Intercepteur A-9 Vigilance


L'intercepteur A-9 Vigilance est un appereil léger et rapide conçu par Kuat pour l'Empire Galactique.

  L'intercepteur A-9 Vigilance est un modèle de chasseur développé par la compagnie Kuat pour le compte de l'Empire Galactique. Entreprise sous-représentée sur le marché des chasseurs stellaires impériaux, sur lequel Sienar règne en maître avec ses TIE, Kuat tente par l'intermédiaire du A-9 de prendre des parts de marché à son concurrent, à un moment où les commandes impériales pour des petits appareils battent leur plein.

  En effet, en raison des lourdes pertes subies tout au long de la Guerre Civile Galactique, l'Empire a un fort besoin de renouveler son parc de chasseurs stellaires, et Kuat décide de profiter de l'occasion pour proposer son nouveau concept : un intercepteur léger, rapide, agile, et doté d'une bonne puissance de feu. Le A-9 voit le jour six années après la célèbre bataille d'Endor, qui a vu la mort de l'Empereur Palpatine, et donc juste après la défaite de l'héritier de l'Empire, le Grand Amiral Thrawn.
  
  Le A-9 est un petit appareil monoplace, long de 7.4 mètres, capable de vol spatial comme de vol atmosphérique. C'est un engin relativement rapide et maniable, dont la mission principale est la supériorité spatiale et l'interception courte portée.
  La structure du vaisseau est très simple : le module central renferme le cockpit, les détecteurs Carbanti, les armes, et les systèmes de navigation. Deux ailes reliées au cockpit contiennent les puissants moteurs Kuat A-9x, qui sont aussi longs que le module central. Les lasers disposent de leur propre générateur d'énergie, ce qui explique leur puissance. L'avantage de ce système est qu'il est possible pour le pilote de rediriger cette énergie vers n'importe quel autre système de l'appareil, ce qui peut s'avérer crucial si jamais le générateur principal venait à rendre l'âme en pleine mission.

  Mais le résultat des chantiers Kuat est mitigé : le A-9 est certes plus rapide que son concurrent direct de Sienar, l'Intercepteur TIE. Il est aussi mieux armé, disposant de deux puissants canons-laser lourds, qui délivrent une plus grande charge que les quatre canons légers du modèle de Sienar. Ces deux canons-laser sont couplés par défaut afin de concentrer la puissance de feu. Mais Kuat sortit presque immédiatement un kit de modification pour permettre aux canons de tir au coup par coup, de manière indépendante. Le même kit permet également de faire pivoter les armes à 90° sur leur axe, ce qui permet au A-9 de tirer sur le côté en frôlant sa cible.
  Mais malgré ces qualités le A-9 possède certains défauts, notamment sa moindre manoeuvrabilité par rapport au modèle de Sienar. Et, peut-être pire encore, il n'apporte aucune amélioration notable : pas d'hyperpropulsion, pas de bouclier déflecteur, et une coque guère résistante.
  Face à un Intercepteur TIE déjà bien placé dans les carnets de commandes, et une préférence nette de l'Etat-Major impérial pour les modèles conçus par Sienar, le A-9 ne connut donc qu'un succès d'estime.

    Les quelques escadrons de A-9 qui furent formés au début de son déploiement dans la Marine Impériale se montrèrent peu, voire pas du tout aptes à remplacer l'Intercepteur TIE, qui avait déjà la préférence des pilotes et des techniciens. Il remplit malgré tout avec succès plusieurs missions, notamment contre des convois peu défendus de la Nouvelle République, copiant ainsi le rôle de son ennemi juré : l'intercepteur A-wing.

  Mais l'avancée inexorable des troupes de la Nouvelle République, qui reconquirent peu à peu la plupart des planètes occupées par les Impériaux loyalistes et les divers Seigneurs de la Guerre, marqua la fin du déploiement du A-9 dans la Marine Impériale. Les principaux mondes chargés de la fabrication du chasseur de Kuat tombèrent entre les mains du nouveau gouvernement, qui découvrit avec plaisir les plans complets, les prototypes et les chaînes de montage en parfait état. Les ingénieurs républicains examinèrent l'appareil sous toutes les coutures, et bien qu'ils ne furent pas très impressionnés par ses performances moyennes, se servirent néanmoins de certaines technologies pour leurs futurs chasseurs.
  Privés de leurs ingénieurs et en manque de pièces détachées pour les réparations, les A-9 encore en service dans la Marine Impériale tombèrent peu à peu en rade et furent définitivement abandonnés.

  Finalement, les usines continuèrent leur production sous l'égide de la Nouvelle République, qui utilisa plusieurs escadrons de A-9 pour défendre des installations d'arrière-garde, les faibles coûts de production de l'appareil en faisant un engin intéressant pour une utilisation locale, ce qui permit de libérer des chasseurs plus performants pour le front, X-wing et A-wing en tête.

  Une fois la planète Kuat libérée des troupes impériales et rattachée à la République, le A-9 connut des développements futurs, et fut décliné sous plusieurs sous-modèles disposant de systèmes davantage en accord avec le reste du contingent républicain : armement polyvalent, écrans déflecteurs, hyperpropulsion.


Actualités en relation

Star Wars 9 : Un premier aperçu officiel d'un nouveau TIE !

En dehors de la présentation officielle des Sith Troopers et de l'annonce d'un nouveau comic centré sur Kylo Ren, la Comic Con de San Diego a aussi été l'occasion pour Lucasfilm de dévoiler de nombreuses couvertures...


Informations encyclopédiques
Intercepteur A-9 Vigilance
Nom
Intercepteur A-9 Vigilance
Classe
Chasseur stellaire
Constructeur
Taille
7.4 m
Equipage
1 pilote
Armement
2 canons-laser lourds
Soute
55 kg
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
31 140


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.