Kyber


Les kyber étaient des cristaux vivants, partiellement organiques, possédant d’étonnantes propriétés de conduction énergétique, qui en faisaient le coeur des sabres laser notamment.

  Il semble que tout ce qui touchait à la Force et aux Jedi, de près ou de loin, qu'il s'agisse d'un savoir, d'une technologie ou d'une forme de vie, recelait une grande part de mystère. Très logiquement, les cristaux kyber, cœur de leurs sabres laser, mirent des siècles à être percés à jour.

I. Origines [haut]



  Ce matériau était extrêmement rare dans la galaxie, probablement autant que d'autres ressources stratégiques telles que le coaxium ou le doonium, et pendant des millénaires, seuls les Jedi gardaient trace de tous les filons, pour leur usage exclusif. On sait avec certitude qu'Ilum et Christophsis étaient deux des mondes les plus riches en kyber, et que d'exceptionnels cristaux pouvaient y être découverts.

  Cette rareté était la conséquence des conditions très particulières qui présidaient à leur remontée des profondeurs d'une planète. Les filons de kyberite se trouvaient uniquement dans des zones de failles tectoniques, et seulement si une plaque océanique et une plaque continentale glissaient horizontalement l'une contre l'autre. Ce mouvement permettait aux cristaux de remonter lentement, au point de donner l'impression de pousser littéralement comme des plantes, tout en se chargeant d'impuretés qui leur donnaient leur particularité.

Kyber
Le kyber naturel de Jyn Erso


  En quelques circonstances, il était possible d'extraire les cristaux, sans attendre leur apparition. Il était toutefois nécessaire d'identifier un filon de kyberite, déjà peu commun, et d'avoir la certitude qu'il ne s'y trouvait aucun cristal de ramite. Ce minéral, à la structure proche du kyber, se retrouvait en effet dans le même type de zone géologique mais jamais en même temps.

II. Propriétés [haut]



  Les efforts pour découvrir un kyber étaient largement compensés par la récompense : un cristal était capable de diffracter une énergie apportée sous forme de laser de telle manière qu'elle s'amplifiait en y ajoutant l'énergie propre du kyber. Le danger était néanmoins l'émission de cette énergie de manière pulsée et incontrôlable qui, à partir d'un certain seuil, pouvait générer des explosions dévastatrices.

  Cette propriété fut utilisée pendant longtemps dans les sabres laser, mais devenait périlleuse si le cristal n'était pas intègre. Ainsi, Kylo Ren possédait une lame instable du fait de son kyber fendu, l'obligeant à prévoir un moyen d'évacuer le surplus d'énergie afin d'éviter une explosion qui - au mieux - lui arracherait la main. À noter par ailleurs qu'un tel désastre n'endommagerait pas davantage le cristal que sa densité protégeait de l'essentiel des dégâts. Par exemple, la destruction du sabre laser d'Anakin Skywalker n'altéra en rien son kyber.

Kyber
Le kyber endommagé de Kylo Ren, source de sa lame chaotique


  Il apparait également qu'un kyber était en réalité constitué d'une matrice évolutive mi-minérale, mi-organique, ce qui expliquerait l'impossibilité de les synthétiser et leur réponse particulière à la Force. En effet, les Jedi étaient capables de les atteindre avec leurs pouvoirs pour les tirer de leur "sommeil", créant un lien qui leur permettait par la suite de se concentrer plus aisément au combat, de révéler le potentiel complet du cristal et donnant au kyber incolore sa teinte définitive : blanc, bleu, vert, mauve, rouge… Il était d'ailleurs théorisé que le côté obscur faisait "saigner" les cristaux, ce qui donnait aux Sith leurs célèbres lames écarlates.

  L'étude des kyber était particulièrement complexe, sans même considérer l'embargo des Jedi à leur sujet. Leurs propriétés d'amplification de l'énergie les rendaient impossibles à tailler avec un laser, qui ne pouvait au mieux qu'en altérer la structure cristalline. Ce réarrangement pouvait néanmoins permettre d'améliorer le rendement d'un cristal, surtout en association avec une taille des facettes et un retrait des impuretés : les propriétés optiques s'en trouvaient multipliées et la diffusion externe de l'énergie devenait moins chaotique et dirigeable.

