Gemme Corusca


Les Gemmes Corusca constituaient des pierres précieuses de grande valeur, à l’incroyable scintillation, qui se formaient uniquement dans l’atmosphère tumultueuse de Yavin Prime.

  Relativement populaires, les Gemmes Corusca étaient sans doute l'une des pierres précieuses les plus rares et les plus prisées de toute la galaxie. D'une beauté sans pareil, leurs multiples facettes scintillantes étaient considérées comme un lointain écho des reflets fantasmagoriques de la célèbre et millénaire Coruscant. Pourtant ces cristaux n'étaient pas originaires de la capitale galactique mais de Yavin Prime, une planète reculée de la Bordure Extérieure située dans la vaste région du Gordian Reach.

  C'est dans les différentes strates nuageuses de cette planète que se formaient ces cristaux, aux grés des aléas naturels de la pression gravifique. D'ailleurs, au cours de leur formation, plus les pierres se trouvaient proches du noyau planétaire, là où la chaleur et la force de gravité étaient la plus intense, plus ces dernières gagnaient en pureté et en volume. De fait, ces minéraux étaient principalement constituées de carbone et d'hydrogène métallique, ce qui expliquait l'éclat argentée de leur robe et aussi l'extrême dureté de cette gemme. Mais les nombreuses spécifiés propres à la physiologie planétaire de Yavin interdisaient malheureusement que les Gemmes Corusca ne puissent se dupliquer sur d'autres géantes gazeuses. Plus étrange encore, en raison de l'environnement tempétueux qui sévissait habituellement à la surface de la planète, il arrivait souvent que des myriades de gemmes soit expulsées hors de son atmosphère avant de retomber sur l'un de ses satellites, et en particulier sur la quatrième lune recouverte de jungle, Yavin IV.

   D'ailleurs, leur réputation était telle que l'une des principale salle de jeu de Coruscant avait été baptisé le Casino Gemme Corusca. Autre point qui mérite d'être mentionné, le célèbre contrebandier et homme d'affaire Lando Calrissian, tenta durant les jeunes années de la Nouvelle République de monter une opération d'exploitation minière qui fut baptisé GemDiver. Ce dernier affréta une flottille de barges lourdement blindés dans l'idée de sillonner l'atmosphère de Yavin Prime et de ramener la précieuse cargaison ainsi récoltée jusqu'à une station spatiale orbitale.


Actualités en relation

HoloNet : 22 nouvelles fiches sur la Trilogie de Han Solo

Hier c'était dimanche, et comme un dimanche sur deux, c'est l'heure des fiches. Comme indiqué dans le titre, on s'intéresse à l'histoire d'Han Solo, non pas grâce au film sorti il y a quelques...


Solo : L'avis (sans spoilers) d'Exar Kun

Comme certains de mes collègues d'autres sites internet Star Wars francophones, j'ai eu le plaisir et la chance d'être invité par Disney à assister à la projection de Solo : A Star War Story au Festival de Cannes le 15...


Informations encyclopédiques
Gemme Corusca
Nom
Gemme Corusca
Nom original
Corusca Gem
Classe
Autres Technologies
Type
Pierre précieuse
Fonction
Elément de joaillerie
Prix
Dispendieux
Affiliation
Divers

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/12/2015

Date de modification
13/12/2015

Nombre de lectures
3 083


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Wizards of the Coast
  • Galaxy Guide 02 : Yavin and Bespin
  • Moi, Jedi
  • Revenge of the Sith : The Visual Dictionary
  • The Complete Star Wars Encyclopedia
  • WEG - Pirates & Privateers
  • WOTC - Geonosis and the Outer Rim Worlds

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.