes mais un autre type de masse stellaire.
  Le maelstrom Akkadese est par ailleurs à l'origine d'une incohérence majeure dans la représentation de Kessel. En effet, cette structure est totalement absente dans la série Star Wars Rebels, le Ghost arrivant sur la planète sans difficulté. Si le manque d'opposition peut s'expliquer par l'organisation des opérations sur Kessel, rien ne peut expliquer la disparition du maelstrom en six ans. L'explication la plus simple, son absorption par la Gueule, serait totalement invraisemblable : impossible en si peu de temps après des millions d'années, sur un tel volume, sans déranger la planète voisine.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Kessel
Nom
Kessel
Type
Planète
Région
Terrain
Forêts, landes désertiques, mines
Habitants
Famille royale, criminels, prisonniers et esclaves

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/09/2018

Date de modification
30/09/2018

Nombre de lectures
0


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Kessel" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Rebels - Le Guide Visuel
  • Rebels : The Siege of Lothal
  • Solo : A Star Wars Story
  • Solo : A Star Wars Story Le Guide Visuel

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.