Vulpter


Planète polluée proche du Noyau Profond

  Située dans le Noyau Profond, Vulpter est l'une des rares planètes habitées se trouvant dans cette partie de l'univers, bien plus au centre de la galaxie que Coruscant. Ce particularisme astrographique ne permit cependant pas à la planète d'échapper au sort que connurent bien des mondes au cours de l'Histoire en général, et à partir des dernières décennies de la République en particulier. Originellement recouverte de plaines verdoyantes, de forêts et de collines, ce monde si paisible et accueillant fut considérablement dégradé par une politique industrielle totalement irresponsable et peu soucieuse des conséquences à long terme sur l'environnement et la population locale.

  Historiquement parlant, les choses commencèrent à se dégrader lorsque les natifs de Vulpter, les Vulpteréens, décidèrent d'intégrer la Fédération du Commerce peu de temps après que celle-ci ne se soit constituée, soit environ trois cent cinquante ans avant la bataille de Yavin. Au départ, l'idée d'intégrer Vulpter à une puissance organisation commerciale de renommée galactique sembla aux habitants une bonne idée, mais les très avides Neimoidiens, maîtres de la Fédération du Commerce, n'avaient aucune intention de traiter ce monde d'égal à égal, et en peu temps c'est la planète toute entière qui se retrouva à la merci des bureaucrates de la Fédération et l'industrialisation se fit dès lors de manière intensive et irréfléchie.

  La surface de la planète en fut radicalement et pour toujours modifiée : de gigantesques usines y furent construites, déversant fumées toxiques et produits dangereux dans la nature, et entraînant rapidement un désastre écologique sans précédent. En peu de temps la planète ne fut plus en mesure de produire de la nourriture en quantité suffisante et dut importer en masse pour survivre - au grand plaisir de la Fédération du Commerce, qui disposait par ce biais à la fois d'un nouveau marché mais aussi et surtout d'un avantage écrasant dans la relation "commerciale" avec le gouvernement vulpteréen. Les cités-dortoirs, les dépôtoirs, les centres industriels, eurent tôt fait de recouvrir l'herbe et les rivières...

  Cette industrialisation massive mit peu de temps à décimer la faune et la flore, avant de s'attaquer aux habitants eux-même, qui depuis sont fréquemment sujets à diverses maladies liées à l'impureté combinée de l'air, de l'eau et des aliments de mauvaise qualité importés par la Fédération du Commerce. La plupart des villes vulpteréennes sont aujourd'hui partiellement ou totalement abandonnées faute de population, et ces villes fantômes en ruine ne font qu'ajouter au désastre de cette planète jadis verdoyante. Elles font toutefois le bonheur des nombreux hors-la-loi qui passent dans le secteur, et l'on sait que Harper Krass, un Humain membre du Soleil Noir, y séjourna quelques temps pour se faire oublier et y organiser un mini-empire criminel local.

  Peu de temps avant la guerre des Clones, Vulpter fut le théâtre d'une courte mais violente escarmouche entre les sociétés Viper Sensor Intelligence Systems (VSIS) et Arakyd, dont cette dernière sortit vainqueur après un conflit qui dura au total dix-huit mois. La compagnie Arakyd affirmait en effet que le prototype de droïde de cartographie hyperspatiale XPLR-R de Viper était le résultat de vols de brevets et exigeait en retour d'importantes compensations financières. Pour clore le débat qui dura plus d'une année, Arakyd envoya finalement 60 droïdes d'assaut AAD-4 sur le quartier général de Viper, qui éliminèrent les gardes de sécurité et capturèrent le personnel, à la suite de quoi trois unités de chars XR-37 pulvérisèrent les étages supérieurs habités par les services administratifs et de la comptabilité.
  Suite à cette intervention musclée, Viper fut intégré à Arakyd et, avec l'appui financier et technique du Techno-Syndicat, continua ses recherches dans le domaine des senseurs longue portée (et qui aboutirent finalement quelques années plus tard à la création du droïde-sonde impérial Viper)

Vulpter

Un droïde AAD-4 en train d'argumenter avec le personnel de VSIS
Image extraite des HoloNet News


  Lorsque la République s'effondra et que l'Empire fut instauré, la Fédération du Commerce fut démantelée et absorbée par le nouveau régime, mais la situation sur Vulpter ne fit que s'aggraver. La politique xénophobe de l'Ordre Nouveau de Palpatine eut tôt fait de conduire à l'abandon de toute importation de nourriture sur Vulpter, qui fut littéralement abandonnée à son sort. Sans moyen de subsistance, des millions de Vulpteréens moururent de famine et de maladies. Le Noyau profond fut coupé du reste de la galaxie pour servir de base arrière à l'Empire, qui y établit plusieurs bases dont celle de Byss. L'Alliance Rebelle avait donc là deux raisons suffisantes pour s'intéresser au sort de Vulpter et, en échange d'une aide alimentaire et technologique, le gouvernement local autorisa les rebelles à se servir de sa planète comme base arrière secrète dans le Noyau Profond, non loin du Réseau de Sécurité Hyperspatial de l'Empire.

