Holoéchecs Divoran


Les holoéchecs divoran étaient un jeu tactique holographique très compliqué dont les Jedi Hart Daele et Haaran Balmor étaient de grands amateurs.

  Le jeu était quelque chose de très répandu dans la galaxie, et il existait des centaines de façons de s'y adonner. Si le sabacc et le dejarik étaient particulièrement connus, d'autres étaient plus confidentiels. Les holoéchecs divoran étaient peu célèbres mais possédaient leur propre cercle de joueurs invétérés.

  Comme le dejarik, ce jeu se faisait sur un plateau holographique mais ne consistait pas à déplacer des monstres pour conquérir la surface de jeu. L'objectif était de capturer l'ensemble des pièces de son adversaire au moyen de ses quinze armées holographiques. La stratégie pouvait être très complexe car le plateau présentait plusieurs niveaux sur lesquels évoluer, et la codification des cases variait selon les versions. Entre deux experts, une partie pouvait être extrêmement longue : à l'époque de l'Ancienne République, les Jedi Haaran Balmor et Hart Daele s'affrontèrent sur une trentaine de manches en quarante ans.
Informations encyclopédiques
Holoéchecs Divoran
Nom
Holoéchecs Divoran
Nom original
Divoran Holochess
Classe
Arts - Us et Coutumes
Type
Jeu de tactique
Fonction
Se distraire
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
01/10/2014

Date de modification
12/10/2014

Nombre de lectures
2 098


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Holoéchecs Divoran" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Galaxy Guide 09 : Fragments from the Rim

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.