Mustafar


Planète volcanique , théâtre du duel entre Obi-Wan et Anakin

  Perdue au fin fond de la Bordure Extérieure, la planète Mustafar est la plus petite des deux mondes jumeaux tournant autour du soleil d'un système inexorablement arriéré. Cette sphère tellurique est une véritable désolation cauchemardesque, c'est tout juste, lorsqu'on la voit, si l'on se demande si elle n'a pas été ravagée lors d'un bombardement planétaire à grande échelle. Ses innombrables volcans crachent de manière incessante du magma en fusion provenant de ses entrailles, et déversent dans l'atmosphère des fumées et des cendres noires, tandis que les différentes failles tectoniques vomissent des vapeurs sulfuriques et autres agents hautement toxiques. Le paysage désertique est donc partagé entre les étendues de lave recouvrant la majorité des terres, les profonds canyons bouillonnants, et les imposants massifs volcaniques d'obsidienne.

  Le ciel, quand à lui, est obscurci continuellement par les fumées des volcans, qui ne laissent filtrer aucune lumière, plongeant ainsi ce monde ardent dans une obscurité presque complète. Inutile d'ajouter que la chaleur  étouffante qui y sévit est pratiquement insupportable, sauf peut être pour les natifs de la planète. En réalité, à l'époque de la Guerre des Clones, ce monde était encore jeune et était toujours en cours de formation, d'où une situation géologique quasi instable et un paysage continuellement redessiné. Même si cela peut paraître très étonnant, une espèce pensante a réussi à voir le jour sur ce monde de cauchemar : les Mustafariens, qui se divisent en deux sous-espèces distinctes. Tirant l'énergie et les minéraux qui leur sont nécessaires des fleuves de lave, ils ont réussi à établir sur ce monde volcanique une civilisation, bien que très probablement stagnante dans un premier temps vu l'hostilité et l'état de leur lieu d'habitation, ce qui reste tout de même un fait incroyable. Censés résister un minimum aux conditions climatiques chaotiques, ces êtres ont tout de même dû se constituer des combinaisons isolantes, munies d'un système de refroidissement, pour survivre aux températures brûlantes journalières.

  Les Mustafariens utilisent d'ailleurs pour leurs déplacements des puces de lave, créatures également originaires de ce monde, et capables de faire des sauts avoisinant les 30 mètres pour traverser les fleuves de magma. On ne sait malheureusement pas quel degré exact d'avancement technologique les Mustafariens avaient atteint avant que la planète ne soit découverte et spoliée par le Techno-Syndicat, ni si ce cartel commercial l'a fait par la diplomatie ou par la force, même s'il semble qu'il y eut un accord. Et pour cause, l'activité géologique intense créé des interférences naturelles qui agissent comme des brouilleurs de scanners et de détecteurs, ce qui permet de cacher de nombreux "secrets" aux yeux d'éventuels explorateurs.
  La trajectoire orbitale de planète est littéralement tirée dans des directions différentes, en raison des changements gravifiques qui s'opèrent avec deux corps stellaires voisins, dont la géante gazeuse jumelle où Mustafar fait office de lune. Mais malgré sa proximité avec la massive Jestefad, l'orbite de Mustafar reste irrégulière, car happée par l'impressionnante attraction d'un autre géant lointain : Lefrani. Ces aléas, qui provoquent une déstabilisation du noyau de Mustafar, sont en grande partie responsables de l'étrange activité géologique sévissant sur toute la surface de la planète.

  En vérité, Mustafar a appartenu un certain temps au Techno-Syndicat, ce dernier ayant revendiqué la planète comme étant sa possession depuis 300 ans avant le début de la Guerre des clones, après avoir signé un accord avec les Mustafariens. En échange de matériel basique et d'une technologie avancée, ce cartel commercial bénéficiait d'une liberté absolue pour ses constructions et de guides indigènes pour leur révéler les lieux les plus profitables. La formation continuelle de roches et de métaux précieux incita vivement le Techno-Syndicat à exploiter le plus rapidement possible ces richesses renouvelables et, par conséquent, l'organisation installa de vastes complexes d'extraction minière près des champs de lave, où les natifs servirent de main d'œuvre bon marché. L'armure à l'épreuve de la lave coûtant plus chère que les boucliers déflecteurs, les nombreuses mines furent chacune équipée d'un générateur de champs énergétique, pour une protection adéquate et rentable sur le plan financier.