  Lorsque la Nouvelle République fut proclamée et que sa prédominance fut affirmée sur la plupart des seigneurs de guerre impériaux, Vulpter put enfin revenir sur le devant de la scène et recevoir à nouveau une aide extérieure massive. Les Vulpteréens, désormais libres, commencèrent alors un très long travail de reconstruction de leur planète et de purification de l'atmosphère et de l'écosystème en général, aidés en cela par d'importantes équipes scientifiques ayant notamment fait leurs preuves sur un autre monde pollué, Duro. Le processus prendra vraisemblablement plusieurs décennies au minimum pour montrer ses effets...


  Habitants

  Les Vulpteréens ont gardé des traces indélébiles de leur exploitation par la Fédération du Commerce et par le traitement infligé par l'Empire qui suivit. Sous la République, la plupart de la population était constituée d'ouvriers travaillant sans relâche dans les usines d'airspeeders ou d'autres véhicules qui firent sa renommée, souvent dans des conditions difficiles et toujours dans un environnement pollué. Bon nombre d'entre eux ne voyaient que rarement la lumière du jour et travaillaient à creuser d'immenses excavations souterraines pour y enfouir des déchets industriels.

  Les Vulpteréens, peuple plutôt pauvre sans son immense majorité, voyagent par conséquent très peu et il était assez rare, sous l'Ancienne République - et davantage encore sous l'Empire - d'en croiser hors du Noyau Profond. Le plus connu d'entre eux fut sans aucun doute Dud Bolt, un célèbre pilote de pods qui connut un certain succès dans les années qui précédèrent la Guerre des Clones - et qui pilotait d'ailleurs un engin de conception locale.

  D'autres habitants de Vulpter ont eut l'insigne honneur de voir leur nom dépasser les frontières de leur monde. Il en va ainsi de Lon Wert, qui fut un sympathisant de l'Alliance pendant la Guerre Civile Galactique et qui aida Vulpter à combattre à sa façon le régime impérial.


  Lieux importants

  Anneau publicitaire orbital : véritable curiosité locale aussi étrange qu'effrayante pour le visiteur non prévenu, l'anneau publicitaire orbital est un réseau incroyable de gigantesques panneaux publicitaires lumineux, dont la plupart sont longs de plusieurs kilomètres et qui projettent sur la surface de la planète une ombre inquiétante. Ce réseau démesuré, associé à une quantité phénoménale de débris divers rejetés dans l'espace, ne laisse en effet passer qu'une infime portion des rayons du soleil en plusieurs endroits et constitue un désastre écologique de plus ... en plus d'être un véritable parcours du combattant pour les vaisseaux en transit, qui fait toutefois la joie des natifs, qui y organisent une course annuelle très prisée - et très dangereuse - nommée la "Vulpter Orbital".

  Tunnels de stockage souterrains : pour stocker les quantités de marchandises qui sortent chaque jour des usines vulpteréennes et qui n'ont pas encore pu être exportées, la Fédération du Commerce a entamé la construction de gigantesques entrepôts souterrains, qui constituent un réseau inextricable de tunnels sous la surface de la planète. La plupart des ouvriers, en dehors de bénéficier d'une paie misérable, vivent dans de petits tunnels annexes et ne voient quasiment jamais la lumière du jour. Fait singulier qui démontre s'il en était besoin que les Neimoidiens considèrent les Vulpteréens comme une espèce inférieure : tous les postes de direction dans ces tunnels furent confiés à des Amarans, ce qui créa inévitablement des tensions entre les deux espèces.

  Benoga : cette cité autrefois surpeuplée connut un déclin rapide lorsque la Fédération du Commerce décida un beau jour de déménager la plupart de ses usines, et constitue aujourd'hui l'une des plus grandes cités-fantôme de Vulpter. Le départ des habitants et l'abandon des bâtiments fut soudain, et l'on pouvait croire à l'époque que la cité avait été vidée de ses habitants en une nuit. Au fil du temps toutefois, les usines et les immeubles tombèrent à leur tour en décrépitude et Benoga rejoint la cohorte des villes vulpteréennes en ruines...

Climat : de tempéré à arctique
Terrain : dépôtoirs, usines, villes
Atmosphère : respirable (polluée)
Gravité : standard
Diamètre : 14.900 km
Durée d'une journée : 22.5 heures standards
Durée d'une année : 391 jours locaux
Population totale : 421 millions
Espèces intelligentes : Vulptéréens (88%), Amaran (6%), Humains (2%), Neimoidiens (2%), Autres (2%)
Langues : Basic, Vulpterish
Gouvernement : Corporation
Principales exportations : véhicules, vaisseaux
Principales importations : biens de consommation, haute technologie, nourriture

Données astrographiques :
  Système / Etoile : Vulpter
  Planètes :
    - Vulpus (désertique)
    - Kins (toxique, une lune)
    - Vulpter (habitable)
    - Nur (stérile, une lune)
    - Vulp Minor (gelé, trois lunes)
    - Vulp Major (géante gazeuse, neuf lunes)
Informations encyclopédiques
Vulpter
Nom
Vulpter
Type
Planète
Région
Système
Vulpter
Terrain
Dépôtoirs, usines, villes
Habitants
Langues
Basic, Vulpterish
Organisations liées
Natifs connus

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 357


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.