Rattatak


Planète d'origine d'Asajj Ventress, dans la Bordure Extérieure

  Située dans la Bordure Extérieure, Rattatak est une planète si isolée du reste de la galaxie qu'elle resta très longtemps inconnue de la République Galactique et ne fut découverte que très tard dans l'Histoire. Peuplée d'humanoïdes appelés les Rattatakis, cette planète dont le sol rouge lui confère un aspect très particulier ne possède que de très rares ressources éparpillées çà et là, ce qui conduisit inévitablement ses habitants à lutter pour leur survie. Mais là où certains peuples décidèrent de s'unir pour faire face à un environnement hostile, les Rattatakis formèrent de petits groupes et se lancèrent dans une série de guerres sans fin. Ainsi, bien que possédant une technologie primitive au regard des standards galactiques, les habitants de Rattatak devinrent-ils au fil du temps un peuple marqué par la violence.

  Au fur et à mesure de leur évolution technologique, les Rattatakis développèrent de nouvelles armes qui causèrent sans cesse plus de dommage. Arrivés à un certain stade de leur Histoire, les habitants de Rattatak en étaient à un tel degré de violence que la plupart des villes de la planète étaient réduites à l'état de décombres et qu'un nombre incroyablement élevé d'habitants avaient péri suite à des génocides perpétrés de tous côtés. Le fait que les Rattatakis ne soient jamais parvenus à développer des armes de destruction massive à l'échelle planétaire joua pour beaucoup dans la longévité de cet état de guerre, car aucune faction ne parvint jamais à prendre le dessus sur les autres. Ainsi la guerre continua ...
  
  Bien que les technologies militaires locales aient évolué au cours du temps, les Rattatakis ne perdirent jamais vraiment beaucoup de temps à développer des technologies qui n'avaient pas d'application militaire immédiate. Ainsi ne parvinrent-ils jamais à développer par eux-même le vol spatial et encore moins la technologie du vol hyperspatial. Par conséquent, Rattatak resta longtemps isolée du reste de la galaxie et ses habitants pensaient d'ailleurs jusqu'à il y a peu qu'ils étaient les seuls dans l'univers. Leur seule préoccupation était en fait, et depuis longtemps, la guerre et uniquement la guerre.

  Rattatak fut par conséquent découverte par des voyageurs hors-monde, qui étaient en l'occurrence des esclavagistes; pas vraiment le type d'explorateur rêvé pour un premier contact, et dans un premier temps les esclavagistes tentèrent de nouer contact avec des factions locales dans le but de faire l'unique chose qu'ils savaient faire : du commerce d'esclave, en l'occurrence de prisonniers de guerre rattatakis. Le caractère violent des habitants de Rattatak fut cependant un obstacle trop important et les esclavagistes s'aperçurent rapidement qu'il était impossible de "mater" ces individus entièrement imprégnés par leur histoire guerrière. Par conséquent les esclavagistes tentèrent une autre approche et parvinrent quand même à tirer de Rattatak quelques crédits, non pas en y achetant des esclaves, mais en y vendant d'autres espèces qui constituèrent la nouvelle chair à canon des chefs de guerre locaux. Progressivement, Rattatak devint aussi un paradis pour les mercenaires et les combattants hors-monde y devinrent de plus en plus communs.

  Tandis que la guerre faisait rage sur la majeure partie de la surface de la planète, un Rattataki membre de l'une des rares provinces neutres eut une idée potentiellement lucrative qui devait influer sur la réputation de sa planète : si les esclaves et les mercenaires pouvaient se battre comme gladiateurs dans des arènes au lieu de s'entretuer vainement sur des champs de bataille, cela pourrait générer un commerce et des crédits suffisamment importants pour importer encore plus de soldats et d'armes modernes ...

  L'idée fit son chemin et c'est ainsi que fleurirent rapidement dans toutes les provinces neutres des arènes où les gladiateurs s'affrontaient au cours de violents combats. La plus importante de ces arènes, connue sous le nom de Chaudron, accueillait les meilleurs combattants de la planète et servait en quelque sorte de lieu de démonstration. Parmi le public se trouvaient en effet bon nombre de chefs de guerre et de généraux qui y cherchaient les meilleurs éléments pour leur propre armée. Les arènes étaient ainsi autant un lieu de spectacle qu'une sorte de grand magasin pour les militaires rattatakis.
  Les gladiateurs, amenés d'un peu partout par les esclavagistes, se battaient le plus souvent pour démontrer leurs qualités et se faire voir des chefs de guerre. Mais dans certains cas, les esclavagistes trouvaient également un intérêt à ce qu'un excellent gladiateur reste dans l'arène suffisamment longtemps pour faire plusieurs combats plutôt qu'à le vendre rapidement à un quelconque chef de guerre. Il suffisait dans ces cas aux esclavagistes de fixer un prix plus important que les moyens des Rattatakis afin que personne ne puisse l'acheter. Mais même dans ce cas, il était rare qu'un esclave survive à beaucoup de combats dans l'arène ...

  Peu après le déclenchement de la Guerre des Clones, le Comte Dooku se rendit sur Rattatak dans le but de trouver un combattant d'exception qui pourrait lui donner un avantage dans la guerre. Alors que le Comte observait d'un oeil détaché un combat opposant dans l'arène les meilleurs gladiateurs que les esclavagistes avaient à lui proposer, une jeune Rattataki s'élança au milieu des guerriers et parvint à les éliminer tous les uns après les autres. La jeune femme, qui n'était autre qu'Asajj Ventress, était déjà assez puissante dans la Force pour venir à bout des plus féroces combattants de sa planète, mais son objectif était à ce moment de venger la mort de son maître, dont elle jugeait l'Ordre Jedi responsable. Face à une telle détermination, Dooku emmena Ventress avec lui et devint son professeur.
  
  Rattatak resta assez éloignée des batailles de la Guerre des Clones. Ventress, ayant acquis plus de puissance et de pouvoir grâce au Comte Dooku, y revint par la suite et imposa sa loi face aux chefs de guerre. Elle posséda pendant un certain temps sa propre forteresse dans laquelle elle retint prisonnier Obi-Wan Kenobi pendant un bon moment avant que ce dernier ne parvienne à s'échapper. Par la suite, la planète retomba dans un calme relatif et on ne fait plus mention de Rattatak après la Guerre des Clones. On ignore par conséquent si les Rattatakis continuèrent par la suite à s'entre-déchirer ou si la planète connut sa première période de paix...
Informations encyclopédiques
Rattatak
Nom
Rattatak
Type
Planète
Région
Habitants
Langues
Basic
Evènements notables
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 137


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Rattatak" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Dessin Animé : Clone Wars
  • Republic 59 : Enemy Lines
  • Republic 60 : Hate and Fear

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.