Bouclier planétaire


Le bouclier planétaire était une application beaucoup plus puissante et résistante des déflecteurs, applicables à des zones très étendues.

  Pour certains individus, une bonne puissance d'attaque constitue la meilleure des défenses mais cette croyance n'empêcha pas les ingénieurs de développer rapidement la technologie des boucliers déflecteurs. Cette protection était efficace contre les armes énergétiques ou physiques, type missiles, mais les armements restèrent longtemps trop inefficaces pour avoir besoin d'équiper autre chose que des vaisseaux. Ce n'est qu'environ dix millénaires avant la chute de la République qu'une avancée devint nécessaire.

  Les armes devenant capables de dévaster des mondes entiers et les conflits étant permanents entre Coruscant et Alsakan, les premiers boucliers planétaires furent activés au 95ème siècle avant la Bataille de Yavin. Les générateurs de l'époque créaient des déflecteurs qui se comportaient comme un véritable champ de confinement. En effet, il était impossible de les ouvrir pour y faire passer un vaisseau ou un tir d'artillerie : ce n'étaient que de simples "murs" d'énergie.

  Ils furent perfectionnés et les boucliers modernes virent le jour à l'époque des Guerres Mandaloriennes avec des générateurs capables de laisser des ouvertures pour les tirs sol-espace et les décollages - mais nécessitant plusieurs dizaines de minutes pour s'activer. Cependant, cette possibilité n'empêchait pas la création de déflecteurs puissants, d'une intensité très supérieure à celle disponible sur des vaisseaux spatiaux. En effet, les boucliers planétaires consistaient en une succession de couches d'énergie capables théoriquement de repousser toutes les agressions.

  Au prix d'une alimentation colossale et d'un coût financier immense, certains mondes - souvent dans le Noyau - parvinrent à s'offrir cette protection quasi absolue contre les turbolasers, missiles, torpilles, vaisseaux en perdition et autres météores. En effet, le moindre contact avec un tel réseau d'énergie vaporisait littéralement n'importe quel corps solide. Le plus puissant de tous était, de façon notoire, celui de Coruscant qui pouvait rester activé des jours d'affilée grâce à ses nombreux générateurs couvrant chacun un secteur déterminé. Cette véritable grille rendait possible la diminution des défenses dans une zone pour laisser passer des vaisseaux sans atteindre l'intégrité du reste du déflecteur.

Bouclier planétaire


  Il existait également des boucliers de classe planétaire de taille plus réduite, tels que celui utilisé par l'Alliance Rebelle sur Hoth. Ces modèles pouvaient résister à des bombardements orbitaux mais des êtres vivants ou des véhicules en contact avec le sol, et donc peu rapides, étaient capables d'en franchir les limites. Cette faille manqua de provoquer la destruction de la Rébellion sur la planète gelée lors de la Bataille de Hoth.

  Enfin, un troisième type de bouclier planétaire était disponible : des générateurs capables de créer des déflecteurs sur de grandes distances. Émis depuis la surface d'une planète par un ou plusieurs projecteurs, de tels champs pouvaient être projetés pour englober des lunes ou des stations spatiales. C'était ce type de bouclier qui protégeait la seconde Etoile de la Mort à Endor en attendant que les déflecteurs de la station soient opérationnels.

  Grâce à leur intensité et leur capacité à désintégrer ce qui les heurtait, les boucliers planétaires furent parfois utilisés de manière offensive. En effet, ils étaient en général invisibles à l'œil nu, hormis à l'activation et en cas de surcharge, ce qui ne les laissait apparaître que sur des senseurs. Par conséquent, lorsque l'Empereur bloqua les détecteurs des Rebelles à Endor, les pilotes manquèrent de s'écraser sur les déflecteurs dont ils ignoraient la présence.

