Divination


La divination regroupait de nombreuses capacités liées à la Force Unificatrice et donnait surtout accès aux visions de Force.

  "A travers la Force, d'autres choses tu verras, d'autres lieux, l'avenir, le passé, de vieux amis disparus."

I. Principe général [haut]



  Cette leçon de Yoda à Luke Skywalker résumait parfaitement le principe fondateur de la divination, l'une des disciplines de la Force les plus ésotériques. Par nature, selon les enseignements Jedi et largement acceptés par les Sith, elle se divisait en la Force Vivante, concrète et liée à la vie, et la Force Unificatrice, ou Cosmique, liée à l'immatériel et qui reliait les esprits et l'univers. Par la connexion avec cette facette, tout être sensitif devenait capable d'obtenir des informations traversant le temps et, ainsi, d'acquérir des dons divinatoires.

  Contrairement à la simple prescience, associée à un futur immédiat et proche de soi, ou la clairvoyance, centrée sur des sujets particuliers, la divination n'avait pas de champ restreint et ne pouvait pas être réellement dirigée. Par la Force Unificatrice, l'être sensitif pouvait percevoir des événements passés au bien que présents, mais lointain, ou futurs.

Divination
La vision de la lignée des Skywalker perturba profondément le Covenant Jedi, près de 4000 ans avant la naissance de Cade Skywalker.


II. La postcognition [haut]



  L'aptitude à utiliser la divination pour visualiser le passé était appelée postcognition, ou tai vordrax, dont la psychométrie était une déclinaison. Grâce aux sensations, aux pensées, aux émotions qui se transmettaient à travers la Force, un individu suffisamment réceptif pouvait littéralement vivre et éprouver les événements survenus dans un passé plus ou moins lointain. Cependant, il était souvent nécessaire d'entrer en contact avec un objet pour y parvenir, sa signature dans la Force permettant de centrer les visions sur ceux qui entourait son histoire. Considérant la subjectivité d'une telle expérience, et l'exhaustivité de leurs archives, Jedi et Sith ne s'intéressèrent que peu à cet aspect de la divination.

III. Les visions procurées par la Force [haut]



  L'aspect le plus étudié concernait l'étude de l'avenir. "Toujours en mouvement", selon Yoda, c'était un défi réservé à ceux qui avaient des aptitudes naturelles pour en franchir les brumes et qui possédaient la sagesse nécessaire pour en interpréter les visions. Comme la postcognition, les informations obtenues étaient souvent floues, basées sur des émotions, des sons, ou des images parfois distordues. Et la lecture devait s'en faire sans recul, les événements ne s'étant pas encore déroulés.

  Selon Yoda, le risque résidait avant toute chose dans l'interprétation des visions, en particulier lorsque les images perçues étaient nettes, car l'esprit assimilait aisément la clarté à la vérité. Comme il le souligna souvent, au point de l'enregistrer dans le Grand Holocron, il était impossible de savoir si la Force communiquait ce qui serait ou ce qui pourrait être, et encore moins si le point de vue de l'observateur était juste. Une prudence qui n'était pas partagée par Dark Sidious, également doué pour la divination, selon qui il n'existait pas une infinité de possibilités mais seulement une palette limitée qui pouvait donc être maîtrisée. Un avis que tendrait à confirmer la maestria avec laquelle il anéantit les Jedi et la République Galactique.

  Ces visions apparaissaient le plus souvent lorsque l'esprit se trouvait en paix, ce qui faisait du sommeil un état propice à la divination. En effet, sans barrière mentale, des sensations issues de l'avenir pouvait facilement atteindre l'esprit, suscitant des rêves de Force dont le réalisme - et parfois l'exactitude - dépassait celui d'un songe normal. Il n'existait pour cela aucun critère de puissance : Nova Stihl, un Humain possédant à peine suffisamment de midi-chlorien pour ressentir la Force, eut de nombreuses visions de sa mort à bord de l'Etoile de la Mort avant d'en comprendre la nature. A l'opposé, Galen Marek, doté d'un pouvoir rivalisant avec Dark Vador, eut toutes les peines à entrevoir l'avenir avant d'accepter son attachement au Côté Lumineux. Néanmoins, pour ceux qui souhaitaient sonder l'avenir, la méditation ascendante permettait de renforcer efficacement son lien avec la Force Unificatrice pour s'ouvrir à des visions, au risque de n'en tirer aucune information utile.

Divination
La chute de Coruscant fut prévu par Mace Windu et Dray, chacun y ayant réagi à sa manière.


