Rhinnal


Planète paisible, spécialisée dans le domaine médical

  L'air glacé qui accueille bon nombre de voyageurs la première fois qu'ils sortent du spatioport de Rhire et s'engouffrent rapidement dans le réseau de transport souterrain climatisé n'empêche pas Rhinnal d'être une destination majeure sur les routes spatiales du Noyau, ce qui n'est que partiellement dû à sa situation sur la Route Perlemienne.

  Colonisée à l'aube de la République Galactique, la planète froide aux paysages magnifiques n'abrita à l'origine que quelques centaines d'habitants dans l'avant-poste de Rhire qui devait par la suite devenir une cité puis la capitale planétaire d'un monde très peuplé. Cet essor peut être en partie expliqué par la présence d'un chapitre de l'Ordre Jedi dont les Chevaliers et les Maîtres se spécialisèrent très tôt dans les usages médicaux de la Force et les possibilités de l'utiliser conjointement avec la médecine traditionnelle. Durant les millénaires qui suivirent, Rhinnal attira de plus en plus de chercheurs, médecins, biologistes et virologues, son climat plutôt froid offrant également l'avantage d'anesthésier un grand nombre de micro-organismes se propageant par voie aérienne. Lorsque l'Empire Esselien vit le jour et s'étendit à travers l'espace du Secteur Darpa, Rhinnal fut pacifiquement assimilée et continua pour l'essentiel à vivre tranquillement comme par le passé. Son Académie Médicale d'État administrée par les leaders des anciennes familles de propriétaires terriens devint une branche très réputée de l'Institut Médical Galactique et de nombreuses mégacorporations possédant des intérêts dans les biotechnologies installèrent des branches, laboratoires et usines sur la surface enneigée de Rhinnal, provoquant la multiplication des agglomérations de petite taille reliées entre elles par un vaste réseau de transports souterrains.
  
  La Guerre des Clones ne frappa pas directement Rhinnal mais contribua à surcharger ses nombreux hôpitaux et amena nombre des élèves de ses écoles de médecine à s'enrôler pour aller sauver des vies un peu partout dans la galaxie. Les Jedi de Rhire abandonnèrent rapidement leur chapitre qui était devenu un véritable centre de soins sans égal dans le secteur pour se rendre sur le front auprès de leurs frères et lorsque Palpatine proclama la naissance de l'Ordre Nouveau, plus un seul Jedi n'était présent sur Rhinnal. La campagne de traque des chevaliers orchestrée par l'Empire fut bien moins violente sur Rhinnal que sur de nombreux autres mondes et la population sut en majorité garder le silence pour éviter de s'attirer les foudres des impériaux en raison de supposés sentiments pro-Jedi. Dans les faits, des milliers d'années de collaboration étroite avaient amenés nombre de Rhinnaliens à ne plus attacher guère d'importance aux distinctions entre ceux qui pouvaient utiliser la Force et ceux qui ne le pouvaient pas.
  
  Une étude confidentielle réalisée par les agents impériaux montra au Moff du Secteur Darpa que faire raser le Chapitre Jedi comme cela se faisait partout ailleurs serait une assez mauvaise idée. La population locale considérait cette institution médicale comme incontournable et elle contribuait chaque année à former un grand nombre de spécialistes médicaux et de docteurs dont la machine de guerre impériale aurait le plus grand besoin. Ne pouvant arranger un "mouvement populaire spontané" qui aurait détruit le complexe durant une "émeute maîtrisée à grand peine" et ne souhaitant pas s'aliéner la population Rhinnalienne, le Moff Jander Graffe décida d'adopter une politique similaire à celle des anciens gouverneurs de l'Empire Esselien : laisser Rhinnal continuer à former ses médecins et produire ses médicaments sans pressurer la population ou les institutions plus que nécessaire. Cette décision avisée et même plutôt surprenante quand on connait Jander Graffe n'eut que des répercussions positives. Le gouverneur impérial de Rhinnal, Phadreas Kole, se contenta d'administrer d'une main légère la planète et ses habitants continuèrent à vivre à peu près comme par le passé, prenant surtout garde à ne pas susciter la répression impériale avec des manifestations de sympathies pro-Jedi. Cette situation apparemment calme perdura après Endor mais lorsque six mois plus tard la flotte rebelle libéra la planète Brentaal IV, un véritable mouvement de résistance vit enfin le jour et trois ans après Endor, les Rhinnaliens parvinrent à chasser le gouverneur Kole sans l'aide de la Nouvelle République, qu'ils rejoignirent aussitôt avant de reprendre leurs petites affaires comme si rien ne s'était passé. Peuple à l'esprit très traditionnel, les Rhinnaliens continuèrent comme ils l'avaient toujours fait à honorer les clans qui furent fondés par les premiers colons en guise de gouvernement planétaire.
  
