Super Garde


Les Super Gardes sont des guerriers cybernétiquement modifiés, créés par la République Galactique et détournés par Dark Angral.

  Le projet Supergarde était  l'un des projets militaires secrets de la République Galactique à l'issue de la Grande Guerre Galactique et visait à créer des soldats améliorés dans tous les sens du terme pour combattre à armes égales les Sith. Mais le développement fut infiltré par l'Second Empire Sith, et le projet faillit tourner à la catastrophe pour la République lorsque Dark Angral lança sa campagne vengeresse.

Aux origines du projet [haut]



  Lorsque la République signa le Traité de Coruscant avec le Second Empire Sith en -3 653 avant la bataille de Yavin, elle mit fin à un conflit de plus de vingt-cinq années qui l'avait laissé exsangue tant matériellement que humainement. Les Jedi étaient grandement diminués et déconsidérés après leur échec à prévoir la duperie Sith, et l'armée républicaine paraissait affaiblie et incapable de défendre la planète capitale correctement.

  C'est pour cela que le Sénat donna le feu vert au Général Var Suthra, le chef de la division de recherche en armement de la République, pour développer le projet Super Garde, initialement conçu par le Docteur Godera. Le projet avait pour but de fabriquer le soldat ultime, capable de combattre les Sith sur un pied d'égalité. Dans cette optique, les représentants de la République, toujours sous le choc du Sac de la cité galactique, votèrent sans hésitation les autorisations nécessaires pour mener des expériences contraires à l'éthique et aux lois sur des soldats dans le but d'en faire des armes humaines.

  Le général mon calamari s'attela à planifier le projet, et s'il avait des doutes sur la moralité d'une telle entreprise, il les faisait taire en disant qu'il agissait pour le bien de la République. Le site choisi pour l'installation du centre d'expérimentations fut rapidement évident : avec son absence de législation contraignante, son marché noir disposant de ce qui se faisait le mieux en termes d'implants militaires, d'armes et d'armures de pointe, et la neutralité sous l'autorité des Hutts donc sans liens avec la République, Nar Shaddaa était le cadre idéal pour développer le projet.

  Var Suthra reçu l'aval des Sénateurs de manière confidentielle, et l'opération fut confiée à un agent qui avait les pleins pouvoirs et tous les fonds nécessaires pour faire avancer le projet. Le laboratoire central fut construit dans le plus grand secret, au point même que le général ignorait sa localisation précise. L'agent en place lui faisait des rapports réguliers et lui laissait ses coordonnées personnelles pour permettre les échanges d'informations.

Super Garde

L'usine des Super Gardes.
Source: Star Wars: The Old Republic


  Le général perdit ainsi tout contrôle sur le projet, et ne fut pas mis au courant de jusqu'à quel point les scientifiques du projet allèrent au-delà des règles éthiques et morales, rappelant en cela les égarements du projet Noble Focus sur Belsavis aussi commissionné par le Sénat. En effet, en guise de cobayes pour les expérimentations, les Républicains eurent recours à des réfugiés présents sur la lune, qui se portaient volontaires en raison de leur haine de l'Empire, et qui étaient filtrés par l'anomide Vell Narroc dans le Secteur Nikto. On trouvait ainsi parmi les futurs Super Gardes des humains, mais aussi des rattatakis ou des mirialans.

  Installés dans un bâtiment disposant de technologie de pointe, comme un réacteur énergétique dédié, dans le Quartier Rouge, plaque tournante du commerce de technologies plus ou moins licites, les scientifiques firent des progrès rapides, et développèrent plusieurs générations successives de Super gardes, de plus en plus avancées et de plus en plus redoutables.

  Mais c'est alors que l'Empire Sith intervint dans la partie. Dark Angral, par le biais de son fils, avait appris l'existence du projet Super Garde, et avait même découvert les coordonnées de l'agent en charge de l'opération. Enragé après la mort de Tarnis, le Seigneur Sith dépêcha le Seigneur Sadic sur la Lune des Contrebandiers pour s'emparer de la technologie républicaine et la retourner contre ses créateurs, avec pour but final de s'emparer de la lune.

  Les forces de Sadic et du commandant Graul capturèrent l'agent dans le Secteur Nikto, le torturèrent et dérobèrent tous ses fichiers. Ils purent se saisir ensuite du centre de recrutement et du laboratoire central sans coup férir, prenant ainsi possession des Super Gardes déjà produits et de ceux à venir, sans que la République ne le sache. Pour avoir le contrôle complet de ses nouvelles troupes, le Sith adjoignit aux implants déjà installés des guerriers ultimes un nouveau programme de piratage neuronal qui lui permettait de leur laver le cerveau en quelques secondes et de les soumettre à sa volonté.

