Sacorria


Planète mineure du Secteur Corellien, gouvernée par la Triade

  Sacorria est un petit monde discret aux lois strictes, aux lieux de rencontre agréables et aux endroits intéressants. Faisant partie d'un système reculé dans le Secteur Corellien, Sacorria est considéré comme un monde d'arrière-plan lorsqu'on le compare aux planètes riches et puissantes des Mondes du Noyau. Néanmoins, les Sacorriens s'indignent du fait que leur monde n'est pas aussi important que Corellia.

  La politique mise à part, cette planète recouverte de forêts et de prairies est un endroit merveilleux pour passer ses vacances, pourvu qu'on ferme les yeux sur ses lois et règlementations. Sacorria orbite autour de l'étoile du même nom, une géante orange, en compagnie de six autres planètes. Sacorria possède une lune appelée Sarcophage qui sert de cimetière pour les habitants de la planète. Les Sacorriens ne s'intéressent pas à l'exploration et à la colonisation de leur système, mais ils sont habitués aux visiteurs venant d'autres mondes.


I. Histoire :

  Depuis les débuts de l'histoire de Sacorria, la mystérieuse Triade a toujours détenu le pouvoir. La Triade est constituée de trois dictateurs appartenant chacun à une espèce de la planète : un humain, un Drall et un Sélonien. Chaque dictateur a un pouvoir égal et les décisions se prennent avec un minimum de deux voix contre une. La plupart des décisions sont unanimes.

  A l'époque de l'Ancienne République, Saccoria restait recluse sur elle-même, bien qu'elle ait un siège au Sénat. Durant l'ère de la Rébellion, la Triade n'était qu'un simple porte-parole du Diktat de Corellia. Après la chute de l'Empire Galactique, Sacorria sortit la tête de son trou et devint plus active dans la politique galactique, ce qui s'avéra être une mauvaise décision. Lorsque Palpatine fut tué et que l'influence du Diktat s'évanouit, la Triade s'affirma et tenta de devenir l'organisme dirigeant d'un empire corellien à part.

  Des agents de la Triade découvrirent que les cinq mondes habités du Système Corellien comportaient d'anciens répulseurs. Apparemment, ces anciennes machines avaient été utilisées pour déplacer les cinq planètes vers leur orbite actuelle. Les mêmes agents découvrirent plus tard comment utiliser la Station Centerpoint pour transformer les soleils en supernova, faisant de Sacorria une force à ne pas prendre à la légère.

  Quatorze ans après la Bataille d'Endor, des rébellions soutenues par la Triade émergèrent sur les cinq planètes corelliennes. Les révolutionnaires établirent un champ d'interdiction et de brouillage dans le Secteur Corellien, ce qui rendit problématique l'intervention de la Nouvelle République. Lando Calrissian et son amie Tendra Risant décidèrent alors d'agir pour libérer les systèmes asservis. Ensemble, ils firent en sorte qu'une flotte de la Nouvelle République intercepte et détruise la flotte de la Triade. Malgré son échec dans la prise de pouvoir, la Triade resta solidement en place et ce pour toujours.


II. Habitants :

Sacorria  La population de la planète est constituée en proportions égales d'humains, de Dralls et de Séloniens. Les trois espèces cohabitent si bien ensemble que la vie quotidienne se déroule sans incident majeur. La plupart des Sacorriens aiment leur monde et tiennent à en faire un lieu de paix parmi les puissances de la galaxie. Les Sacorriens sont très fiers de leur monde et des lois, règles et réglementations strictes qui régissent la vie quotidienne. Les étrangers qui se plaignent de ces règles excessives sont considérés comme malpolis et insultants.

  La Triade créée les lois sacorriennes. Curieusement, les Sacorriens n'ont aucun problème à suivre les règles mises en place par un trio de dirigeants entourés d'un tel mystère que même leurs noms sont inconnus. D'une certaine manière, la mentalité sacorrienne est contradictoire et laisse perplexe. D'un côté les Sacorriens sont des gens secrets et bornés. D'un autre côté ce sont des gens fiers qui veulent que leur influence s'étende à travers la galaxie.

  Les Sacorriens patriotes sont capables de rationnaliser même les lois les plus extrêmes. Par exemple, la Triade a interdit les mariages avec des étrangers et empêche les femmes de se marier sans le consentement de leur père ou tuteur. Les sociologues et les Sacorriens loyaux voient cela comme un moyen pour la Triade de conserver la pureté sacorrienne et leurs rites de mariages très spéciaux.

  Durant l'ère de la Rébellion, les Sacorriens étaient fous de rage à cause de la prédominance de l'Empire. Bien que de nombreux Sacorriens aient rejoint l'Alliance Rebelle, leurs motifs n'étaient pas purs pour autant. Pour eux, le seul objectif était de mettre un terme à l'Empire et de réinstaurer leur propre gouvernement. Une fois cet objectif atteint, les Sacorriens loyaux savaient qu'ils pourraient alors se tourner tout entiers vers l'édification de leur propre empire.