  Bien que l'Académie et les principales agglomérations de Rhinnal soient très cosmopolites, on reconnait encore facilement les véritables rhinnaliens à leurs costumes colorés et aux nombreuses fêtes et commémorations auxquelles ils participent avec assiduité. Cela ne les empêche pas d'être d'esprit très ouvert et les rhinnaliens ne se sentent pas particulièrement "provinciaux" par rapport aux anciennes dynasties du Noyau car cela fait des milliers d'années que des célébrités en tous genres affluent sur leur monde dans l'espoir d'y trouver un traitement miracle à une maladie ou une autre.
  
  L'industrie pharmaceutique et l'Académie Médicale d'État de Rhinnal jouèrent pleinement leur rôle dans diverses crises qui survinrent par la suite comme l'épidémie du virus Krytos initiée par Ysanne Isard. Lorsque les Vong envahirent la galaxie, Rhinnal accueillit autant que possible les populations de réfugiés qui fuyaient en masse les envahisseurs mais elle atteint rapidement les limites de ses capacités d'accueil. Des hordes de réfugiés durent se contenter d'abris précaires dans les rues de Rhire fouettées par le blizzard et les systèmes de chauffage furent vite complètement saturés. Le gouvernement clanique de Rhinnal refusa à Leia Organa Solo la permission d'amener encore davantage de réfugiés sur leur planète mais cette décision pourtant inévitable ne fut pas vraiment bien accueillie par les populations en détresse et plusieurs membres influents du SELCORE.
  
  La chute de Coruscant aux mains des envahisseurs créa un véritable mouvement de panique qui manqua submerger Rhinnal mais les autorités se servirent des forces républicaines qui avaient fait retraite jusqu'à leur monde pour bâtir une force d'autodéfense dans laquelle on parvint à canaliser les énergies de la population et des réfugiés. Ce programme militaire désespéré n'eut fort heureusement jamais l'occasion de montrer ses limites car contrairement aux craintes les plus répandues, les Vong eurent par la suite bien d'autres soucis que de s'en prendre à Rhinnal.

Type : Planète
Terrain : Montagnes, forêts, rivières, lacs, cités
Température : Froide
Gravité : Standard
Atmosphère : Type I - Respirable
Hygrométrie : Modérée
Durée du Jour : 27 heures standard
Durée de l'Année : 357 jours
Population : 5,5 milliards
Races Intelligentes : Humains 92 %, Autres 8%
Spatioports : Classe Stellaire
Gouvernement : Clanique ou Impérial selon l'époque
Niveau Technologique : Galactique
Principales Importations : Matières Premières, Denrées Alimentaires
Principales Exportations : Produits Pharmaceutiques, Personnel Médical, Textiles
Informations encyclopédiques
Rhinnal
Nom
Rhinnal
Type
Planète
Région
Système
Rhinnal
Terrain
Montagnes, forêts, rivières, lacs, cités
Habitants
Langues
Basic

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
6 141


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Rhinnal" 3 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • WEG - The Far Orbit Project
  • WOTC - Coruscant and the Core Worlds

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.