  Le Seigneur Sith, disposant de sa nouvelle armée, commença à se préparer à produire des Super Gardes à l'infini depuis son nouveau laboratoire dans la Ville de l'Ombre, où il recrutait les pires criminels de Nar Shaddaa. Un agent envoyé par le Général Var Suthra, Galen, fut capturé avant même d'avoir pu découvrir le plan de Sadic, et ce dernier, désireux d'expérimenter de nouvelles techniques, en fit même un Super Garde. L'heure des Sith était arrivée sur la Lune des Contrebandiers.

Des générations de plus en plus performantes [haut]



  Les super gardes avaient été produits en effets par générations, chacune permettant des progrès décisifs pour la suivante, et désignés ainsi de manière industrielle par type. Tous toutefois bénéficiaient d'implants avancés pour augmenter leurs capacités corporelles et leur endurance, d'armures lourdes et résistantes, d'armes intégrés et de multiples protocoles cervicaux qui leur permettait de calculer instantanément des manières variés de tuer ou des coefficients d'efficacité et de victoire. Ils étaient aptes à manier des blasters comme des techno-lames, et enfin tout leur matériel synthétique était  doté de capacités réparatrices.

Super Garde

Les Super Gardes de types 3.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Les premiers Super Gardes à être produit en nombre furent les Super Gardes de type 1. S'ils n'étaient pas encore les tueurs entraînés des générations successives et ne disposait pas des meilleurs améliorations possibles, ils étaient cependant assez faciles à produire et à contrôler, ce qui en faisait des partenaires de choix pour des soldats plus puissants. Sadic en offrit ainsi trois à son second Graul pour veiller à la sécurité de l'ancien laboratoire dans le Quartier Rouge.

  Les Super Gardes de type 2 furent la génération suivante produite par la République et détournée par Sadic. Plus puissants, leurs capacités de réparations étaient plus développées, tout comme leur armement. Ils pouvaient ainsi recourir à des lance-flammes, des roquettes de poignets, des fléchettes paralysantes et des boucliers portables. Par leur polyvalence, ils formaient d'idéales troupes de choc, mais pouvaient aussi servir aisément en solitaire. L'agent Galen fut une exception parmi ces Super Gardes de type 2, puisque s'il était soumis comme les autres au piratage de neurones et donc aux ordres de Sadic, ce dernier lui avait conservé son identité, sans doute autant par curiosité scientifique que par délectation de la souffrance de sa victime.

  Les Super Gardes de type 3 étaient les derniers modèles en date produits par la République, et ceux dont le Seigneur Sith au casque de métal comptait faire l'ossature de son armée. Ils étaient les mieux équipés, avec du matériel de pointe, que ce soit pour des armures, des armes ou des implants. Leurs armes de prédilection étaient à la techno-lame électrifiée, qu'ils maniaient avec une adresse redoutable, mais ce n'était que l'aspect le plus visible de toutes leurs capacités.

  En effet, leur équipement d'une part avait été revu pour pouvoir accueillir des blasters de poignets en plus des lances flammes, ainsi que des contrôleurs de sondes droïdes d'attaques. D'autre parts, leurs capacités physiques et cognitives avaient été considérablement améliorées, de sorte de pouvoir effectuer de nombreux calculs en quelques millièmes de secondes, et de favoriser des déploiements et des tactiques de groupe. Enfin, même un être sensible à la Force pouvait être susceptible de devenir un super garde de type 3, puisque le seigneur Sadic lui-même, pour augmenter sa puissance, se fit transformer en Super Garde de type 3, tout en conservant toute sa personnalité, et devint ainsi une redoutable association de la Force et de la technologie.

Un projet retombé dans l'oubli ? [haut]



  Mais alors que Sadic allait pouvoir développer son armée pour lancer son offensive, un Chevalier Jedi arriva sur la Lune des Contrebandiers pour retrouver la trace de l'agent Galen. Il remonta la piste du projet avec succès, défaisant sur son passage les Super Gardes de types 1 et 2 que lui envoya le Sith, même si ceux de type 2 parvinrent à saccager le QG du Service d'Information Stratégique sur la Promenade, coûtant la vie au Chef Rieekan. Le Chevalier réussit même à battre Galen et à permettre à celui-ci de se défaire du contrôle de son tourmenteur, avant de confronter le Sith dans son antre dans la Ville de l'Ombre.