Mustafar


  Bien que le magma de la planète atteigne une chaleur moyenne de 800 degrés, il reste assez frais pour être "moissonné" avec des équipements spéciaux. Les mineurs emploient des projecteurs de rayons tracteurs et des appareils électromagnétiques pour remuer les minerais intéressant dans les flots de lave et les faire remonter à la surface. Après la mise en œuvre de cette technique, des droïdes ouvriers ou des Mustafariens se chargent de récupérer les dépôts à l'aide de gros chaudrons. Les stocks sont ensuite envoyés aux usines où ils sont traités, puis raffinés pour la distribution, alimentant les fonderies de droïdes et les chantiers navals de la Confédération des Systèmes Indépendants lors du conflit galactique.
  Plus tard, l'isolement de Mustafar intéressa le mouvement séparatiste d'un point de vue purement stratégique, en particulier le Général Grievous, qui la fortifia sensiblement, la transformant ainsi en un véritable bastion plus ou moins secret. Dans les derniers jours de la Guerre des Clones, le Conseil de la Confédération se retrancha dans les bunkers aux murs épais de Mustafar sur ordre de Grievous, pensant y être en parfaite sécurité contrairement à Utapau. Une énorme falaise qui servait de complexe minier a donc été réaménagée pour servir de place forte aux barons du commerce, la sécurité étant assuré par des droïdes de combat et des gardes neimoidiens, tandis qu'un bouclier déflecteur protégeait la structure des émanations volatiles et des giclées de lave.

  Cependant, ce bunker n'accueillit pas les leaders séparatistes très longtemps, car ils furent, peu de temps après, tous liquidés par Anakin Skywalker, devenu Dark Vador. Suite à ce massacre, Mustafar devint le théâtre d'un duel entre Skywalker et son ancien Maître Jedi, Obi-Wan Kenobi. Durant cette altercation, le bouclier énergétique qui protégeait le bunker se retrouva désactivé, le laissant en proie aux éruptions volcaniques. Après que Kenobi ait finalement vaincu son ancien apprenti et l'ait laissé pour mort, Palpatine, ayant sentit un danger, vint récupérer en hâte, avec une compagnie de soldats de choc, le corps brûlé de son jeune élève pour le ramener et le soigner sur Coruscant. Bien que déjà oubliée suite à cette série d'évènements, Mustafar fit pourtant encore parler d'elle : en effet, un loyaliste de la Confédération, le fugitif géonosien Gizor Dellso, se réfugia sur ce monde volcanique pendant les premiers jours de l'Empire Galactique. Cependant, il attira l'attention sur lui, et la légendaire 501ème Légion fut envoyée assaillir ce monde infernal pour la reprendre aux mains des derniers Séparatistes. Après cet évènement tout à fait inattendu, la planète retomba définitivement dans l'oubli, proche de l'inexistence.


Actualités en relation

Annonce de Vader Immortal, le prochain projet Star Wars de réalité virtuelle

Lucasfilm vient d'annoncer Vader Immortal : A Star Wars VR Series - Episode I, le tout nouveau projet de réalité virtuelle du studio ILMxLAB (Trials on Tatooine, Secrets of the Empire). Prévu pour 2019, Vader Immortal se présente comme...


Générations Star Wars & Science-Fiction 2018 : Le programme complet

un peu plus d'une semaine du début de l'édition 2018 de la convention Génération Star Wars et Science-fiction (organisée par les Héritiers de la Force), il apparaît nécessaire de faire une...


Informations encyclopédiques
Mustafar
Nom
Mustafar
Type
Planète
Région
Système
Inconnu
Terrain
Fleuves de lave
Montagnes
Volcans
Failles
Habitants
Langues
Mustafarien
Faune
Evènements notables

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
64 412


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Mustafar" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Battlefront II
  • Épisode III : La Revanche des Sith (roman)
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.