Magie Sith


La Magie Sith était un ensemble de pratiques liées au Côté Obscur, généralement aussi puissantes que dangereuses.

  Aussi loin que remontent les mémoires, l'utilisation de pouvoirs spéciaux a toujours suscité crainte et admiration chez les non-initiés. La Force telle qu'elle fut toujours pratiquée par les Chevaliers Jedi fait depuis longtemps partie du patrimoine galactique et les célèbres "trucs Jedi" sont connus de tous - le plus souvent fort mal, d'ailleurs. Pendant maléfique du Côté Lumineux, le Côté Obscur pratiqué par les Jedi Noirs, les Sith, et tous ceux qui se réclament de l'une ou l'autre de ces factions, suscite d'autant plus la crainte - y compris chez certains Jedi - qu'il permet de mettre en œuvre des pouvoirs impressionnants et souvent terribles. Mais il existe une catégorie encore plus secrète, plus difficile à maîtriser, et plus terrifiante que les simples pouvoirs du Côté Obscur : la Magie Sith.

  Bien qu'il soit difficile d'en cerner tous les contours, on peut dire que la magie sith est tout sauf de la magie ! Il ne s'agit en effet ni plus ni moins que d'une utilisation très spécifique de la Force, de l'exploitation de ses plus noirs aspects en vue de sinistres objectifs, si terribles que les Jedi se sont toujours refusés à les utiliser et même à les tolérer. De tous temps, l'étude des arts obscurs a toujours été réservée aux plus expérimentés des Maîtres Jedi, et ce dans des conditions toujours très limitées - à juste raison, puisque l'Histoire n'est pas avare d'exemples de Jedi ayant sombré dans le Côté Obscur à la suite de quêtes de connaissances dans ce domaine, tels qu'Ulic Qel-Droma ou encore Exar Kun, son contemporain.
  
  
  I. Principaux utilisateurs dans l'Histoire
  
  1. Ere pré-républicaine
  
  Selon divers rapports très anciens, il semblerait que la magie sith se soit particulièrement développée au sein de la civilisation sith, et ce bien avant que les Exilés ne posent le pied sur Ziost. Le Roi Adas, qui combattit les Rakatas, était ainsi un familier des arcanes sith.
  
  2. Ere républicaine
  
  Suite à la conquête de la civilisation sith par les Exilés, les "nouveaux" Seigneurs Sith héritèrent des connaissances des vaincus et s'approprièrent la magie sith. Cinq millénaires avant la bataille de Yavin, alors que la République connaissait une phase d'expansion sans précédent, l'Empire Sith était à son apogée et les Seigneurs Sith avaient développé tant la magie sith qu'un certain nombre d'autres pouvoirs du Côté Obscur. Les trois principaux seigneurs de l'époque, Marka Ragnos, Naga Sadow, ou encore Ludo Kressh, étaient ainsi versés dans la magie et l'alchimie sith, et possédaient chacun amulettes et talismans imprégnés par le Côté Obscur de la Force - ces talismans avaient notamment pour but d'aider à la concentration du sujet en vue de focaliser le Côté Obscur de façon plus efficace, mais généralement cela requérait tant d'énergie que le porteur sortait épuisé de cette pratique.
  
Magie Sith

Ludo Kressh et Naga Sadow s'affrontent sous l'oeil attentif de l'esprit de Marka Ragnos
Image extraite du New Essential Guide to the Force


  Après la chute de l'Empire Sith en l'An 5.000 avant la bataille de Yavin, Naga Sadow trouva refuge sur Yavin IV avec ses serviteurs massassis et fit construire plusieurs temples dédiés au Côté Obscur. Grâce à la magie sith, il parvint à survivre pendant plusieurs siècles en animation suspendue, dans le but de bâtir un nouvel âge d'or pour les Sith, chose qu'il ne vit jamais.
  
