Dissimulation de Force


La dissimulation de Force était une technique complexe visant à camoufler son lien avec la Force, ou avec un de ses aspects, sans étouffer sa présence.

Continuité : Legends


  Pour les êtres sensibles à la Force, les fameux cinq sens partagés par l'essentiel des espèces basées sur le carbone n'étaient pas, loin de là, la seule manière d'être repéré. Et pour éviter une telle situation, à des moments parfois inopportuns, la technique de dissimulation de Force fut mise au point.

  Théoriquement, il s'agissait d'un pouvoir parmi les plus simples et largement enseigné au sein des Ordres Jedi et Sith. En pratique, une grande habileté était requise pour en assurer l'efficacité, en particulier face à quelqu'un aux sens de Force développés. En effet, il s'agissait de contrer les perturbations immanquablement générées par tout individu sensibles à la Force, son "aura" propre qui trahissait sa présence, sa position, et surtout son lien avec le Côté Lumineux ou le Côté Obscur.

  Il s'agissait dès lors de neutraliser ces "vaguelettes" sur le champ de la Force pour les supprimer, voire les remplacer, mais la dissimulation ne permettait pas d'effacer sa présence, ce qui était du ressors de la technique altus sopor, qui pouvait être considéré comme le niveau de maîtrise suivant. Un expert de la dissimulation pouvait donc se tenir devant un autre individu sensible à la Force sans que celui-ci ne doute une seconde qu'il avait affaire à quelqu'un affilié au Côté Obscur ou Lumineux, et encore moins s'il y était puissant.

  La technique fut communément utilisée par les Sith pendant leur application de la Règle des Deux : à partir de Dark Bane, ils étouffèrent leurs présences pour échapper aux Jedi, bien trop nombreux et puissants pour eux. Le plus grand expert fut Dark Sidious : il cacha si bien son lien avec la Force qu'aucun membre du Conseil Jedi, avec lesquels il travaillait presque quotidiennement, pas même Yoda ou Mace Windu, ne devina que Palpatine possédait un semblant de connexion avec la Force. Ce fut un exploit car il évoluait alors dans une galaxie abritant dix-milles Jedi et il dissimulait une puissance reconnue par le Grand Maître de l'époque comme supérieure à la sienne.

  Dans les années qui suivirent l'avènement de l'Empire Galactique, les Jedi survivants y eurent largement recours. Néanmoins, ils couraient le risque d'être repérés s'ils relâchaient leur vigilance. Pour cette raison, Yoda choisit de s'exiler à proximité un point marqué par le Côté Obscur, suffisant pour étouffer sa présence puissante et lui épargner un usage constant de la dissimulation de Force. À l'inverse, Obi-Wan Kenobi y renonça délibérément à son arrivée sur l'Étoile de la Mort pour s'assurer que Dark Vador se concentre sur lui et non sur ses compagnons.

  Plusieurs techniques s'approchaient de la dissimulation de Force, au point de pouvoir être confondues avec elle. Les Agents d'Ossus maitrisaient par exemple la présence enfouie, tandis que les Keetaels parvenaient à confiner l'usage de leurs pouvoirs pour les rendre indétectables. Les sages Baran Do utilisaient une méthode à mi-chemin entre la dissimulation et l'altus sopor pour simuler leur propre mort.

Dissimulation de Force
Particulièrement doué, Dark Sidious peut se tenir à quelques centimètres de deux Jedi très puissants sans être démasqué.
Image extraite du film Star Wars Épisode III : La Revanche des Sith


  Le masque de Force, une amulette Sith d'un genre très particulier, possédait des qualités intrinsèques permettant de profiter des effets de la dissimulation de Force s'en y avoir recours, au détriment de la discrétion visuelle. Lomi Plo, Welk et Alema Rar, sous l'influence du Nid Obscur, pouvaient devenir invisibles à l'ensemble des sens, physiques ou de Force, grâce à une habile manipulation mentale qui cachait toute trace de leur présence dans un coin aveugle de l'esprit suscité par le doute.

  L'art de l'infiniment petit pouvait être assimilé à tort à la dissimulation de Force. En effet, cette technique diminuait sa présence à une échelle infinitésimale, mais elle ne la cachait pas. L'une des conséquences était simplement qu'il devenait extrêmement difficile de ressentir les caractéristiques d'une présence microscopique dans un monde macroscopique, au même titre qu'il était bien plus compliqué de détecter les ondes gravitationnelles d'un individu que d'une planète… alors qu'elles existaient toujours.