  Sadic, qui s'était donc soumis à l'amélioration cybernétique pour mettre toutes les chances de son côté, assista à la défaite de ses Super Gardes de type 3. Malgré tout il restait confiant pour sa victoire. Mais ce fut peut-être sa confiance qui le perdit, puisqu'il tomba à son tour sous la lame du Jedi, sans que ses implants puissent le sauver. Le plan de Sadic et d'Angral échoua donc par la faute du Jedi, et le projet retomba entre les mains de la République, bien que l'on ne soit pas sûr que celle-ci le relança.

  On ignore en effet si le Chevalier, dégoûté par les expériences horribles qui avaient été conduites, demanda plutôt aux agents Tander et Diyaz de détruire les données, ou s'il préféra encore piéger les plans pour lancer les Sith sur des fausses pistes qui leur coûteraient des hommes et des ressources.

  Cependant la technologie des Super Gardes n'était pas perdue pour tout le monde. Dark Angral avait reçu avant la mort de son apprenti les résultats des recherches, et put à bord de son vaisseau amiral l'Oppresseur développer de nouvelles générations de Super Gardes. Si la génération 4  fut manifestement un échec, les Super Gardes de type 5 donnèrent assez de satisfaction au Sith pour qu'il en prenne plusieurs à bord de son vaisseau. Équipés de lames rétractables, d'un jetpack et d'une techno-lame, ils étaient de redoutables guerriers, car ils disposaient en plus de tous les progrès faits sur les précédentes générations.

Super Garde

L'ultime Super Garde : le Super Garde de type 5.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Lorsque Angral lança son attaque sur Tython pour incinérer la planète avec le Désolateur, il sentit sans doute dans la Force que des ennemis tentaient de s'infiltrer sur l'Oppresseur. Il envoya donc ses Super Gardes en compagnie de ses acolytes et de ses troupes régulières pour abattre le ou les intrus. Mais ces derniers n'étaient autre que le vainqueur de Sadic et son Padawan Kira Carsen. Forts de leur expérience contre les guerriers synthétiques, ils défirent tous les Super Gardes qui se dressèrent sur leur route, et parvinrent finalement à abattre Angral et à détruire le vaisseau, mettant un terme définitif au projet.

  Toutefois, lors de la bataille de Corellia, les sbires de l'Empereur Sith déployèrent les turbolasers Feu Ardent, des armes reposant sur la technologie du Désolateurs. Si de tels savoirs sont passés des mains d'Angral à celles des savants impériaux, il est à craindre qu'ils aient aussi récupéré la technologie des super gardes et que celle-ci fasse un jour son retour…


Actualités en relation

HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


Star Wars 9 : Le scénario point par point du film, selon les rumeurs

Moins de trois mois avant la sortie en salle de L'Ascension de Skywalker, on ne peut que constater que les rumeurs concernant l'ensemble du film commencent à se faire légion depuis la rentrée ! En effet, entre les diff...


[MAJ] Star Wars 9 : Grosses rumeurs sur l'ensemble du film !

Mise à jour du 02/09/2019 Le Bespin Bulletin, qui ont déjà eu l'occasion de publier des rumeurs conjointement avec Makingstarwars ces dernières semaines, apporte lui-aussi sa petite pierre à l'édifice de ces folles rumeurs de la...


Marvel : Sortie de Doctor Aphra #35 et de TIE Fighter #5

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Les numéros du jour sont Doctor Aphra #35 et TIE Fighter #5 ! Comme d'habitude, nous vous proposons de faire...


Hachette : Sortie de Star Wars Resistance Tome 4 - Le Secret de Yeager

Sortie aujourd'hui chez Hachette de Star Wars Resistance Tome 4 : Le Secret de Yeager ! Il s'agit, vous l'avez deviné, du quatrième opus de l'adaptation en livre jeunesse de la série d'animation Star Wars Resistance...


Informations encyclopédiques
Super Garde
Nom
Super Garde
Nom original
Power Guard
Classe
Equipement individuel
Constructeur
République Galactique et Second Empire Sith
Type
Technologie de production cybernétique de masse
Fonction
Créé des soldats cyborg lourdement modifiés surpassant les utilisateurs de la Force en capacité martiale.
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/12/2015

Date de modification
12/10/2019

Nombre de lectures
7 239


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.