  En l'An 4.400 avant la Bataille de Yavin, un Jedi du nom de Freedon Nadd se rendit sur Yavin IV à la suite de rumeurs, et réveilla l'esprit de Naga Sadow. Ce dernier apprit à Nadd tout ce qu'il savait sur la magie et l'alchimie sith et initia l'ambitieux Jedi au Côté Obscur. Fort de ses nouveaux talents, Nadd se rendit sur Onderon et prit facilement le contrôle de cette planète, sur laquelle il régna en tyran pendant de nombreuses années, déclenchant un vaste mouvement rebelle que ses successeurs tentèrent vainement de juguler pendant les décennies qui suivirent sa mort. Même avec l'aide des pouvoirs fournis par le Sarcophage de Nadd, qui était devenu un point focal du Côté Obscur, les descendant du Jedi déchu - au premier rang desquels le Roi Ommin et la Reine Amanoa - ne parvinrent que difficilement à se maintenir sur le trône d'Iziz.

  Quatre siècles plus tard, en l'An 3.998 avant la Bataille de Yavin, Aleema Keto et son cousin Satal, héritier du système de l'Impératrice Teta, eurent vent de la présence de Sith sur Onderon. Etant eux-même versés dans la magie sith et en possession d'un manuscrit sith volé sur Coruscant mais hélas indéchiffrable, les deux nobles se rendirent sur Onderon et bénéficièrent de l'aide de l'esprit de Freedon Nadd, qui avait perçu leur potentiel. Ces évènements aboutirent à la chute d'un jeune Jedi nommé Ulic Qel-Droma, qui devint finalement l'apprenti d'Exar Kun, lui-même très puissant dans la Force et adepte de la magie sith depuis son passage sur Yavin IV.
  
Magie Sith

Aleema Keto, membre des Krath
Image extraite du New Essential Chronology

  
  La Grande Guerre des Sith et la "mort" d'Exar Kun - qui parvint grâce à la magie sith à survivre à la perte de son enveloppe charnelle - firent tomber en désuétude les arcanes sith. Environ mille ans avant la bataille de Yavin, ces pratiques furent toutefois remises au goût du jour par Dark Bane, qui édicta sa Règle des Deux et tenta d'apprendre tout ce qu'il pouvait sur les connaissances des anciens Sith.
  
  Cette nouvelle direction de l'Ordre Sith plaçait visiblement la magie sith et tous les pouvoirs occultes du Côté Obscur au centre des préoccupations des Seigneurs Sith : plusieurs siècles plus tard en effet, il semblerait que Dark Plagueis ait réussi à manipuler les midichloriens pour créer un puissant combattant - ce qui aboutit à la naissance d'Anakin Skywalker.
  
  3. Ere impériale
  
  L'apprenti de Plagueis, Dark Sidious, devint finalement l'un des plus puissants utilisateurs de la magie sith, grâce notamment à son accession sur le trône du premier Empire Galactique et à la disparition de l'Ordre Jedi, en l'An 19 avant la bataille de Yavin. Car non seulement Sidious pratiquait lui-même la magie sith, mais en plus créa-t-il une véritable caste vouée en partie à ces pratiques, les Adeptes du Côté Obscur. Ces derniers, stationnés sur Byss, avaient pour vocation à court terme d'étudier les arcanes sith et de repousser les limites de la magie sith. A long terme, l'Empereur Palpatine planifiait d'ailleurs de remplacer les moffs par ses Adeptes, la galaxie aurait donc été gouvernée à tous les échelons supérieurs par des sorciers sith. Un plan qui fut déjoué lorsque l'Empereur Ressuscité fut finalement tué et Byss détruite.
  
  4. Ere post-impériale
  
  Après la mort "définitive" de Palpatine, la magie sith retomba dans un oubli certain, du moins "officiellement". On ignore dans quelle mesure le gardien des traditions sith qu'était Dark Wyyrlok III, à l'époque de la Guerre Impérialo-Sith en l'An 127, pratiquait les arcanes sith. Il semblerait que ses prédécesseurs à ce titre remplissaient auprès de Dark Krayt les mêmes fonctions, sans que l'on sache avec certitude s'il s'agissait à proprement parler de magie sith, ou plus généralement d'études des pouvoirs du Côté Obscur.
  
