Podracer


Les podracers étaient des véhicules de courses d'une extrême rapidité créés par Phoebos. Leur notoriété gagna la galaxie entière en faisant l'un des sports les plus appreciés à la fin de l'Ancienne République.

  "Il y en a sur Malastare, ça va très vite, c'est très dangereux"
Qui-Gon Jinn - Star Wars Épisode I.

I Histoire [haut]


  Le podracer était un sport de course dangereux dans lequel s'affrontaient de nombreux pilotes de toutes espèces. Le concept du podracer fut inventé à une date inconnue par un certain Phoebos. Ce dernier se basa sur les courses de chars tirés par des animaux, qui existaient sur de nombreuses planètes peu civilisées. Il décida de retirer les animaux et des les remplacer par des moteurs afin de tirer mécaniquement un chariot transformé en cockpit. Une fois le concept validé, il organisa la première course de podracer de l'histoire galactique. Celle-ci fut un énorme succès et le podracer devint vite un des sports les plus appréciés de la galaxie, comme le fut les fonceurs à une époque. Bien que l'on ne sache pas à quelle époque apparurent les podracers, des rumeurs laissaient entendre que l'on pouvait voir des véhicules y ressemblant fortement à l'époque de la seconde guerre galactique.

  Les courses de podracers étaient des courses dangereuses, au point de causer des accidents mortels. La dureté de ce sport lui valut d'être interdit dans de nombreux mondes civilisés. Mais le podracer survécut grâce au monde de la Bordure Extérieure. Un fait était à noter. Le podracer fit beaucoup parler de lui et de son succès à l'époque de la République, puis il se fit plus discret à l'époque de l'Empire Galactique de Palpatine. Toutefois ce sport subsistait sur certaines planètes comme Malastar, où même certains soldats impériaux pariaient leurs crédits. Toutefois le podracer continua à traverser les époques et le conflits, puisqu'on en parlait toujours à la fin de la guerre contre les Yuuzhan Vong.

Podracer

Les gradins d'Aquaris sont remplies de spectateurs enthousiastes au départ d'une course
Image extraite de Star Wars Racer, version N64


II Structure du podracer [haut]



  Basé sur les chars antiques, le podracer était constitué de deux parties principales, le cockpit et la partie motorisée.

a) Le cockpit [haut]


  Le cockpit était la partie habitable du véhicule, depuis lequel le pilote pouvait piloter son engin. Il était de toutes formes et de toutes dimensions, et plus ou moins protecteur en cas d'accident. Il était relié aux moteurs du véhicule par deux câbles souples et solide à la fois. On peut noter qu'il existait parfois des exceptions faisant des véhicules originaux. On pouvait citer l'exemple du podracer de Neva Kee. En effet, son véhicule avait le bloc moteur directement relié au cockpit, et ne passait pas par des câbles.

Podracer

Podracer de Neva Kee


b) Les moteurs [haut]


  Les moteurs des podracers était dans la même esthétique que le cockpit et pouvaient arborer différentes taille et formes, n'accordant pas les mêmes performances selon les pilotes. Certains préféraient la vitesse pure à l'accélération ou encore à la traction. Une chose universelle, le coupleur d'énergie passant entre les deux moteurs et les reliant entre eux. D'ailleurs, si la main rentrait en contact avec, elle pouvait rester engourdie pendant des heures.

  Généralement un podracer était constitué de deux moteurs parallèles entre eux et avec le cockpit. Pour la configuration des moteurs on pouvait également voir une exception. Ben Quadinaros possédait un véhicule avec 4 moteurs, tous parallèles et superposés deux à deux.

Podracer

Podracer de Ben Quadinaros


III Les courses de podracers [haut]



a) Les pilotes [haut]



"Je suis le seul humain qui y arrive"
Anakin Skywalker - Star Wars Épisode I

  Les podracers étant des véhicules rapides (plus de 800Km/h), il fallait à leurs pilotes de très bon réflexes, réflexes d'ailleurs supérieurs à ceux de l'espèce humaine. C'est pourquoi les pilotes humains étaient plus que rares. On pouvait en compter deux dans l'histoire qui vécurent à la fin de l'Ancienne République : le jeune esclave de neuf ans Anakin Skywalker et Tofen Vane

  Parmi les espèces ayant la capacité de piloter de tel engins se trouvaient les dugs, les grans, les nuknog, les Xamsters, et encore plein d'autres espèces ( connues ou non ) venant des quatre coins de la galaxie.