  La difficulté à prélever un échantillon s'associait aussi à une opacité à l'essentiel des instruments d'analyse tels que le spectromètre de masse. Il était également néfaste de travailler trop longtemps près d'un kyber. Son énergie diffusait spontanément au contact d'une forme de vie, animale ou végétale, chauffant le tissu en contact sans que la température du cristal varie. Et il émettait un rayonnement, ou une aura, qui affectait le cycle de veille-sommeil, perturbant le repos de qui restait trop longtemps ou trop souvent proche d'un kyber.

III. Usages notables [haut]



  Pendant des générations, les remarquables propriétés de ces cristaux demeurèrent le monopole des utilisateurs de la Force. Les Jedi se contentèrent d'en utiliser des milliers pour leurs sabres laser, voire d'orner leurs édifices avec des kyber géants. Les Sith s'en servirent de manière similaire mais, les premiers, ils comprirent également leur usage potentiel sur le plan militaire. Plusieurs superarmes furent élaborées autour de ces cristaux, à commencer par celle du temple de Malachor.

  Pour cette raison, les Jedi confisquèrent longtemps les kyber, jusqu'à leur chute. L'Empire Galactique fit alors main basse sur ces immenses ressources, arrachant les cristaux géants des façades, détruisant les sabres laser, pillant Ilum et Christophsis… En prenant connaissance des travaux de Galen Erso, Orson Krennic comprit que la clé du superlaser de l'Étoile de la Mort résidait dans les kyber, aussi l'Empire intensifia-t-il sa collecte. Plusieurs convois de kyber géants furent d'ailleurs perturbés ou détruits par des Rebelles, notamment sur l'initiative des Spectres ou de Saw Gerrera, empêchant l'approvisionnement de se faire. Les Impériaux n'obtinrent ce qu'ils désiraient qu'en s'emparant des stocks colossaux de Jedha, qui devinrent le cœur de l'Étoile de la Mort.

Kyber
Un kyber géant sous les yeux des Spectres et de Saw Gerrera


  Au travers du projet Energie Céleste, Galen Erso fit considérablement avancer les connaissances civiles à propos de ces cristaux, mais la maîtrise de leur énergie phénoménale resta longtemps un problème. La solution ne fut trouvée qu'après son enrôlement forcé par Krennic sur Eadu. Elle conjugua les théories d'Erso à plusieurs autres éminences : Rasett Milid permit de fusionner les lasers générés, Vlex Onopin conçut le système informatique de contrôle de la puissance, Ames Uravan créa un moyen de pousser un assemblage de kyber à fonctionner comme un seul et unique cristal géant et Feyn Vann mit au point la technologie de confinement qui canalisait l'énergie du réacteur jusqu'au kyber central puis vers l'extérieur. Cette association permit d'obtenir la puissance suffisante malgré l'absence de cristaux suffisamment grands.

  Après la chute de l'Empire, et plus exactement dès sa défaite sur Endor, plusieurs stocks de kyber purent être rendus à leurs propriétaires légitimes, si ceux-ci étaient encore en vie, ou à leurs mondes d'origine. Sur Christophsis notamment, des croyants se sentirent investis d'un devoir : replacer les cristaux à leur emplacement initial. Le périple coûta très cher en vies, mais leur objectif fut atteint, et il est très probable que ce genre d'initiative se multiplia à travers la galaxie.

Kyber
L'explosion énergétique d'un kyber géant peut détruire des vaisseaux sur un grand volume d'espace.




En savoir plus

  Le nom des cristaux kyber provient d'une dérivation de cristal kaiburr, un concept issu de la création des premiers films Star Wars. Le terme original a par ailleurs été utilisé dans la continuité Légendes dans l'histoire Splinter of the Mind's Eye, puis confirmé par des guides et histoires ultérieures.


Actualités en relation

HoloNet : Mise en ligne du dernier pack canon de l'année !

C'est aujourd'hui le dernier pack Canon de l'année 2019 avant les traditionnelles fiches de Noël, mais ne vous en faites pas, vous ne manquerez pas de lecture avec les publications de fiches qui suivent l'actualit...


Informations encyclopédiques
Kyber
Nom
Kyber
Classe
Autres Technologies
Type
Cristal semi-organique
Fonction
Canaliser et enrichir l'énergie
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/11/2019

Date de modification
30/11/2019

Nombre de lectures
855


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.