Ruusan


Planète dévastée lors des Nouvelles Guerres Sith et abritant la Vallée des Jedi

  Originellement colonisée par la Guilde des Mines lors de la vague d'expansion territoriale qui se produisit dans tout le Secteur Teraab, dont les mondes étaient tous riches en minerais et autres métaux précieux, la planète Ruusan était, avant le chaos de l'ultime bataille des Nouvelles Guerres Sith qui s'y déroula, un monde au climat tempéré et idyllique, doté de trois lunes et habité par deux races intelligentes. La première n'était autre que les colons humains qui se sont installés sur cette planète pour exploiter les gisements de minerais pour le compte de la Guilde. Les membres de la deuxième race, qui reste de loin la plus fascinante, sont connus sous le nom de Bouncers, et il ne faut surtout pas se méprendre à leur sujet. Car si les Bouncers ressemblent en effet à des animaux, ils possèdent tous les traits qui caractérisent les espèces intelligentes, notamment leur langage, dont le mode de communication est axé sur la télépathie. Cette caractéristique leur permet même d'entrevoir l'avenir et de transmettre des émotions.

  Bien que Ruusan possède effectivement ses filons d'or, ce dernier, comparé à celui que l'on trouve sur d'autres mondes du Secteur Teraab, tels que Drogheda, Istic, Pesmenben IV et Tyne's Horky, est de bien piètre qualité, ce qui n'empêche pas l'exportation du précieux métal. Au cours de son histoire, Ruusan accueillit principalement des colons humains, bien que d'autres espèces soient aussi venues s'installer en nombre minoritaire, les nouveaux venus s'implantant en tant que mineurs, fermiers ou trappeurs. Ces colons n'eurent aucun mal à coexister avec les Bouncers, ces derniers étant de nature pacifique et représentant pas loin de 60% de la population de l'époque. Sous l'Ancienne République, Ruusan fut même une des meilleures sources de cristaux de sabres-laser pour l'Ordre Jedi, qui dut malheureusement trouver une nouvelle source sur Ilum après le chaos des Nouvelles Guerres Sith. En ce qui concerne ses trois lunes, les habitants de Ruusan les appellent les Trois Sœurs, et d'après les dires de certains contrebandiers, au moins une des lunes abrite les ruines d'une ancienne civilisation. Avec sa population coloniale réduite et ses exportations en or de qualité moindre, Ruusan n'aurait jamais dû se retrouver propulsée sur le devant de la scène galactique. Seulement, cette planète fut choisie par les Sith du seigneur Kaan comme dernier lieu de résistance.

  En effet, vers l'an -1000, la République Galactique et l'Ordre Jedi, formant une coalition connue comme l'Armée de la Lumière, reconquirent les anciens territoires dominés par les Sith. Si le nombre de ces derniers avait été réduit depuis le début du conflit, les Jedi savaient qu'il fallait les exterminer jusqu'au dernier pour que la galaxie puisse à nouveau connaître une période de paix. Les Sith luttant avec toute la force de leur haine, et les Jedi avec la force de leur foi en un avenir meilleur, Ruusan se transforma en véritable no man's land, des enfants sensibles à la Force mais ne bénéficiant pas de formation ayant même été recrutés pour faire pencher la balance. En général, ces enfants étaient les premiers à succomber, soit à cause de blessures mortelles, soit à cause du Côté Obscur. Finalement, dans une tentative désespérée, Kaan activa une bombe psychique pour éradiquer ses ennemis se trouvant sur la planète, emportant certes avec lui le seigneur Hoth et ses Chevaliers, mais également toute la Confrérie des Ténèbres. Dark Bane fut le seul Sith survivant. Mais les conséquences de l'activation de cette arme furent plus désastreuses qu'on ne pourrait le penser : les Bouncers furent profondément affectés par la destruction qu'il ressentirent autour d'eux et beaucoup moururent à cause de cette connexion particulière avec leur habitat, qui fut détruit. Si cette race ne disparut pas pour autant, ses rangs furent largement clairsemés lors de la Bataille de Ruusan.

