Plaque d'identification dermatoglyphique Right ID


La plaque d'identification dermatoglyphique Right ID de Jaso Corporation était considérée comme un des systèmes d'identification physique les plus précis de la galaxie.

  Le système dermatolyglyphique n'avait certes pas la précision des instruments de scanner rétinien mais il possédait néanmoins un avantage sur eux car il donnait accès à des bases de données étendues. En effet, il était capable d'emmagasiner plus de codes d'identification que tous les autres appareils équivalents.

  Les dossiers de quasiment l'ensemble des criminels, esclaves, politiciens et bureaucrates connus, ainsi que ceux de maintes corporations impériales reconnues, comprenaient des codes dermatolyglyphiques. De plus, l'utilisation d'unités de micro-scanner holographique permettait au Right ID d'identifier les individus même en leur absence, grâce aux empreintes dermatoglyphes qu'ils pouvaient laisser sur presque n'importe quelle surface. Cependant, le système comprenait des limites. Ainsi, il ne pouvait faire la distinction entre des éléments génétiques identiques, à l'instar des clones, et la présence de cicatrices spécifiques ou de membres artificiels pouvait le rendre inopérant. En outre, il fallait recourir à une biopsie cytoplasmique ou à une analyse d'accrétion chitineuse pour les espèces qui ne développaient pas de caractères dermatoglyphiques.

  L'exemple le plus marquant concerne les Wookies. Recueillir des données d'identification dermatoglyphique auprès de cette espèce demandait une attention particulière. Durant leur esclavage, celle-ci avait souvent été identifiée par des dermatoglyphes, puisque la plupart des propriétaires étaient incapables de faire la différence entre les divers membres. Au lieu de se servir des pouces ou des doigts des Wookies, souvent marqués de cicatrices voire manquants, les références étaient prises sur leur nez.
Ceci eut pour résultat de produire une banque de données contenant des renseignements sur à peu près l'ensemble des Wookies de la galaxie. Vu la quantité de données disponible, il fut décidé de pérenniser le dispositif.
Les Wookies considéraient toutefois les dermatoglyphes comme un rappel des mauvais traitements passées et présents. À leurs yeux, cela encourageait les autres espèces à les juger comme du bétail et non comme des individus à part entière. Il en résulta que lorsque l'un d'eux devait placer son nez sur une plaque d'identification dermatoglyphique, un sentiment d'agitation s'emparait de lui.

  Un autre exemple frappant de son utilisation se déroula lors de l'enlèvement du chanteur shashay Crying Dawn Singer. Un groupe de Rebelles, chargé de sa recherche, le localisa sur la planète Narg . Ils se posèrent dans le principal spatioport, Grig.  
  L'officier des douanes qui les accueillit les soumit à un contrôle dermatoglyphique. Ces informations furent ensuite envoyées à la police planétaire puis au Réseau d'Information et de Maintien de l'Ordre (RIMOSRa) du secteur Rayter.


Actualités en relation

Holonet : De nouvelles fiches pour Solo

Alors que le film est encore en salle, il fallait bien commencer sur l'Holonet à vous faire quelques fiches. C'est maintenant chose faites avec ces 23 fiches que vous avez pu voir arriver sur la home depuis quelques jours...


LEGO Star Wars : Le Set Y-Wing UCS 75181 sera disponible le 4 mai

Le très attendu Y-Wing UCS (Ultimate Collector Series) sortira donc chez LEGO sous le numéro de set 75181 le 4 mai prochain, pour un prix annoncé de 199 €. Il sera composé de 1967 pièces. Voici le descriptif...


Informations encyclopédiques
Plaque d'identification dermatoglyphique Right ID
Nom
Plaque d'identification dermatoglyphique Right ID
Nom original
Dermatoglyphic identification plate Right ID
Classe
Equipement individuel
Constructeur
Fonction
Identification
Renseignement
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/10/2017

Date de modification
08/10/2017

Nombre de lectures
2 951


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WEG - The Abduction of Crying Dawn Singer

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.