Prescience


La prescience était la capacité procurée par la Force permettant de visualiser les événements en avance.

  "Il voit tout légèrement à l'avance, c'est pour ça qu'il possède des réflexes aussi fulgurants, c'est une caractéristique des Jedi."
Qui-Gon Jinn, à propos d'Anakin Skywalker

  Au combat, les Jedi, comme les Sith, étaient réputés pour être de redoutables adversaires. Cela était partiellement dû à leurs capacités liées à l'utilisation active de la Force, telle que la télékinésie ou le renforcement des aptitudes physiques, mais même sans leurs pouvoirs ils pouvaient être très difficiles à vaincre. La raison tenait simplement à leur lien avec la Force, qui en dotait la plupart d'une faculté presque inconsciente de prescience.

  Par leur connexion à la Force Unificatrice, liée entre autres choses au temps, via les midi-chloriens, la plupart des êtres sensitifs étaient capables de percevoir instinctivement les événements avec un décalage minime. Bien que limitée à une fraction de seconde - le plus souvent - cette anticipation permettait d'agir avant la survenue d'une action et donc de sembler avoir des réflexes hors du commun. Associé avec la vitesse de Force ou l'esprit de bataille, un combattant sensible à la Force se voyait donc doté d'un réel avantage sur ses opposants.

  Cette vue "décalée" permettait par exemple de placer un sabre laser sur la trajectoire exacte d'un tir de blaster, d'éviter des coups, de discerner les projectiles dangereux de ceux qui manqueraient leur cible… En raison de cette capacité, les Jedi et les Sith étaient souvent de bons pilotes, leurs réflexes compensant leur savoir limité en la matière, et ceux qui possédaient déjà un bon pour le pilotage pouvaient devenir prodigieux. Saesee Tiin, l'un des derniers membres du Conseil Jedi sous la République, était un expert, mais il fut largement battu par Anakin Skywalker, souvent reconnu comme le meilleur pilote de la galaxie.

Prescience
Qui-Gon Jinn fait une démonstration de la prescience et ses effets sur les réflexes.
Image extraite du film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme.


  Avant de prendre conscience de ses pouvoirs, sa prescience lui avait déjà permis de devenir l'un des très rares Humains à piloter un module de course, et probablement le seul à en gagner une course prestigieuse. Ce double talent fut d'ailleurs transmis à son fils, Luke, et à ses petits-enfants, Jacen, Jaina et Anakin. La prescience puissante de cette famille fit de chacun de ses membres d'un duelliste très difficile à vaincre. Et il était même possible de partager cette aptitude avec la technique de la bravoure de Force.

  Néanmoins, ce pouvoir ne rendait pas invincible, loin s'en faut. La présence d'une forte aura du Côté Obscur perturbait les sens d'un tenant du Côté Lumineux, et vice-versa. Il fallait également pouvoir garder l'esprit clair, en paix, la réflexion brisant la spontanéité de la prescience. La vision de combat aing-tii était probablement plus efficace mais, comme elle, elle pouvait être devancée : une attaque trop rapide ne pouvait être contrée si le muscle, même amélioré par la Force, n'avait pas le temps de bouger. Ainsi, en augmentant le nombre de coups par minute, Grievous fut en mesure de dépasser les capacités défensives d'Obi-Wan Kenobi.

  Il était également possible de tromper la prescience d'un Jedi ou d'un Sith : dans la plupart des cas, la Force ne transmettait pas ce qui allait être fait mais l'intention de faire. Pour un esprit discipliné, il était donc possible de penser à une action et d'en réaliser une autre, ce qui plaçait le défenseur dans une posture erronée. De manière, Tycho Celchu figurait parmi les pilotes contre lesquels Jaina Solo perdait systématiquement : ne pouvant pas anticiper ses manœuvres, elle ne pouvait compter que sur ses talents de pilote, insuffisant face à lui. À noter que Wedge Antilles ou Han Solo, sans bénéficier de la même rigueur mentale, étaient si imprévisible que même la Force n'étaient pas d'un grand secours pour un affrontement spatial.

  Enfin, la prescience était fortement limitée face à un adversaire absent de la Force. En dépit de sa nature ubiquitaire, les habitants de la galaxie n'étaient pas capables d'en percevoir tous les aspects et les Yuuzhan Vong échappaient donc à leurs perceptions, à moins de bénéficier d'un "sens vong". Il était donc impossible d'anticiper les intentions, seulement - et partiellement - les actions, ce qui rendit les Jedi particulièrement vulnérables face à leurs guerriers.


