Lune de Rishi


Lune située non loin de Kamino, où une station d'écoute républicaine fut construite

Continuité : Canon


  Satellite de la planète Rishi situé dans l'Espace sauvage, non loin de Kamino, cette lune était parsemée de cratères gigantesques, parce que les chutes de météorites y étaient fréquentes. Le climat était glacial durant la moitié de l'année, si bien qu'aucun habitant ne s'y était jamais installé durablement ; il s'agissait donc du lieu parfait pour bâtir quelque base en temps de guerre.

  Des rochers dominaient la surface de cette lune. À l'intérieur, on pouvait apercevoir d'innombrables excavations, plus ou moins profondes et larges. Cela était dû notamment au fait que d'énormes créatures, des anguilles, y vivaient, emmenant leur long corps visqueux dans les tunnels qu'elles creusaient. Leurs gémissements résonnaient dans les cratères immenses, inquiétant la proie la plus fébrile.

  Outre ces animaux, les neebray mantas, qu'on trouvait surtout au cœur de la nébuleuse de Kaliida, étaient aussi réputés pour voler au-dessus de la lune de Rishi, déployant lentement leurs grandes ailes à la recherche de quelque nourriture. Lors des saisons les plus froides, les nuits semblaient interminables ; l'obscurité régnait partout ; les températures empêchaient les végétaux de se développer.

  Pour un visiteur, le seul moyen de se réchauffer consistait à utiliser du tibanna. Les paysages de la lune étaient entièrement désolés ; il n'y avait aucun lieu qui fût digne d'intérêt. Certaines pentes étaient escarpées, et des éboulements s'y provoquaient à l'occasion. Comme les chutes de météorites étaient courantes, les rares bâtiments étaient ordinairement protégés par un bouclier, qui détruisait immédiatement les rochers en fusion.

Lune de Rishi

Les chutes de météorites sont fréquentes sur la lune de Rishi.
(Star Wars: The Clone Wars: Rookies)


  Vue de l'espace, la lune de Rishi ne semblait guère plus accueillante : sous son atmosphère bleuâtre, on voyait apparaître les cratères les plus vastes. Toutefois, ce monde prenait d'emblée une importance considérable lorsque la galaxie était en conflit. C'est ce qui se produisit avec la Guerre des clones. La République, pour contrer une éventuelle invasion séparatiste, commença à construire des bases sur de nombreuses planètes.

  Le centre de production des soldats clones avait été bâti sur Kamino ; il était le réservoir indispensable de la République dans la guerre contre les droïdes. Or, étant donné que la lune de Rishi, inhabitée, ne se trouvait non loin, celle-ci pourrait assurément abriter un poste d'écoute destiné à empêcher les assauts séparatistes dans cette région de l'Espace sauvage.

  On construisit le bâtiment adapté sur une montagne, aux bords d'un gouffre. Une plate-forme d'atterrissage avait été aménagée ; une antenne circulaire dominait un petit bâtiment. Le dispositif, aussi complexe que sophistiqué, permettait aux Républicains de surprendre les  communications de l'ennemi ; si les sentinelles de la lune de Rishi apprenaient qu'une attaque de la Confédération sur Kamino était prévue, ils en informeraient sur-le-champ leurs alliés.

Lune de Rishi

Une station d'écoute républicaine a été bâtie sur la lune de Rishi.
(Star Wars: The Clone Wars: Rookies)


  Cette station d'écoute était donc indispensable pour Palpatine et ses sbires ; la production de clones ne devait pas être mise en péril, sans quoi le conflit se terminerait par la victoire des Séparatistes. Mais les impératifs de la guerre obligèrent les Républicains à envoyer sur la lune de Rishi des recrues qui n'avaient pas achevé leur entraînement de soldat ; ils étaient considérés comme de simples "bleus" et étaient moins raisonnables que certains de leurs plus brillants collègues.

