Cortosis


Le cortosis, ou cortose, était un minerai réputé pour sa capacité à bloquer voire désactiver les lames des sabres laser.

  Dans une galaxie vaste de millions de planètes presque entièrement colonisée, les ressources naturelles en minerai auraient pu être suffisantes. Pourtant, certains métaux ne se retrouvaient que sur quelques mondes et possédaient des propriétés surprenantes qui en faisaient l'objet de toutes les convoitises. Le cortosis - aussi appelé cortose - était de ceux-là.

I. Un matériau recherché [haut]



  Il s'agissait d'un minerai qui présentait une résistance incomparable à l'énergie, supérieure à celle du beskar et au moins équivalente au phrik. Il était impossible de trancher un matériau qui en contenait au moyen d'une torche à plasma par exemple. Mieux : dans des conditions particulières, le contact d'un alliage de cortosis avec une lame de sabre laser provoquait un court-circuit qui désactivait l'arme pendant deux minutes. Pour cette raison, la demande était extrêmement forte, pour une offre dérisoire en comparaison. Il semblerait cependant que seuls les sabres laser dotés de puces dimetris soient sensibles à cet effet désarmant, ou que l'usage de cortosis pur soit indispensable.

  Le cortosis ne se trouvait que sur de rares planètes à l'échelle galactique. Les principaux gisements principaux identifiés par l'Ancienne République se trouvaient sur Duro, Apatros et Katanos VII. L'extraction du minerai était cependant très difficile : en raison de sa résistance à l'énergie, les mineurs devaient utiliser des marteaux-piqueurs et autres outils mécaniques pour attaquer la roche très dure qui entourait les filons. Les mines étaient éprouvantes pour les travailleurs, et dangereuses pour leur santé : la poussière de roche respirée quotidiennement mettait leurs poumons à rude épreuve tandis que les chocs incessants contre la pierre épuisaient les organismes. Sur Apatros, la roche était particulièrement solide, contrairement au cortosis lui-même qui était trop fragile pour être utilisé sous sa forme pure. De plus, les gisements étaient souvent proches de sources de léthane, un gaz hautement explosif.

Cortosis

Les armes composées en partie de cortosis sont un réel problème pour les utilisateurs de sabres laser.
Image extraite de la bande dessinée Clone Wars 10 : Épilogue


  Mêlé dans des alliages métalliques, le cortosis pouvait constituer des armes de poing susceptibles de neutraliser la lame d'un sabre laser ou des pièces d'armure pouvant protéger leur porteur de tirs de blaster. Cependant, des tirs à pleine puissance pouvaient détruire ces armures à force d'impacts répétés. Il pouvait également être tissé pour constituer des tenues de combat protectrices.

II. Un usage de plus en plus rare [haut]



  À l'époque des Guerres Mandaloriennes, le cortosis était largement répandu dans la galaxie, davantage encore que le phrik, du fait de l'accroissement important de la population des Jedi. Il n'était pas un Mandalorien ou un officier de la République sans sa vibrolame en cortosis. Mandalore l'Ultime possédait même une hache faite dans ce matériau. Pendant la Guerre Civile des Jedi, Dark Revan et Dark Malak équipèrent leurs Sith avec des épées à saccades comprenant du cortosis. Au cours des siècles qui suivirent, le cortosis devint moins nécessaire. Les mines les plus éloignées tombèrent sous la coupe de la Compagnie Minière de la Bordure Extérieure, ou COMBE.

  Cette entreprise possédait Apatros et l'exploitait - dans tous les sens du terme - pour le compte de Coruscant pendant les Nouvelles Guerres Sith : le minerai était utilisé pour la fabrication des coques des vaisseaux de combat. Au terme de l'Âge Sombre de la République, ce fut d'ailleurs d'Apatros qu'émergea l'homme qui mit un terme aux conflits et entraîna les Sith dans l'ombre. Suite à la Bataille de Ruusan et aux réformes éponymes, les Jedi se débrouillèrent pour effacer le cortosis de la culture populaire et obtenir l'exclusivité sur l'exploitation des gisements. Le minerai devint rare sur le marché public.

Cortosis

Le droïde de combat C-B3 est un atout redoutable pour affronter les Jedi.
Image extraite de la Complete Star Wars Encyclopedia


  Quarante-cinq ans avant la Guerre des Clones, les Sith Dark Tenebrous et Dark Plagueis localisèrent un filon inédit sur Bal'demnic, exploitable à quatre-vingt-deux pour cent. Ils s'en servirent notamment pour attiser un conflit entre les Yinchorri et les Jedi. Près d'un demi-siècle plus tard, les Séparatistes conçurent des droïdes de combat C-B3 renforcés au cortosis, mais, heureusement pour les Jedi, leur usine de Metalorn fut anéantie par Anakin Skywalker. Le minerai sombra à nouveau dans l'oubli, en particulier avec l'établissement de l'Empire Galactique et le contrôle exercé par Palpatine sur le savoir.

  L'Empereur n'oublia pas ce merveilleux matériau pour autant. Ainsi, lors de la construction du Palais Impérial, le bâtiment le plus démesuré de toute une planète à l'architecture insensée, il prit soin d'intégrer du cortosis aux murs de sa résidence. Afin de se protéger de toute attaque énergétique ou uniquement des Jedi, nul ne le sait. De son côté, Dark Vador eut à affronter des lames de cortosis, notamment sur Kessel où des survivants de l'Ordre 66 tentèrent de le tuer. Au-delà de ces faits anecdotiques, seuls les Jensaarais s'en servirent réellement en l'intégrant à leurs armures de combat, comme s'en rendirent compte Luke Skywalker et Corran Horn à leurs dépens. Ce qui n'empêcha pas Galak Fyyar d'équiper ses shadowtroopers d'armures tissées de cortosis.

  Quelques jours avant la fin de la Guerre Civile Galactique, Skywalker et Mara Jade en découvrirent un gisement sur Nirauan, gisement qu'ils tentèrent de dissimuler pour éviter la popularisation d'armes anti-Jedi. Il semblerait qu'ils y soient parvenus car l'Ordre Jedi était en possession d'un stock de cortosis lors de la Seconde Guerre Civile. Dans les décennies qui suivirent, le contrôle de ce minerai lui échappa au profit des Chevaliers Impériaux. En effet, chacun des membres de ce corps possédait des protections d'avant-bras ou des gants composés de cortosis, conformément à leur objectif de parer à toute éventualité.

Cortosis

Roan Fel démontre l'utilité de ses gantelets de cortosis à son agresseur Sith.
Image extraite du comics Legacy #13




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Cortosis
Nom
Cortosis
Nom original
Cortosis
Autre(s) nom(s)
Cortose
Classe
Autres Technologies
Type
Minerai
Fonction
Bloquer le transfert d'énergie
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
04/09/2014

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
7 055


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Clone Wars Vol. 10 : Epilogue
  • Dark Bane #1 : La Voie de la Destruction
  • Darth Plagueis
  • Encyclopédie Absolue
  • L'Héritage de la Force, Vol. 7 : Fureur
  • La Main de Thrawn, Vol. 2 : Vision du futur
  • Le Manuel du Jedi
  • Legacy 13 : Ready to Die
  • Moi, Jedi
  • The Complete Star Wars Encyclopedia
  • The Essential Guide to Warfare
  • WOTC - KOTOR Campaign Guide (SAGA Edition)
  • WOTC - Legacy Era Campaign Guide (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.