  De nombreux Jedi considéraient ces révélations comme une manifestation de la Volonté de la Force, une manière de les orienter sur leur destin ou d'orienter celui de la galaxie en disséminant des avertissements. Le corps des Prophètes Jedi, une branche des Jedi Consulaires, fut d'ailleurs créé afin de réaliser, étudier et interpréter des prophéties telles que celle de l'Elu. Les Sith, s'ils accordaient moins d'importance à l'influence d'une volonté éthérée sur leur propre destin, n'étaient pas sensibles à ces visions et savaient y accorder leur attention. Les Prophètes du Côté Obscur y consacraient ainsi leur vie, et Dark Plagueis, malgré son mépris pour certains aspects de la Force, sut ne pas négliger l'avertissement ressenti à sa rencontre avec Anakin Skywalker. Quant à Palpatine, ses dons de divination lui furent des plus utiles pour sauver la vie de Dark Vador sur Mustafar ou déjouer les innombrables complots du Palais Impérial.

IV. Les limites de la divination [haut]



  Le Grand Maître Jedi Yoda était un fervent adepte de la divination, et ainsi l'un des plus aptes à avertir Luke Skywalker des dangers associés, le premier étant l'incapacité à être certain que le futur entrevu se réaliserait, le second étant le risque de réaliser ce destin redouté en agissant. Il fallait donc être très prudent pour exploiter au moins ce pouvoir extraordinaire, sous peine d'être responsable d'une catastrophe que l'on souhaitait éviter. Un exemple était le basculement d'Anakin Skywalker du Côté Obscur : obsédé par son échec à empêcher ses visions de la mort de sa mère, Shmi, il bascula afin d'acquérir la puissance nécessaire pour empêcher le décès de sa femme, sans se rendre compte que c'était justement ainsi qu'il la perdrait. Un risque pourtant souligné par Yoda lorsqu'ils en discutèrent à mots couverts :

"Prémonition ? Prémonition ? Ces visions que tu dis avoir.
- Toujours la peine, la souffrance… la mort.
- De toi-même tu parles ou d'une personne que tu connais ?
- D'une personne.
- Proche de toi ?
- Oui
- D'une grande prudence tu dois faire preuve pour pressentir l'avenir, Anakin. La peur de perdre l'autre mène au Côté Obscur.
- Cette fois, je ne laisserai pas ces visions se réaliser."


Divination
Les visions d'Anakin Skywalker contribuèrent largement à sa glissade vers le Cöté Obscur.


  Pendant des siècles, le Conseil Jedi se servit des capacités de divination de ses membres pour prendre ses décisions, ou conseiller le Chancelier de la République. A la fin de la Guerre des Yuuzhan Vong, ce fut une vision qui incita Luke Skywalker à montrer la nouvelle voie pour les Jedi dans une galaxie bouleversée. Cependant, la forte tendance de ces images à montrer un danger pouvait conduire à des choix radicaux. Ainsi, si Mace Windu ne sut pas comment exploiter sa vision de la chute de Coruscant plus de cinquante ans plus tard, Dray choisit de s'en servir pour ses ambitions démentes. Revan, en suivant une vision qui devait lui permettre de sauver la galaxie, se retrouva sous la coupe de Vitiate et devint un danger monstrueux pour ce qu'il s'était juré de protéger. Quant au Covenant Jedi, fondé suite à une prémonition commune, il déclencha le massacre des Padawans de Taris et la chute de chacun de ses membres.

  En souhaitant empêcher l'avènement d'un homme sombre, qui suivait lui-même ses propres visions pour devenir Dark Krayt, Jacen Solo fit des choix de plus en plus radicaux au point de sombrer du Côté Obscur et de devenir la principale menace pour sa fille, Allana, pour qui il agissait. Virtuose en matière de divination, il se basa sur ses prédictions pour éviter une guerre d'ampleur galactique en poussant les Chiss à affronter prématurément les Killiks. Plus tard, au début de son apprentissage Sith, il se plongeait dans l'avenir pour définir ses stratégies face aux menaces qu'il devinait. Luke Skywalker partagea d'ailleurs ces visions de l'homme sombre, qu'il finit par rencontrer, mais se trompa en pensant qu'il s'agissait de la corruption de son neveu.

  Au-delà des risques liés à l'interprétation des visions, la divination pouvait être troublée, orientée voire pervertie de l'extérieur. En premier lieu, ce sens particulier était perturbé par la facette de la Force qui était opposé au sien. Avec la résurgence du Côté Obscur, Yoda fut par exemple incapable de répondre à la question du Chancelier Palpatine qui voulait savoir si la guerre pouvait être évitée. Guerre que le Grand Maître nomma pourtant Guerre des Clones pour une raison connue de lui seul et qui poussa Bardan Jusik à s'interroger sur ce que sa divination lui avait alors permis de deviner. Il s'avéra d'ailleurs que le don de divination déclinait chez les Jedi quand l'équilibre de la Force penchait en faveur du Côté Obscur, alors que tous le possédaient quand le Côté Lumineux dominait.