Podracer

Anakin en plein duel de podracing contre Tofen Vane
Image extraite de Star Wars The Clone Wars : Hero of the Confederacy


  Voici une liste de nombreux pilotes ayant participé à des courses de podracers dans les dernières décennies de la République :
Aldar Beedo (Glymphid) : participation à la Boonta Eve, et à la classique de la moisson de Vinta ;
• Anakin Skywalker (Humain) : participation à la Boonta Eve ;
Luke Skywalker (Humain)
Ark "Bumpy" Roose (Nuknog) : participation à la Boonta Eve ;
Ben Quadinaros (Toong) : participation à la Boonta Eve ;
Boles Roor (Sneevel) : participation à la Boonta Eve ;
Bozzie Baranta ;
Bullseye Navior ;
By't Distombe  (Twi'lek) : participation à la classique de la moisson de Vinta ;
Clegg Holdfast (Nausorien) : participation à la Boonta Eve ;
Cy Yunga ;
Dankko Verrymuch : participation à la classique de la moisson de Vinta ;
Dud Bolt (Vulptereen) :  participation à la Boonta Eve ;
Durundo : participation à la classique de la moisson de Vinta ;
Ebe Endocott (Triffien : participation à la Boonta Eve ;
Elan Mak (Fluggrien) : participation à la Boonta Eve ;
Fud Sang ;
Gasgano (Xexto) : participation à la Boonta Eve ;
Kidd Kareen (Twi'lek) ;
Mars Guo (Phuii) : participation à la Boonta Eve ;
Mawhonic (Gran) : participation à la Boonta Eve, à la classique de la moisson de Vinta ;
Neva Kee (Xamster) : participation à la Boonta Eve ;
Ody Mandrell (Er'kit) : participation à la Boonta Eve ;
Poorfo ;
Ratts Tyerell (Aleena) : participation à la Boonta Eve ;
Sebulba (Dug) : participation à la Boonta Eve ;
Slide Paramita ;
Teemto Pagalies (Vecknoid) : participation à la Boonta Eve, à la classique de la moisson de Vinta ;
Toy Dampner ;
Wan Sandage (Devlikk) : participation à la Boonta Eve ;
Wasser Barer : participation à la classique de la moisson de Vinta.

Podracer

Une course de podracers
Image extraite du comics Émissaires à Malastare


b) Les planètes et circuits [haut]


  Le podracing, de par sa dangerosité, était interdit sur les monde dits civilisés mais restait très populaire sur les mondes plutôt situés dans la Bordure Exterieurs. L'un de ces mondes n'offrait qu'un circuit mais de légende, tandis que les autres en possédaient plusieurs.

Ando Prime
- Centre d'Ando Prime
- La promenade de Beedo
- La gorge des vents
- Les montagnes d'Andobi

Aquilaris
- La cavale de Bumpy
- La classique d'Aquilaris
- La cité engloutie

Baroonda
- Enfer
- La côte de Baroo
- Le passage des vignerons
- Le rallye enflammé

Malastare
- Course de Phoebos
- L'héritage de Sebulba
- Le derby des Dugs
- Malastare 100

Mon Gazza
- Dédale de Mon Gazza
- La voie expresse Mon Gazza
- Le défi de Zugga
- Les mines d'épices

Oovo IV
- L'executeur
- La Vengeance
- Le gant

Ord Ibana
- L'abysse
- La cavale du ferrailleur
- La revanche de Dethro

Tatooine
Classique de la Boonta

Podracer

Course de podracing sur Mon Gazza
Image extraite de Star Wars: The Clone Wars Volume 2: Crash Course


c) Les courses [haut]



  Les courses de podracers étaient de véritables spectacles de vitesse organisés en 3 tours. Généralement, les spectateurs étaient installés dans des gradins situés au niveau de la ligne de départ. Ils pouvaient suivre le reste de la course grâce à des écrans portables qui recevaient les images transmises pas des droïdes dont la piste était parsemée. Mais les droïdes caméra ne pouvait pas tout filmer, et certaines zone n'était pas couverte. Des pilotes comme Sebulba se servaient de ces zones pour se débarrasser de ses concurrents de manière déloyale. Les courses de podracer était également retransmises dans le reste de la galaxie, et certains lieux offraient leur diffusion, comme Le Barbare, un night-club de Coruscant.

  Les courses était également sujettes au sponsoring, aussi bien des criminels Hutts comme Jabba sur Tatooine, ou par des entreprise comme l'Ingéniererie Moar Chall. Si on rajoutait à cela les milliers de crédits des paris, on pouvait dire que les courses étaient un énorme phénomène de divertissement et d'enrichissement financier (sauf pour les perdants évidement).

Podracer

Arène de Mos Espa, témoin du prestige des podracers




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Podracer
Nom
Podracer
Classe
Vaisseaux - Véhicules
Constructeur
Phoebos à l'origine
Fonction
Véhicule de course
Affiliation
Pilote de podracer

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
23/10/2010

Date de modification
14/01/2018

Nombre de lectures
16 434


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Podracer" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Épisode I : La Menace Fantôme (jeu vidéo)
  • Episode I : The Visual Dictionary
  • Incredible Cross-Sections : Episode I
  • Les Hauts-Lieux de l’Action
  • Les Nuits de Coruscant IV - Le dernier des Jedi
  • Racer
  • Racer Revenge
  • Republic 13 : Emissaries to Malastare, Partie 1
  • Republic 14 : Emissaries to Malastare, Partie 2
  • Republic 15 : Emissaries to Malastare, Partie 3
  • Republic 16 : Emissaries to Malastare, Partie 4
  • Republic 17 : Emissaries to Malastare, Partie 5
  • Republic 18 : Emissaries to Malastare, Partie 6
  • Star Wars Episode I : La Menace Fantôme
  • Starwars.com – Podracing Tales

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.