III. Lieux :

Sarcophage :
  La lune unique de Sacorria sert de cimetière pour les habitants de la planète. La lune fut utilisée pour cet usage aussitôt que les Sacorriens mirent au point de façon parfaite les voyages spatiaux. Avant cela, Sarcophage était juste désignée par le terme "la lune". Bien que les étrangers puissent visiter la lune, aucun n'y est enterré.
  Sarcophage possède des tombes, des mausolées et des stèles en très grand nombre à sa surface. Le sol est criblé de cryptes et de cavernes funéraires. Une navette assure la liaison entre la planète et la lune, et une base de données centrale donne des directions précises vers la plus grande majorité des points.
  Bien que la plupart des Sacorriens considèrent Sarcophage avec fierté, ils continuent d'entretenir des superstitions à son sujet. Après tout, il est facile de se faire des idées lorsqu'il fait nuit et que la pleine lune avec ses milliards de corps se lève. La plupart des superstitions associent la pleine lune à la mort et à d'autres malheurs. Observer la lune avec un super-téléscope est illégal et considéré comme irrespectueux.

La prison de Dorthus Tal :
  Il va de soi qu'un monde avec autant de lois possède une prison notable. Dorthus Tal est la structure la plus surprenante de Sacorria. Bien que sa réputation de prison dont on ne peut s'échapper puisse amuser certains, Dorthus Tal est néanmoins munie d'un impressionnant panel de senseurs, de gardes, de droïdes et de verrous compliqués. Située sur l'île Dorthus Tal et alimentée par l'énergie géothermique d'un volcan proche, la prison de Dorthus Tal est un lieu clos autosuffisant laissant peu d'espoir en ce qui concerne une évasion rapide et facile.

La ville de Dorthus Tal :
  Située sur la même île que la prison, cette ville de 25 000 âmes possède de nombreuses échoppes pittoresques et des circuits pédestres agréables. Le Square Cobblestone et ses boutiques de spécialités est l'un des endroits les plus connus du coin. Se promener dans le parc est une expérience charmante, surtout grâce à l'architecture ancienne de la ville et les nombreuses fontaines. Les visiteurs peuvent accéder à la ville grâce à une navette aérienne faisant la liaison entre l'île et le continent, où se situe le spatioport principal de Sacorria. La sécurité à bord de la navette est rigoureuse, car les autorités ne tiennent pas à ce qu'un prisonnier s'échappe de l'île - dans le cas improbable où il aurait réussi à s'évader de la prison.

La Tour de Surveillance :
  Cette haute structure imposante supervise toute la sécurité de l'île Dorthus Tal. La Tour de Surveillance est bourrée de senseurs, de dispositifs d'écoute, de caméras, de drones de surveillance et d'équipements de brouillage. Une garnison de 200 gardes y vit, travaillant dans la Tour et servant de renfort pour la prison en cas de besoin. Bien que la Tour soit supposée ne surveiller que la prison, il semblerait que la ville elle-même soit également sous étroite surveillance. C'est pour cette raison que peu d'étrangers s'attardent à Dorthus Tal.

Spatioport central de Sacorria :
  Cet immense complexe efficace d'astroport repose sur le continent principal de Sacorria, à 500 kilomètres de Dortus Thal. Il possède une impressionnante collection d'hôtels, de bars et de boutiques pour les étrangers. Comme le spatioport est énormément patrouillé et que les lois sont renforcées à leur maximum, les étrangers préfèrent s'attarder autour de l'astroport en raison de ses nombreuses commodités, tout comme pour son éloignement de la Tour de Surveillance. Le spatioport est situé dans les faubourgs de Saccorata, une grande ville.


Type : planète
Climat : tempéré
Terrain : forêts, plaines
Atmosphère : type I - respirable
Gravité : standard
Diamètre : 11 500 kilomètres
Durée du jour : 23 heures standards
Durée de l'année : 343 jours standards
Races intelligentes : humains (40%), Séloniens (30%), Dralls (30%)
Langue : Basic, Sélonien, Drall
Population : 600 millions
Gouvernement : dictature
Exportations : bois, produits de l'agriculture, alcool
Importations : armes, matériel électronique, produits de luxe

Données astrographiques :
Système/Etoile : Sacorria
  - Slag : rocheuse brûlante, pas de lune.
  - Arcadia : rocheuse volcanique, 1 lune.
  - Sacorria : planète habitable, 1 lune.
  - Noleria : rocheuse désertique, 2 lunes.
  - Titanicus : géante gazeuse, 14 lunes.
  - Leviathan : géante gazeuse, 16 lunes.
  - Vo : rocheuse gelée, pas de lune.
Informations encyclopédiques
Sacorria
Nom
Sacorria
Type
Planète
Région
Système
Sacorria
Terrain
Forêts, plaines
Habitants
Langues
Basic, Sélonien, Drall
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
8 195


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.