  Ceux qui furent choisis étaient surnommés Hevy, CT-327, Nub, Cutup, Droidbait et Fives, dont le supérieur hiérarchique était le Sergent O'Niner. Très vite, les soldats se lassèrent de leur vie sur la lune de Rishi. Ils savaient qu'il s'agissait de l'une des bases les plus importantes pour la République, mais ils constataient que rien ne s'y passait.

  En effet, les pluies de météorites étaient les seuls divertissements des clones sur ce monde. Pour se prémunir contre une chute malencontreuse, ils allumaient le bouclier de leur station, ce qui arrêtait la course des rochers de l'espace. Tandis que certains, à l'intérieur des bâtiments, s'amusaient, d'autres, plus sérieux, consultaient les manuels spécifiant les ordres qu'ils devaient observer ; un autre encore, en l'occurrence CT-327, surveillait les alentours de la base.

Lune de Rishi

La navette de Cody et de Rex arrive sur la lune de Rishi.
(Star Wars: The Clone Wars: Rookies)


  Durant de longues semaines, les clones n'eurent pour ainsi dire rien à faire. Tous aspiraient à combattre au front, comme la plupart de leurs camarades, et à démembrer quelque robot. Toutefois, leur quiétude ne dura pas, et cela n'était pas, semble-t-il, pour leur déplaire. Les soldats crurent un jour qu'ils allaient assister à une nouvelle chute de météorites ; mais il n'en était rien : c'étaient en fait des vaisseaux remplis de droïdes commandos BX.

  Les automates de la Confédération entendaient éviter que la République pût surprendre leurs communications, de façon à pouvoir préparer un assaut sur Kamino, qui serait entrepris par Asajj Ventress dès que Grievous en aurait donné l'ordre. Les droïdes parvinrent à assommer CT-327, puis à tuer O'Niner ; il ne restait plus que des "bleus" pour protéger une station d'écoute essentielle.

  Alors que les commandos, triomphants, avaient pris possession de la base républicaine,  les quelques clones furent agressés par une anguille géante, qui attrapa Cutup avant de s'en aller le dévorer dans son repaire. La bonne fortune des recrues fut décisive : le Capitaine Rex et le Commandant Cody atterrirent sur la lune pour faire une visite d'inspection dans la station d'écoute, sans savoir que celle-ci avait été assaillie par les droïdes séparatistes.

Lune de Rishi

Au-dessus de la lune de Rishi, les destroyers républicains repoussent les Séparatistes qui voulaient envahir Kamino.
(Star Wars: The Clone Wars: Rookies)


  Ils retrouvèrent Hevy, Nub et les autres, puis décidèrent de chasser les BX de leur base. Ils comprirent que, pour alerter leurs alliés du péril qui les menaçait sur Rishi, il fallait absolument détruire le poste d'écoute. Ainsi, le signal que ce bâtiment ne cessait d'émettre ne serait plus reçu par la République, laquelle en serait immédiatement étonnée. Cela fonctionna ; du tibanna fut utilisé pour faire sauter les installations.

  Aussitôt, Obi-Wan Kenobi, dans l'espace, comprit que des événements inattendus étaient survenus. L'invasion de Kamino par Grievous et sa flotte fut empêchée au-dessus de la lune de Rishi grâce au sacrifice d'Hevy et à l'aide de ses camarades, puisque des destroyers de classe Venator attaquèrent les frégates séparatistes. La Guerre des clones pouvait continuer.


Actualités en relation

Panini Comics | Sortie de Star Wars Tome 10 - La Fuite

Ce dixième volume compilant le comics Star Wars (2015) se sera fait longtemps attendre (la sortie du tome 9 date de l'automne dernier), mais il est enfin là ! Star Wars Tome 10 - La Fuite va ainsi permettre au public...


Informations encyclopédiques
Lune de Rishi
Nom
Lune de Rishi
Type
Lune
Région
Système
Système Rishi
Terrain
Roches, cratères
Lieux

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
24/04/2009

Date de modification
28/07/2020

Nombre de lectures
12 263


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.