Gantelets stabilisateurs


Les gantelets stabilisateurs étaient en circulation à l'époque de la Guerre Civile des Jedi et aidaient leur porteur au désamorçage de mines.

  En pleine période de guerre, il est logique de rencontrer un peu partout des mines sur les champs de bataille. Avec la Guerre Civile des Jedi opposant la République Galactique et l'Empire Sith de la Forge Stellaire, l'emplacement de ces engins explosifs était particulièrement stratégique, protégeant les lignes et les bâtiments militaires. Le but de ces gantelets était de faciliter les désamorçages lors des missions d'infiltration. Ils étaient très rigides afin de minimiser les gestes réflexes qui pouvaient interférer avec la manipulation de ces appareils dangereux. Bien qu'il existait des modèles bien plus performants et plus chers (comme les gants de machinistes bothans ou encore les gantelets verrouillés verpines), ils étaient largement répandus dans la galaxie, leur prix de 330 crédits les rendant assez populaires.
Informations encyclopédiques
Gantelets stabilisateurs
Nom
Gantelets stabilisateurs
Classe
Equipement individuel
Fonction
Aider au désamorçage de mines
Prix
330 crédits
Affiliation
Divers

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/09/2013

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
2 613


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.