  Théoriquement, seul un tir de superlaser pouvait traverser un bouclier planétaire… mais en détruisant intégralement ce qu'il protégeait, une option peu envisageable pour une invasion. Pendant des millénaires, la destruction ou la neutralisation de cette défense fut donc un enjeu capital lors de bien des campagnes. La solution la plus utilisée était le sabotage, avec quelques collaborateurs judicieusement placés qui désactivaient un ou plusieurs fragments d'un bouclier pour laisser le champ libre à l'agresseur. Ce fut utilisé par les Vestiges de l'Empire sur Bothawui, peu avant la fin de la Guerre Civile Galactique, par les Quarrens sur Dac pour se venger de leurs ennemis séculaires avant de réaliser que l'Empire ainsi aidé ne limiterait pas son courroux aux Mon Calamari, ou encore par Palpatine avant d'anéantir Caamas.

  Lors de la Grande Guerre Galactique, le bouclier planétaire de Bothawui fut déjà l'enjeu d'une bataille historique en opposant quelques défenseurs républicains et Jedi à une armée Sith censé en détruire le générateur. Mais la méthode la plus brutale de destruction de ces déflecteurs revient aux Yuuzhan Vong qui surchargèrent littéralement le bouclier de Coruscant lorsqu'ils s'emparèrent de la planète. Au cours du combat, ils précipitèrent de nombreux vaisseaux remplis d'otages et de réfugiés sur les champs d'énergie, allant jusqu'à se sacrifier eux-mêmes. La surcharge provoquée par les chocs fit exploser les générateurs, signant la fin de la fameuse protection de la capitale galactique.

Bouclier planétaire


  Au cours de la Guerre Civile Galactique, des tactiques innovantes furent mises au point pour contourner la difficulté posée aux forces d'invasion par ces boucliers. Ne pouvant compter sur une sphère à torpilles, conçue pour abattre de telles défenses, l'Escadron Rogue utilisa les miroirs orbitaux de la cité-planète pour provoquer un orage énorme qui perturba le bouclier planétaire et permit à la Nouvelle République de conquérir Coruscant. D'autres utilisations furent inventées par Thrawn qui, plutôt que de les détruire, s'en servit à son avantage.

  Il s'empara notamment d'Ukio, un monde agricole, en dissimulant un croiseur sous un manteau-bouclier à la limite inférieure des défenses planétaires avant de synchroniser une attaque de manière à faire croire que ses tirs de turbolaser traversaient la protection théoriquement impénétrable. Peu après, il utilisa des astéroïdes équipés du même dispositif furtif pour obliger Coruscant, une  nouvelle fois, à se cacher derrière ses déflecteurs le temps de débarrasser son orbite de cette menace, paralysant le trafic et la Nouvelle République.


Actualités en relation

HoloNet : On fête la nouvelle année avec les Derniers Jedi !

Pour commencer, tout le staff de Star Wars HoloNet se joint à moi pour vous souhaiter une belle année 2018, tout plein de belles et de bonnes choses et bien sur de bonnes aventures Starwarsiennes. J'en profite aussi, au nom...


Star Wars X-Wing : Les nouveautés de l'Episode VIII

Star Wars : X-Wing, le jeu de table à base de figurines de vaisseaux de la saga annonce la vague 13, en lien avec l'Episode VIII : Les Derniers Jedi. Et si l'actualité date un peu, la sortie de l'Episode...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Bouclier planétaire
Nom
Bouclier planétaire
Classe
Autres Technologies
Constructeur
Type
Système de protection des planètes
Fonction
Génération de champ de force
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
23 011


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Bouclier planétaire" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Site officiel de Star Wars: The Old Republic
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 3 : L'Ultime Commandement
  • La Main de Thrawn, Vol. 1 : Le spectre du passé
  • La Main de Thrawn, Vol. 2 : Vision du futur
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 09 : Etoile après Etoile
  • Les X-wings, Vol. 2 : Le Jeu de la Mort
  • Star Wars Episode V : L'Empire contre-attaque
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi
  • The Essential Guide to Warfare
  • The New Essential Guide to Weapons and Technology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.