Balise de Tsoss


La Balise de Tsoss était un planétoïde perdu dans le Noyau Profond où se déroula le Sommet de Tsoss.

  On a souvent tendance à penser que les lieux les plus perdus de la Galaxie se situent aux confins de l'Espace Sauvage, des Régions Inconnues, ou même de la Bordure Extérieure. Plusieurs exemples vérifient de cette hypothèse, comme Anoth ou G'rho, mais le plus marquant n'est autre que la lointaine planète Exorcon, passée à l'état de mythe tellement elle semble enclavée à l'intérieure de la Faille de Kathol. Néanmoins, si l'on observe attentivement la cartographie du Noyau Profond, on s'aperçoit que certains lieux qui s'y trouvent sont tous aussi méconnus, en témoigne le fameux Croc de Tarkin ou la Balise de Tsoss.

  Petite station aménagée sur un planétoïde stérile, la Balise de Tsoss subit en permanence l'hostilité de son système en étant balayé par de fortes tempêtes radioactives, généralement accompagnées de multiples et incessantes éruptions solaires. De plus, le planétoïde est entouré de toute part de nuages de gaz ardent et d'une série d'étoiles qui le rendent très difficile d'accès. Cela mis à part, le flux ionisé intense qui sévit aux alentours gène et perturbe tout passage dans le système, et il n'est pas rare que les quelques visiteurs qui se rendent sur le planétoïde en repartent avec de terribles avaries. La vigilance n'est donc pas un luxe quand il s'agit de naviguer à proximité de la Balise de Tsoss, car les instruments de bord perdent  rapidement de leur utilité, et il faudrait être fou ou bien totalement inconscient pour lancer son vaisseau dans cette mélasse ionisée sans une vérification préalable. C'est ce que Daala eut la bonne idée de faire, en envoyant une navette d'assaut inspecter les lieux avant d'y engager son destroyer stellaire, le Tempête de Feu.

  La station, quant à elle, fut construite par des droïdes et des équipes suicides pour servir en premier lieu de repaire et guider les vaisseaux en transit dans le Noyau, mais aussi pour servir de refuge et d'asile aux rares itinérants. Dans un souci de gestion, cette véritable petite forteresse aux murs antiradiations d'un mètre d'épaisseur à été entièrement automatisée, évitant ainsi de gaspiller inutilement du personnel biologique dans un endroit aussi peu fréquenté. La station n'apparaît d'ailleurs que sur quelques rares cartes stellaires comme celles détenues par la Guilde des Navigateurs. Aux alentours de la Bataille de Yavin elle fut abandonnée pour une quelconque raison, probablement en faveur de nouvelles voies hyperspatiales moins dangereuses, et avec les vagues d'ionisations ne cessant de dégrader son matériel informatique et électronique la Balise de Tsoss tomba progressivement en lambeaux avant de sombrer dans l'oubli pendant une longue période de plus de 15 ans.

  De par sa situation géographique et les conditions plus que difficiles régnant à sa surface "cratérisée", aucune existence ne vit le jour sur ce planétoïde ; même les limaces de l'espace décidèrent de ne pas y élire domicile. Durant la lente décadence de l'Empire Galactique, aucun seigneur de guerre impérial tel que Teradoc ou Harrsk ne voulut réutiliser la station pour y établir un repaire ou une base cachée. Rien de surprenant dans cette décision, surtout quand on voit l'état désolant et précaire de son système stellaire. Ce cailloux inhabité n'avait donc aucune réelle valeur, ni stratégique, ni économique, ni marchande, si ce n'est son importance historique. En vérité, Tsoss est un trésor de grande valeur pour l'histoire galactique, car c'est effectivement dans les soutes réaménagées de la station que se déroula le tragique Sommet de Tsoss qui eut lieu huit ans après la Bataille d'Endor. Dans un ultime sursaut la Balise de Tsoss servit de point de ralliement aux derniers dirigeants de l'Empire pour tenter en vain de coordonner leurs efforts contre la Nouvelle République, dont l'influence ne cessait de croître après la mort de Palpatine. Mais face à l'impossibilité d'établir un consensus entre les diverses factions impériales cette réunion se solda par la mort de nombreux seigneurs de guerre et par la prise du pouvoir de l'amirale Daala, synonyme de renouveau pour les Vestiges de l'Empire.


L'image du pavé technique n'est pas officielle.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Balise de Tsoss
Nom
Balise de Tsoss
Type
Planète
Région
Système
Terrain
Rochers, Duracier
Evènements notables

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
17 809


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Sabre Noir

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.