Système de Brentaal


Le Système de Brentaal se trouvait dans le Secteur de Borméa et contenait le monde de Brentaal IV.

  Le Système de Brentaal était situé au Nord des Mondes du Noyau, dans la région de l'espace appelée la Coquille de Ringali et plus précisément dans le Secteur de Borméa. Il possédait un seul soleil, Brenta, autour duquel orbitaient sept planètes : Sollace (roches ardentes), Tremaal (roches ardentes, une lune), Gastol (géante gazeuse, trois lunes), Brentaal IV (habitable, deux lunes), Gumbus (géante gazeuse, seize lunes), Cavas (géante gazeuse, deux lunes) et Javaal (boule de glace).

  La position du Système de Brentaal sur la Route commerciale Perlemienne, ainsi que sur la Route Brentaal-Denon et la Passe de Corsin, en fit très tôt un centre commercial important bien que peu hospitalier (Brentaal IV est la seul planète habitable et l'espace viable y était réduit). Sa puissance économique ainsi que le fait que Brentaal IV était un des membres fondateurs de la République (vers -25.000) permirent au Système de Brentaal d'avoir son propre représentant au Sénat au lieu d'être représenté par le Sénateur du Secteur de Borméa comme ses voisins.

  Vers -24.500, Xendor quitta l'Ordre Jedi et fonda une académie sur Lettow pour étudier les traditions de la Force après que les hiérarques Jedi aient refusé de lui donner leur autorisation. Il désapprouvait également le fait que l'Ordre se codifiait de plus en plus et semblait vouloir abandonner sa neutralité et dévotion à l'étude de la Force pour jouer un rôle de pacificateur pour la République. Plusieurs Jedi et autres utilisateurs de Force le suivirent et formèrent les Légions de Lettow. Craignant qu'ils veuillent surtout étudier le Côté Obscur, les Jedi attaquèrent Lettow. Les Légions de Lettow tentèrent d'éloigner le conflit, qui fut plus tard appelé le Premier Grand Schisme, des Mondes du Noyau et de le déplacer sur Ossus, sans succès. Plusieurs batailles entre les deux factions d'utilisateurs de Force prirent place dont une en particulier sur Brentaal IV.

  Vers 3.700, une habitante de Brentaal IV, Freia Kallea, relia plusieurs routes hyperspatiales et en trouva d'autres, ce qui lui permit de tracer la Voie Hydienne qui permettait de traverser la galaxie du Nord au Sud. Cette nouvelle route, qui croissait la Route commerciale Perlemienne dans le Système de Brentaal, permit à Brentaal IV de consolider son statut de reine commerciale… et en fit également une cible militaire importante au niveau stratégique.

Système de Brentaal

La situation de Brentaal IV est très avantageuse pour le commerce.
Image extraite de l'Essential Atlas


  Le Système de Brentaal fut globalement épargné durant les Anciennes Guerres Sith. Les seuls événements notoires (et relativement mineurs) eurent lieu durant la Guerre Froide entre la République et le Second Empire Sith. Le plus important des deux eut lieu vers -3.640 quand une petite flotte impériale embusqua une patrouille républicaine et fut mise en déroute par les renforts des Républicains. Le second événement était plutôt un autre épisode de la campagne de calomnie en cours à l'époque de la part des médias contre les politiques : en effet, des réseaux HoloNet à sensation prétendirent que le Sénateur de Brentaal, Goggareth n'était pas mort accidentellement mais avait été assassiné par le syndicat criminel de l'Échange sur ordre du Chancelier Suprême Janarus.

  Après une longue période où il était relativement à l'abri des grands conflits qui secouaient la galaxie, le Système de que Brentaal IV fut ciblé ainsi que le reste du Secteur de Borméa par la Confrérie des Ténèbres à la fin des Nouvelles Guerres Sith (-1.001). Les Sith ne tardèrent pas à détourner leur attention de leurs conquêtes pour aller affronter la nouvellement formée Armée de la Lumière sur Ruusan où ils finirent par rencontrer leur fin.