  La dissimulation de Force était toujours connue à l'époque du Nouvel Ordre Jedi, mais elle fut remplacée par la technique d'altus sopor chez les plus puissants, tels que Jacen Solo, ou Mara, Ben et Luke Skywalker. Cette méthode étant encore plus complexe, ce fut probablement sur la dissimulation que se reposa Antares Draco lors de son infiltration du Temple Sith pour libérer Marasiah Fel, avec un succès toutefois limité car sa colère était bien trop puissante pour passer inaperçue.

  Il existait également une variante basée sur la magie Sith, appelée méditation Quey'tek, qui associait à la dissimulation de Force la propagation d'une aura du Côté Lumineux. Ainsi, un Sith pouvait leurrer les sens d'un Jedi sans pour autant camoufler sa puissance, simplement en la convertissant en un pouvoir "bénéfique". Dark Zannah testa ses limites en la matière en s'infiltrant au cœur du Temple Jedi pendant plusieurs semaines sans être remarquée, sous les traits d'une Padawan. Fort heureusement pour elle, il n'était pas nécessaire de réciter en permanence l'incantation pour en maintenir l'effet. À l'inverse, Revan s'insinua au cœur de Korriban sans être identifié comme étant un Jedi. Néanmoins, il est probable que, dans ce dernier cas, il se soit contenté de jouer de son aptitude à maîtriser indifféremment les deux aspects de la Force.

  À noter que lorsque Dooku apprit la technique Quey'tek de Dark Sidious, il semble qu'il se limita à la suppression de sa présence dans la Force, sans la remplacer par une aura différente. Par ailleurs, il n'en avait qu'une maîtrise partielle, en dépit de son habileté coutumière à utiliser la Force, car Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker parvinrent à le retrouver sur Tythe en dépit de son recours à cette forme de dissimulation.





En savoir plus

  Selon la Complete Star Wars Encyclopedia, supposée recenser une vaste part des références de la continuité Légendes, la méditation Quey'tek (orthographiée Quy'tek) est une technique inventée par les Jedi pour disparaître de la Force. Il s'agirait donc du nom officiel de la dissimulation de Force. Or, c'est l'unique source à donner cette information, toutes les autres opposant clairement la méditation Quey'tek à la technique habituelle des Jedi. Ainsi, dans Labyrinthe du Mal, Dooku l'a appris de Dark Sidious et ni Obi-Wan Kenobi ni Anakin Skywalker ne la maîtrise, ce qui est illogique en considérant les informations de la CSWE. Ces informations n'ont donc pas été prises en compte dans cette fiche.


Actualités en relation

Dark Forces fête ses 25 ans !

Alerte : coup de vieux en approche rapide. Nous sommes en 1995. Jacques Chirac est élu à la présidence française, le Québec a manqué de peu sa souveraineté au référendum, l'OMC entre officiellement en vigueur… mais surtout...


Huginn & Muninn : Sortie de Tout l'Art de L'Ascension de Skywalker

Un jour seulement après la sortie physique de la novélisation de l'Episode IX, voilà que c'est aujourd'hui au tour du beau livre du film, Tout l'Art de L'Ascension de Skywalker, de paraître ! Long...


Delcourt va cesser de publier Star Wars

Voici une bien triste nouvelle que l'on avait certainement pas vu venir : l'éditeur français Delcourt va cesser son partenariat avec Disney autour de la publication de comics Star Wars. Après 21 ans passés à traduire et publier...


Lucasfilm Press : Sortie de Queen's Peril aux États-Unis

C'est au tour de Lucasfilm Press de reprendre leurs publications avec la sortie du préquel à Queen's Shadow aux États-Unis. Queen's Peril est un roman jeune adulte écrit par E.K. Johnston (Ahsoka, Queen's Shadow) qui...


Notre avis sur les rééditions de Star Wars Racer et Racer Revenge

Cet article fait suite à une publication de mars dernier abordant les premières rééditions vendues par Limited Run Games. Vous pouvez la consulter à nouveau à cette adresse. Annoncé à la vente en octobre, le jeu Star Wars Racer a connu un retard...


Informations encyclopédiques
Dissimulation de Force
Nom
Dissimulation de Force
Nom original
Force stealth
Classe
La Force - Pouvoirs de base
Type
Fonction
Etouffer son lien avec la Force
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
39 128


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.