Actualités en relation

HoloNet : Publication d'un second pack de fiches sur la Force

Les mystères de la Force n'en finiront jamais d'être explorés. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Après une première livraison de 40 fiches sur la thématique de la Force en...


Informations encyclopédiques
Prescience
Nom
Prescience
Nom original
Foresight, premonition
Autre(s) nom(s)
Prémonition
Classe
La Force - Pouvoirs de base
Type
Fonction
Anticiper l'avenir immédiat
Affiliation
Tous les êtres sensibles à la Force

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/09/2019

Date de modification
13/09/2019

Nombre de lectures
408


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Vision dédoublée

La vision dédoublée était la capacité procurée par la Force permettant de visualiser les événements en avance.

  "Il voit tout légèrement à l'avance, c'est pour ça qu'il possède des réflexes aussi fulgurants, c'est une caractéristique des Jedi."
Qui-Gon Jinn, à propos d'Anakin Skywalker

  Au combat, les Jedi, comme les Sith, étaient réputés pour être de redoutables adversaires. Cela était partiellement dû à leurs capacités liées à l'utilisation active de la Force, telle que la télékinésie ou le renforcement des aptitudes physiques, mais même sans leurs pouvoirs ils pouvaient être très difficiles à vaincre. La raison tenait simplement à leur lien avec la Force, qui en dotait la plupart d'une faculté presque inconsciente nommée vision dédoublée.

Vision dédoublée
Qui-Gon Jinn fait une démonstration de la prescience et ses effets sur les réflexes.
Image extraite du film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme.


  Elle venait naturellement chez les individus sensibles à la Force, en particulier les plus puissants. Ainsi, Anakin Skywalker y avait recours pour être capable de piloter son module de course comme aucun Humain normal n'en aurait été capable, ce que comprit bien vite Qui-Gon Jinn et que sa mère soupçonnait. Avec l'entraînement, cette vision dédoublée pouvait être suscitée à volonté, essentiellement dans les situations de combat.

  Grâce à cette aptitude, les Jedi, tout comme les Sith, étaient en mesure de visualiser quelques instants à l'avance les prochaines actions de leurs adversaires et donc de s'en protéger voire de les devancer. C'est ainsi qu'ils parvenaient à positionner leur sabre laser à l'endroit exact où frappait un tir de blaster, pour l'absorber, le dévier ou le renvoyer à sa source. Cela nécessitant un lien fluide avec la Force, ce fut sans surprise une aptitude mise à contribution dès la première leçon d'Obi-Wan Kenobi à Luke Skywalker.

  Cette capacité d'anticipation faisait se chevaucher dans l'esprit du Jedi le présent et l'avenir, l'obligeant à traiter deux images simultanément. L'entraînement était donc nécessaire pour réagir de façon plus élaborée qu'en suivant son seul instinct. Et la vision dédoublée ne rendait pas invincible pour autant : visualiser en avance une attaque depuis une dizaine d'angles différents ne garantissait en rien d'être capable de s'en dépêtrer. Pour autant, ce n'était pas une vision de l'avenir mais seulement un aperçu de ce qui arriverait sans action.

  La vision dédoublée pouvait également être utilisée dans le cadre du pilotage en hyperespace, afin d'éviter les pièges et dangers qui rendaient de tels voyages hasardeux dans les Régions Inconnues notamment. Les enfants chiss sensibles à la Force naissaient d'ailleurs avec cet unique pouvoir, qui disparaissait en grandissant, ce qui permit à l'Ascendance Chiss de croître bien davantage que ses rivaux. Certains d'entre eux tentèrent de s'emparer de ces talents, mais ils furent contrés par Thrawn et Dark Vador, et notamment par le talent du Seigneur Sith à utiliser sa propre vision dédoublée pour rattraper et devancer sa cible dans une zone inconnue de l'espace.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Vision dédoublée
Nom
Vision dédoublée
Nom original
Foresight, premonition
Autre(s) nom(s)
Prémonition
Classe
La Force - Pouvoirs de base
Type
Fonction
Anticiper l'avenir immédiat
Affiliation
Tous les êtres sensibles à la Force

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
13/09/2019

Date de modification
13/09/2019

Nombre de lectures
3


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.