  Durant la Guerre des Clones [-22/-19], le belliqueux Shogar Tok encouragea ses compatriotes de Brentaal IV à faire sécession avec la République et rejoindre la Confédération des Systèmes Indépendants, une décision qui fut très certainement très préjudiciable pour le gouvernement galactique étant donné que Brentaal IV avait participé à sa fondation. Les forces républicaines s'emparèrent de la planète en -21 et quelques mois plus tard, un loyaliste, Jerrod Maclain fut nommé gouverneur de Brentaal, devenant le second gouverneur régional à être installé par la République après Griff Takel sur Esseles dans le Secteur Darpa. Les réseaux d'informations séparatistes s'alarmèrent de cette tendance, qui se révéla plus tard être un précurseur de la création des Moffs sous l'Empire.

Système de Brentaal

La Bataille de Brentaal IV [-21]
Image extraite de la bande dessinée Clone Wars Vol. 02 : Victoires et Sacrifices


  L'instauration de l'Empire ne bouleversa pas le fonctionnement de Brentaal car le nouveau gouvernement galactique n'ignorait pas la nécessité d'un commerce sain, mais la Guerre Civile Galactique n'épargna pas le système. En effet, il fut le théâtre d'affrontements entre les forces de la Nouvelle République et de l'Empire alors que les premiers poussaient la flotte impériale en repli vers Corulag. Brentaal IV elle-même fut épargnée par les combats mais pratiquement tous les entrepôts de fret orbitaux de la planète furent détruits, causant une récession économique dont Brentaal mit des années à se remettre.

  En l'An 27, les Yuuzhan Vong se lancèrent à la conquête des Mondes du Noyau et dévastèrent plusieurs mondes de la Route commerciale Perlemienne dont Brentaal IV afin de bloquer les lignes d'approvisionnement de la Nouvelle République. Des villes entières furent rasées durant l'invasion de Brentaal IV. Le sort de Brentaal IV, Chandrila et Ralltiir conduisit Corulag, qui n'avait jamais eu de bonnes relations avec le gouvernement galactique, à capituler.


Actualités en relation

The Old Republic : Sortie de l'extension Offensive

L'extension Offensive de The Old Republic, qui avait été retardée d'un mois, sort enfin aujourd'hui. À cette occasion, nous vous proposons un résumé de toutes les nouveautés qu'apporte le patch 6.0. L'histoire, tout...


Jedi Fallen Order : La configuration PC minimale et recommandée

Electronic Arts vient de dévoiler la configuration minimale et recommandée qui sera nécessaire pour faire tourner Jedi : Fallen Order sur PC dans les meilleures conditions. Sans plus attendre, voici donc les configurations requises : CONFIGURATION MINIMALE Système d...


Star Wars 9 : Le scénario point par point du film, selon les rumeurs

Moins de trois mois avant la sortie en salle de L'Ascension de Skywalker, on ne peut que constater que les rumeurs concernant l'ensemble du film commencent à se faire légion depuis la rentrée ! En effet, entre les diff...


Galaxy's Edge : Disney déçu par la fréquentation de ses Star Wars Lands

C'était l'une des promesses phares du rachat de Lucasfilm par Disney, mais il semble que la compagnie ait eu les yeux plus gros que le ventre, puisque la fréquentation des deux Star Wars Lands ouverts cet été semble...


HoloNet : L'ère de la Rebellion à l'honneur avec 42 nouvelles fiches

L'HoloNet vous donne aujourd'hui la réponse à la grande question sur la vie, l'univers et le reste avec un groupe de 42 nouvelles fiches. Ces fiches portent sur une des périodes les plus connue de Star Wars...


Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
31/08/2019

Date de modification
31/08/2019

Nombre de lectures
111


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.