Ruusan

Paysage de Ruusan avant sa dévastation par la bombe psychique lancée par le seigneur Kaan


  Pour en revenir à l'écosystème en lui même, les forêts furent simplement rasées par la puissance de la bombe psychique et des milliers de kilomètres carrés de terre verdoyante furent réduits en cendres, ces zones carbonisées devenant inhabitables. Quant aux âmes des Sith et des Jedi morts, par un curieux phénomène, ces dernières s'associèrent pour former un centre d'énergie lumineuse à l'emplacement même de l'ultime affrontement qui se déroula près d'Olmondo, la capitale de la planète à cette époque, connu aujourd'hui comme la Vallée des Jedi. Après le conflit, le Jedi Johun Othone, Padawan du défunt Hoth, y fit ériger un mémorial pour rendre honneur à ces guerriers tombés pour la République, avec l'approbation du Sénat, mais contre l'avis du Conseil Jedi, qui estimait qu'une telle concentration de Force risquait d'attirer des adeptes du Côté Obscur. Ainsi, la Vallée des Jedi fut ornée de multiples statues sur son pourtour, dont celle du seigneur Hoth. Cependant, malgré le travail d'Othone, la Vallée des Jedi, ainsi que Ruusan, tombèrent peu à peu dans l'oubli, à cause de l'attitude du Conseil Jedi, qui espérait que cette planète et son sanctuaire ne deviennent pas un lieu de pèlerinage. Il était en effet impossible de poster un gardien permanent et le risque qu'un visiteur détourne cette formidable puissance de Force pour son profit était trop grand. Ainsi, Ruusan sombra dans les brumes du temps, oubliée pratiquement par tous, excepté par les Jedi et par les archives de la Guilde des Mines, et encore.

  L'isolation que dut subir Ruusan au cours du millénaire suivant s'explique aussi par le fait qu'une nébuleuse du Secteur Teraab se soit déplacée, invalidant les tracés hyperspatiaux qui conduisaient à Ruusan, qui se retrouva dès lors oubliée de la mémoire collective, mais aussi des cartes de navigation. Cette isolation alliée au manque de sang neuf entre les membres de la population humaine présente sur Ruusan, dont le nombre était déjà restreint avant l'arrivée des Sith et des Jedi, finit par donner naissance à la race proche-humaine des Ruusaniens. À l'époque de l'Empire Galactique, Ruusan restait toujours oubliée pour la majeure partie des habitants de la galaxie, sauf pour des marchands indépendants qui l'utilisèrent comme une base d'opérations. Des réfugiés rebelles de Sulon s'établirent même sur Ruusan, conduits par Morgan Katarn, un des rares détenteurs de l'emplacement de la Vallée des Jedi. C'est à peu près à cette époque que le Jedi Noir Jerec, accompagné de ses serviteurs, redécouvrit l'emplacement de Ruusan et de sa légendaire vallée. La planète était à peu près dans le même état où elle fut laissée : déserte, comportant des canyons profonds, mais néanmoins pourvue de rivières et de lacs. Outre les Bouncers et les Ruusaniens, dont les différences génétiques avec leurs parents humains étaient infimes, le Jedi Noir y découvrit aussi une poignée de personnes, qui avaient fui les troubles qui sévissaient sur les autres mondes du Secteur Teraab.

  Heureusement pour la galaxie, Kyle Katarn retrouva également l'emplacement de Ruusan et de la Vallée des Jedi, juste à temps pour vaincre Jerec et l'empêcher d'y puiser la puissance de Force. Découvrant aussi par cette occasion le site exact de la bombe psychique où les esprits des Jedi et des Sith étaient encore piégés, Kyle les délivra en brisant le champ de force qui les retenait. Malgré le départ de ces âmes, la Vallée demeura un centre d'énergie vitale important, et Kyle ne confia son emplacement qu'à une seule autre personne, Luke Skywalker, pour garantir l'inviolabilité du sanctuaire. Malheureusement, à cause des manipulations du Jedi Noir Desann, Kyle révéla involontairement à celui-ci l'emplacement de Ruusan et de sa vallée, le Chistori voulant créer une armée d'adeptes de la Force dévouée à ses ordres. Par chance, Kyle lui régla son compte dans les murs du Praxeum Jedi de Yavin IV. On ne sait pas ce qu'il est advenu de la planète Ruusan suite à ces évènements, ni si elle fut épargnée lors de l'invasion de la galaxie par les Yuuzhan Vong.
Informations encyclopédiques
Ruusan
Nom
Ruusan
Type
Planète
Région
Système
Ruusan
Terrain
Désert, canyons, rivières, lacs
Habitants
Bouncers
Ruusaniens
Humains
Esprits des Sith et des Jedi
Langues
Basic, télépathie
Evènements notables
Lieux
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 760


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.