Altération mémorielle


L'altération mémorielle était une technique de la Force permettant de bloquer un souvenir et de le remplacer par un autre.

  L'effacement mémoriel ou altération de la mémoire est l'un des pouvoirs de la Force les plus discutables. Couramment utilisé par les Jedi, en particulier ceux du Nouvel Ordre Jedi, et par les Sith, cette utilisation de la Force permet de supprimer des souvenirs voire de les modifier. En dépit de ses objectifs parfois contestables, l'altération mémorielle n'est pas issue du Côté Obscur, ni du Côté Lumineux et est donc un pouvoir universel pouvant être utilisé par tous.

  Il s'agit d'une manipulation très poussée de la télépathie qui exige également une grande sensibilité à la Force sous peine de supprimer les mauvais fragments de mémoire. Ce pouvoir consiste à explorer l'esprit d'une personne et localiser la source de son souvenir. L'utilisateur use ensuite de la Force soit pour détruire les neurones supports de la mémoire - une variante télékinétique de l'effacement mémoriel uniquement applicable pour les souvenirs immédiats -, soit pour remplacer le souvenir par une invention du Jedi ou du Sith. Ce pouvoir peut être combiné à la Persuasion de Force pour passer totalement inaperçu tout en s'exposant et peut aussi s'accompagner de la télékinésie classique pour paralyser les victimes le temps de l'effacement en compressant un nerf ou un vaisseau sanguin. En faisant durer l'altération suffisamment longtemps, l'utilisateur peut aller jusqu'à un remplacement total de la mémoire de sa cible.

  Avec un niveau de subtilité supérieur, un utilisateur doué dans la Force peut implanter de faux souvenirs dans un esprit et - s'il est assez puissant - changer totalement sa personnalité. C'est par exemple ce que fit le Conseil Jedi à Revan après que Dark Malak ait tenté de le tuer. Le Jedi doit mettre au point un souvenir et masquer ceux de sa cible sous celui qu'il a mis au point. Néanmoins, cette technique est limitée par la résistance de la personne qui la subie. Par exemple, pour cacher l'existence de sa fille, Jacen Solo dut effacer plusieurs fois la mémoire de son cousin Ben Skywalker qui résistait malgré lui à cause de sa puissance dans la Force. Néanmoins, une fois devenu Dark Caedus, il opta plus volontiers pour l'effacement mémoriel.

  Avec l'avènement du Nouvel Ordre Jedi, les Chevaliers Jedi en mission - Luke Skywalker en tête - n'hésitaient que rarement à employer ce pouvoir sur des ennemis comme sur des civils. Ils ne songeaient pas à remettre en cause leurs actes, chose pourtant importante car, selon leur credo, "la fin ne justifie pas les moyens" et une utilisation abusive risque de mener son utilisateur sur la voie du Côté Obscur, bien que ce pouvoir n'y fasse pas appel.


Actualités en relation

HoloNet : Mise en ligne d'un nouveau pack de fiche spécial Force !

Après la mise à jour sur Riposte de la semaine dernière, c'est aujourd'hui à Dark Sekot d'apporter sa contribution à l'encyclopédie HoloNet, cette fois-ci sur le thème de la Force. Au travers de pas moins...


Informations encyclopédiques
Altération mémorielle
Nom
Altération mémorielle
Classe
La Force - Pouvoirs universels
Type
Pouvoir de Contrôle, de Sens et d'Altération
Fonction
Altération de la mémoire d'autrui
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/09/2008

Date de modification
22/07/2019

Nombre de lectures
17 830


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.