Armure clone Phase-I


L'Armure clone Phase-I est le premier modèle de l’armure portée par les clones de la Grande Armée de la République Galactique.

  Lorsque l'Armée Clone fut créée dès -32 pour l'Ancienne République par les cloneurs Kaminoans, ces derniers mirent tout en œuvre afin de créer la meilleure armée de la Galaxie. Les clones eux-mêmes, dont le modèle était le Mandalorien Jango Fett, suivaient un entraînement drastique et étaient détruits à la moindre imperfection détectée. Au final, ce furent 3 millions de soldats qui furent actifs durant la Guerre des Clones.

  Un bon soldat possède un bon équipement. Les Kaminoans firent construire (par leurs propres industries ou par des compagnies étrangères) un très large panel de véhicules, vaisseaux et armes afin d'équiper correctement les soldats clones. Parmi tout cela, il y avait l'armure portée par les clones, appelée plus tard "Phase-I".



Plan :
I. Description générale
II. Pièces et équipements
III. Variations


I. Description générale

  Comme toute armure, le principal usage de l'armure clone était de protéger son porteur de tout ce qui pouvait blesser ou tuer le porteur, comme des tirs de blaster ou des explosions. L'armure Phase-I pouvait également permettre aux clones de survivre dans des conditions hostiles, comme une atmosphère empoisonnée ou le vide spatial.
  Au-delà de ce simple aspect défensif, l'armure Phase-I était également truffée de technologies variées, mais simples, afin de permettre aux clones d'être les plus efficaces possible sur le terrain.

  Le design de l'armure Phase-I était fortement inspiré de celui des armures mandaloriennes, comme celle portée par Jango Fett. Quoi de plus naturel lorsqu'on sait à quel point Jango eut une influence importante sur l'entraînement et le développement des clones. Les différences entre les armures mandaloriennes et clones étaient néanmoins notables.

  L'armure clone était composée de 20 éléments ergonomiques en alliage de plastoïdes composites, pour un total de 40 kg. Les différents éléments étaient attachés aux autres grâce à des systèmes de fixation magnatomiques. Il était ainsi rare qu'un morceau d'armure s'arrache involontairement. Il est à noter que les clones ayant tous la même taille (1m83), il n'y eut qu'une seule taille d'armure créée.

  L'ensemble de l'armure était peu confortable pour les clones. Les Kaminoans n'étant pas familiers avec le confort humain, ils avaient laissé de côté cet aspect. Il était ainsi difficile pour un clone de s'asseoir, chose très gênante notamment lors du pilotage de véhicule. Cependant, l'entraînement spartiate des clones fit que ces derniers se plaignaient rarement de leur armure. Cela n'empêcha cependant pas les Kaminoans de l'améliorer plus tard.

II. Pièces et équipements

Armure clone Phase-I  Sous l'armure, les clones portaient une combinaison noire moulante parfaitement étanche les protégeant du vide spatial, des températures extrêmes, des liquides et des vapeurs acides. L'armure possédait en outre un système de réfrigération permettant aux clones de ne pas mourir de chaud. Ces derniers étaient également conditionnés pour vivre continuellement avec une armure sur le dos, chose que peu de soldats pourraient supporter, même Mandaloriens.

  L'une des pièces majeures de l'armure était bien entendu le casque. Très ressemblant à celui des armures mandaloriennes, le casque clone était cependant exempt d'antenne rétractable. Les éléments radio étaient en effet situés dans la crête située au milieu du casque, dans sa partie supérieure. Ce changement permettait aux clones de ne pas perdre le contact radio en cas de destruction de l'antenne extérieure.

  Le casque possédait une visière teintée, protégeant les yeux des clones des différentes variations de lumière et leur permettant de voir notamment dans le noir. Cependant la visière n'était pas totalement imperméable aux flashs de lumière, ce qui faisait que les clones pouvaient être relativement aveuglés par une grenade flash par exemple.

  A cela s'ajoutaient d'autres fonctionnalités de la visière, comme le fait qu'elle servait d'interface entre le clone et son armure, et parfois avec son arme (systèmes de visée, compteur de munitions…). Par des mouvements des yeux et de la bouche, les clones pouvaient accéder à des systèmes de diagnostiques les informant sur l'intégrité de l'armure et leur propre condition physique. C'est également à partir de la visière que les clones pouvaient communiquer entre eux, avec l'extérieur direct ou avec le commandement.

  Enfin, le casque possédait un système de filtration permettant aux clones de ne pas inhaler les agents pathogènes contenus dans l'air comme du gaz empoisonné ou des virus. Même chose avec les systèmes auditifs : le casque retransmettait à son porteur les sons ambiant avec une haute fidélité, lui permettant d'être toujours parfaitement informé sur son environnement direct.

  L'armure Phase-I était aussi dotée de petits modules extérieurs comme par exemple la ceinture utilitaire, qui contenait du matériel de premier secours, des chargeurs de munitions, des grenades thermiques, un grappin, des rations de survie et bon nombre d'autres éléments. Cette ceinture était un atout précieux pour le clone et permettait d'éviter à ce dernier de porter un sac à dos, ce qui facilitait ses mouvements. Les semelles de l'armure étaient d'ailleurs antidérapantes.

III. Variations

  Il y eut quelques variations de l'armure Phase-I, essentiellement pour les forces spéciales. Les Commandos Clones portaient une variation spéciale de l'armure Phase-I, appelée Armure Katarn. Cette dernière, deux fois plus légère, était un vrai bijou de technologie, faisant passer l'armure standard pour un équipement désuet. Mais son coût était tel qu'elle avait été réservée uniquement aux commandos, moins sacrifiables que les soldats clones classiques.