  
  II. Principaux aspects
  
  1. Invocation d'un Esprit Sith & Possession
  
  Les sorciers sith ont le pouvoir de s'ouvrir pleinement au Côté Obscur et d'invoquer des esprits sith, soit pour bénéficier de connaissances spéciales, soit pour accroître leur propre puissance. Ce pouvoir est toutefois extrêmement risqué pour tout utilisateur du Côté Obscur, car les esprits sith ainsi relâchés peuvent s'avérer agressifs et prendre le contrôle de l'invocateur.
  
  2. Alchimie
  
  Très coûteuse car requérant un équipement onéreux se comptant en milliers de crédits, voire dizaines de milliers de crédits selon le nombre d'expérimentations, l'alchimie sith consiste à altérer la composition moléculaire du sujet, qu'il s'agisse d'un être vivant ou d'un objet (mechu-deru). Les anciens seigneurs Sith utilisaient cette technique pour "enchanter" leurs armes, leurs armures, et divers autres objets comme des amulettes ou des talismans.
  
  Lorsqu'elle concerne un sujet vivant, l'alchimie a pour but de créer des mutations génétiques plus ou moins importantes, dont le point commun est en général d'entraîner des dégradations physiques considérables. Sur la planète Byss, qui fut pendant longtemps le quartier général secret de l'Empereur Palpatine, des expérimentations menèrent à la mutation de rancors dathomiriens pour aboutir à la création de monstres chrysalides, auxquels se frottèrent les membres de la Nouvelle République durant la Campagne de l'Empereur Ressuscité. Plus généralement, les magiciens sith ont de tous temps créé des abominations sith en piochant dans diverses espèces comme les Gamorréens ou les Twi'leks, pour ne citer qu'eux. Ces abominations sith revêtent des formes variées et l'on peut citer comme exemple les Behemoth, les Léviathans, les Terentateks, ou encore les célèbres Technobeasts de Bélia Darzu qui sont un peu un mélange des deux techniques (Mechu-deru vitae).
  
Magie Sith

Une création technobeast de Belia Darzu
Image extraite du New Essential Guide to Droids

  
  Si l'alchimie sur les êtres vivants a pour principal but de créer des abominations sith, il existe également une version ayant un but tout à fait inverse, qui est de modifier l'apparence d'une personne. Ce pouvoir vise principalement à masquer les ravages du Côté Obscur, qui a tendance à user physiquement ceux qui le pratiquent de façon intensive. Dark Sidious, dont le visage était à la fin de la Guerre des Clones déjà bien entamé par le Côté Obscur, avait recours à cette technique pour masquer son apparence et apparaître comme un être humain tout à fait normal. Lors du combat qui l'opposa au Maître Jedi Mace Windu, Dark Sidious cessa d'utiliser cette technique et son visage quasi-cadavérique refit alors surface - l'Histoire ne dit pas si le Seigneur Sith abandonna de plein gré ce pouvoir au cours du combat ou s'il y fut contraint par son adversaire, mais toujours est-il qu'il ne s'en servit plus par la suite, préférant sans doute garder une apparence effrayante pour le commun des mortels.
  
  Du temps de l'Empereur Palpatine, l'alchimie fut pratiquée non seulement par le Seigneur Sith lui-même, mais aussi par ses cohortes d'Adeptes basées sur Byss, dans le Noyau Profond. Les travaux de Sidious furent transcrits dans son Compendium du Côté Obscur, dont le troisième volume aurait dû être consacré en totalité à cet aspect du Côté Obscur - La Création des Monstres.
  