  Sur Bespin, Dark Vador tortura Han Solo et Leia Organa, amis notoires de Luke Skywalker, pour s'assurer que les visions du jeune homme l'amènent à lui. Ce fut une réussite car leur souffrance lui apparut au cours d'un entraînement sur Dagobah où son esprit était alors totalement en paix, et il se précipita dans un piège pour les sauver.

  Une voie de l'avenir pouvait aussi être stabilisée pour s'assurer qu'elle se produise. Jacen Solo y parvint en utilisant la technique pour arpenter le flux du temps dans l'épave du Tachyon Volant et s'assurer que sa mère, plus tard, au moyen de sa postcognition, reçoive son message. Il s'agissait cependant d'une manipulation du temps très risquée. Enfin, Luke réussit à orienter la divination de son neveu en focalisant sa propre clairvoyance sur lui. Par le biais de la Force Unificatrice, leurs visions s'associèrent. Tant qu'il n'infligeait pas de changements majeurs à l'avenir perçu, il fut en mesure d'empêcher Dark Caedus d'entrevoir d'autre menace que le Grand Maître du Nouvel Ordre Jedi, permettant à Jaina d'agir contre lui.


Merci à Traest Kre'fey pour avoir rédigé la version précédente de cette fiche.


Actualités en relation

HoloNet : Publication d'un second pack de fiches sur la Force

Les mystères de la Force n'en finiront jamais d'être explorés. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Après une première livraison de 40 fiches sur la thématique de la Force en...


Informations encyclopédiques
Divination
Nom
Divination
Nom original
Divination
Autre(s) nom(s)
Précognition, visions procurées par la Force
Classe
La Force - Pouvoirs de base
Type
Fonction
Visualiser le passé et l'avenir
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
16/09/2019

Nombre de lectures
24 731


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

La divination permettait d’avoir des visions de Force révélant l’avenir ou le passé.

  "À travers la Force, d'autres choses tu verras, d'autres lieux, l'avenir, le passé, de vieux amis disparus."
Yoda

  La divination figurait parmi les disciplines les plus ésotériques de la Force, car elle permettait d'avoir des visions de lieux, de personnes ou d'événements lointains, soit dans le temps, soit dans l'espace. Par le biais de sensations, d'émotions ou d'images, de grande clarté ou de simples métaphores, il était possible d'acquérir une connaissance portée par la Force et généralement tournée vers l'avenir.

  Bien plus complexe que la télékinésie, à portée de tout Jedi, la divination requérait une grande sagesse et un esprit en paix. En effet, il était particulièrement difficile d'en comprendre les visions, de déterminer la décision à prendre sans savoir c'était un futur inéluctable ou une possibilité à contrecarrer. Cette capacité semblait à la portée de tous, mais aléatoire, bien que certains experts puissent discerner l'avenir sur commande, à l'instar de Yoda, dont les aptitudes en la matière diminuèrent néanmoins à mesure que le Côté Obscur dominait le destin de la galaxie.

Divination
Même avec l'expérience de Yoda, comprendre une vision peut être difficile.
Image extraite du film Star Wars épisode III : La Revanche des Sith.


  Il s'en servait notamment pour conseiller le Chancelier de la République, Palpatine, sans savoir que celui-ci possédait des dons équivalents qui lui permirent notamment d'intervenir à temps pour éviter de perdre Dark Vador sur Mustafar. Anakin Skywalker était particulièrement sujet aux visions, souvent sous forme de rêves de Force : il vit ainsi longtemps la souffrance de sa mère avant d'assister à son décès, et il prédit la mort de son épouse, Padmé, sans comprendre qu'il en serait responsable en voulant à toute force l'empêcher, malgré les avertissements de Yoda.

  L'une des visions les plus importantes de sa vie eut lieu sur Mortis, où il apprit son destin sous la forme de Dark Vador, mais le Père lui effaça la mémoire afin de ne pas altérer l'avenir. Des décennies plus tard, ce fut Rey, également très puissante dans la Force, qui fit l'expérience de la divination, mais cette fois en perçant les voiles du passé. En effet, en découvrant le sabre laser d'Anakin Skywalker, elle eut des visions entourant son passé et celui des Jedi de Luke Skywalker. Ce dernier avait, pour sa part, fait sa première expérience de cette aptitude sur Dagobah, lorsque la torture subie par Han Solo et Leia Organa se répercuta à travers la Force pour lui communiquer leur situation, et l'attirer dans un piège sur la Cité des Nuages.

Divination
La perspective de son avenir peut être perturbante, en particulier lorsqu'on est appelé à devenir Dark Vador.
Image extraite de la série Star Wars The Clone Wars : Les Fantômes de Mortis.




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Divination
Nom
Divination
Nom original
Divination
Autre(s) nom(s)
Précognition, visions procurées par la Force
Classe
La Force - Pouvoirs universels
Type
Fonction
Visualiser le passé et l'avenir
Affiliation
Tous les êtres sensibles à la Force

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/09/2019

Date de modification
13/09/2019

Nombre de lectures
6


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.