Armure clone Phase-I


  De leur côté, les soldats ARC possédaient aussi une variation de l'armure Phase-I. En fait, elle se rapprochait plus des armures mandaloriennes. Par exemple les systèmes radio du casque étaient doublés, grâce à l'ajout de la fameuse antenne mandalorienne sur le casque.
  Ils portaient également le Kama, la jupe traditionnelle des Mandaloriens, indiquant leur haut rang, ainsi qu'une épaulière, encore héritée des mandaloriens.
  Les soldats ARC possédaient également d'autres modules, plus ou moins gros, comme par exemple l'attachement d'armure du Reciprocating Quad Blaster, permettant au clone de devenir une véritable pièce d'artillerie vivante. Il est à noter que le casque était alors différent, permettant d'établir une liaison plus efficace avec l'arme.

Armure clone Phase-I


  Les forces amphibies, qui n'étaient pas des forces spéciales, possédaient également une armure différente des autres fantassins. Elle était en effet adaptée au combat marin, la combinaison noire privilégiant l'étanchéité et la résistance à la pression. Certaines pièces d'armure originales des membres avaient été enlevées, afin de ne pas rendre l'ensemble trop lourd.
  Les clones portaient dans leur dos des réserves d'oxygène directement reliées au casque, leur permettant d'avoir une autonomie respectable sous l'eau. Ils avaient également des palmes et un pack dorsal leur permettant de se mouvoir à grande vitesse en milieu aquatique.

Armure clone Phase-I


  La seule vraie variation destinée aux fantassins était pour les pilotes. Leur armure accueillait en effet des modules propres aux pilotes leur permettant de piloter plus efficacement et d'augmenter leurs chances de survie en cas de crash.

Armure clone Phase-I


  D'un point de vue personnalisation d'armure, c'était le néant. Les Kaminoans ne voyant pas les couleurs, ils avaient conçu tout naturellement l'armure en blanc, ce qui était peu discret pour une armure de soldat. Les Commandos Clones faisaient exception puisqu'ils pouvaient peindre leur armure Katarn comme bon leur semblait.

  Les Kaminoans intégrèrent cependant un peu de couleur sous forme de bandes colorées afin de différencier plus aisément les grades des clones (par ordre décroissant) :
- Jaune : Commandant.
- Rouge : Capitaine.
- Bleu : Lieutenant.
- Vert : Sergent.
- Blanc (aucune couleur) : Soldat de base.

Armure clone Phase-I


   Il est arrivé parfois que l'armure équipe aussi des non-clonés, généralement de taille équivalente. Obi-Wan Kenobi par exemple portait parfois une armure clone sans le casque lorsqu'il menait ses troupes au combat. Etant légèrement plus petit que les clones, il ne rencontrait pas de difficulté à enfiler l'armure.
  Les armures qui étaient volées ou récupérées sur les morts pouvaient être revendues au marché noir où des criminels les achetaient afin d'améliorer leur combattivité. Cependant, n'ayant pas reçu l'entraînement des clones, ils peinaient à utiliser pleinement l'armure. C'était pire s'ils n'étaient pas la bonne taille...

  Avec le temps et les batailles, les Kaminoans récoltèrent un nombre incalculable de données sur l'armure Phase-I. De toute évidence leurs conclusions furent qu'elle devait être améliorée puisqu'on vit l'apparition de l'Armure Phase-II après presque deux ans de conflit.


Actualités en relation

LEGO Star Wars : Présentation du Sandspeeder

Les visuels officiels du set 75204 - Sandspeeder ont été mis en ligne, et cela nous permet de vous le présenter, et d'en discuter un peu le contenu... Les données de la boîte nous orientent d'emblée...


Star Wars VIII : Interview de Rian Johnson

Le Bristol, Paris. Cadre idyllique pour participer à cette interview un peu unique, il faut bien l’avouer, à laquelle le web français est invité. C'est accompagnée de Dark Mandalorien que je me rends à cette invitation. 15h15 tapantes, Rian...


LEGO Star Wars : Un point sur les nouveautés prévues pour 2018

Depuis quelques jours, de nombreuses rumeurs et annonces officieuses circulent sur les futurs sets LEGO Star Wars disponibles au premier trimestre 2018. Nous en faisons le point aujourd’hui. Concernant tout d'abord les sets en lien avec Les Derniers Jedi...


Star Wars VIII : Les produits dérivés font leur rentrée !

Nous voilà (déjà!) début septembre ! Vous avez du mal à faire le deuil des vacances d'été et vous appréhendez la rentrée ? N'ayez crainte, Disney et Lucasfilm ont pensé à vous ! En effet, ce vendredi a marqué le...


Star Wars Battlefront II : La béta ouverte en octobre et fuites diverses

DICE et Electronics Arts ont dévoilé les dates de la phase de béta multijoueurs ouverte pour Star Wars Battlefront II (cuvée 2017, c'est qu'il ne faudrait pas les confondre). Ainsi donc, on pourra essayer le titre...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Armure clone Phase-I
Nom
Armure clone Phase-I
Classe
Equipement individuel
Constructeur
Type
Armure
Fonction
Protection du porteur et soutien en combat.
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
72 031


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Armure clone Phase-I" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Attack of the Clones : The Visual Dictionary
  • Dessin Animé : Clone Wars
  • Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.