  3. Transfert d'Essence Vitale
  
  Ce pouvoir très puissant permet aux sorciers sith de transférer leur essence vitale dans le corps d'une autre personne, qu'il s'agisse d'un réceptacle conçu à cette seule fin (un clone, par exemple, dans le cas de Dark Sidious) ou d'un être intelligent normal. Lorsque ce pouvoir est utilisé, le corps original est désintégré - à l'image du sort réservé aux grands maîtres Jedi - et l'essence vital du sorcier sith se superpose à l'esprit du corps ciblé. Ce sort et aussi dangereux qu'il est puissant : non seulement le sorcier sith ne peut cibler qu'un individu se trouvant à une dizaine de mètres de lui (il semblerait que Dark Sidious ait trouvé le moyen d'outrepasser cette limite), mais en plus son sort peut échouer si le "destinataire" résiste : dans ce cas le sorcier peut tenter de cibler un autre corps, mais son essence vitale n'a pas une durée de vie infinie dans cette situation : en cas d'échec répété, le sorcier peut tout simplement disparaître à jamais...
  
  Ce processus est risqué car il est sans retour : le corps du sorcier sith doit en effet, d'une façon ou d'une autre, être détruit - que ce soit de sa propre volonté (Exar Kun sur Yavin IV, à la fin de la Grande Guerre des Sith) ou contre sa volonté (Dark Sidious lors de la bataille d'Endor).
  
Magie Sith

L'esprit de Palpatine fait une ultime tentative pour s'emparer d'Anakin Solo alors que Han vient de tuer son dernier corps clone.
Image tirée des comics l'Empire des Ténèbres

  
  Le Transfert d'Essence Vitale requiert une énergie considérable, et reste par conséquent réservé aux plus puissants sorciers sith. Pour accroître ses chances, Exar Kun eut recours à une autre technique du Côté Obscur visant à absorber l'énergie vitale d'êtres vivants, en l'occurrence ses guerriers massassis, pour accroître sa puissance et pouvoir ainsi transférer son essence vitale dans son Temple - ce qui demande bien plus de puissance que le transfert dans un autre corps.
  
  4. Illusions

  Bien qu'il ne s'agisse pas d'un pouvoir réservé au Côté Obscur, l'illusion est l'un des pouvoirs préférés des magiciens sith car elle leur permet de manipuler leurs ennemis de façon très subtile; soit pour les effrayer, soit pour opérer une diversion lors d'un combat - soit les deux en même temps. Les Krath étaient des spécialistes de cette technique et tant Satal qu'Aleema ne se gênèrent pas pour en user et en abuser au cours de leur vie.
  
  III. Conclusion
  
  Si le Côté Obscur représente un potentiel de puissance destructrice déjà important, la magie sith en constitue sans aucun doute l'aspect le plus secret et le plus machiavélique. Ses principaux pouvoirs peuvent s'avérer fort dangereux pour qui s'y essaye, mais la puissance ainsi déployée peut assurer la suprématie du sorcier sith assez puissant - ou assez fou - pour s'enfoncer dans l'étude des arcanes sith...


Actualités en relation

Panini Comics : Sortie de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1

Sortie aujourd'hui même de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 04/07/2018. Description officielle : Anakin Skywalker appartient au passé. En se tournant vers...


Solo : Le caméo de fin expliqué

Le nouveau spin-off de la saga Star Wars, Solo : A Star Wars Story vient tout juste de sortir en France, six mois à peine après la sortie des Derniers Jedi. Parmi les différentes questions que se posera le spectateur...


Solo : Lucasfilm dévoile des images officielles de Maul !

La sortie du DVD/Blu-Ray de Solo : A Star Wars Story approchant petit à petit, Disney et Lucasfilm relancent la campagne marketing concernant le second spin-off de la saga. C'est dans ce contexte que l'on a enfin droit...


QILINN annonce un nouveau livre Star Wars pour novembre 2018

Spécialiste des livres LEGO Star Wars (Ultimate LEGO Star Wars, Ma première encyclopédie LEGO Star Wars), l'éditeur QILINN annonce la sortie d'un nouveau livre sur notre univers favoris. Intitulés Star Wars : Créatures et Alien...


Panini Comics : Les couvertures des publications de juin et juillet

Et c'est parti pour une nouvelle actualité littérature avec le plein de couvertures pour les publications, chez Panini Comics, de Juin et Juillet. On y trouve un peu de tout, du hors série, de Luke, du Vador, mais...


Informations encyclopédiques
Magie Sith
Nom
Magie Sith
Classe
La Force - Pouvoirs du Côté Obscur
Constructeur
Type
Pratiques du Côté Obscur
Affiliation
Seigneurs Sith (essentiellement)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/08/2008

Date de modification
18/11/2014

Nombre de lectures
47 736


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Wizards of the Coast
  • Bane of the Sith
  • Dark Bane #1 : La Voie de la Destruction
  • Dark Bane #2 : La Règle des Deux
  • Dark Empire - Dark Empire
  • Dark Empire - Dark Empire II
  • Dark Empire - Empire's End
  • Handbook 1 : X-wing Rogue Squadron
  • Handbook 3 : Dark Empire
  • Hyperspace - Bane of the Sith
  • Hyperspace - Evil Never Dies : The Sith Dynasties
  • Jedi Academy : Leviathan
  • La Légende des Jedi Vol.1 : L'Age d'Or des Sith
  • La Légende des Jedi Vol.2 : La Chute des Sith
  • Legacy 00
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith
  • Tales of the Jedi 1 : Ulic Qel-Droma and the Beast Wars of Onderon, Partie 1
  • Tales of the Jedi 2 : Ulic Qel-Droma and the Beast Wars of Onderon, Partie 2
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 1 : Masters and Students of the Force
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 2 : The Quest for the Sith
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 3 : Descent to the Dark Side
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 4 : Death of a Dark Jedi
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 5 : Sith Secrets
  • Tales of the Jedi : Dark Lords of the Sith 6 : Jedi Assault
  • Tales of the Jedi : The Fall of the Sith Empire 1 : Desperate Measures
  • Tales of the Jedi : The Fall of the Sith Empire 2 : Forces in Collision
  • Tales of the Jedi : The Fall of the Sith Empire 3 : First Encounter
  • Tales of the Jedi : The Fall of the Sith Empire 4 : The Dogs of War
  • Tales of the Jedi : The Fall of the Sith Empire 5 : End of an Empire
  • Tales of the Jedi : The Freedon Nadd Uprising 1
  • Tales of the Jedi : The Freedon Nadd Uprising 2 : Initiates of the Sith
  • Tales of the Jedi : The Golden Age of the Sith 0 : Conquest and Unification
  • Tales of the Jedi : The Golden Age of the Sith 1 : Into the Unknown
  • Tales of the Jedi : The Golden Age of the Sith 2 : Funeral for a Dark Lord
  • Tales of the Jedi : The Golden Age of the Sith 3 : The Fabric of an Empire
  • Tales of the Jedi : The Golden Age of the Sith 4 : Pawns of a Sith Lord
  • Tales of the Jedi : The Golden Age of the Sith 5 : The Flight of Starbreaker 12
  • Tales of the Jedi : The Sith War 1 : Edge of the Whirlwind
  • Tales of the Jedi : The Sith War 2 : The Battle of Coruscant
  • Tales of the Jedi : The Sith War 3 : The Trial of Ulic Qel-Droma
  • Tales of the Jedi : The Sith War 4 : Jedi Holocaust
  • Tales of the Jedi : The Sith War 5 : Brother Against Brother
  • Tales of the Jedi : The Sith War 6 : Dark Lord
  • The Essential Guide to the Force (Jedi VS.Sith)
  • The New Essential Chronology
  • The New Essential Guide to Characters
  • WEG - Dark Empire Sourcebook
  • WEG - Tales of the Jedi Companion
  • WEG - The Jedi Academy Sourcebook
  • WOTC - Power of the Jedi Sourcebook
  • WOTC - The Dark Side Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.