Cargo stellaire AA-9


Le cargo stellaire AA-9 Transporteur souvent reconverti en vaisseau de réfugiés durant la crise séparatiste.

  Dans l'année qui précéda le début de la Guerre des Clones, le mouvement de sécession instigué par le Comte Dooku provoqua le soulèvement de nombreux systèmes, ce qui engendra par la suite un important phénomène de migrations de populations, composées de citoyens devenus apatrides, qui allaient et venaient d'une planète à l'autre dans le but de trouver une nouvelle terre d'accueil. Ces mouvements de populations importants furent possibles en partie grâce à d'énormes transporteurs qui brassaient les flots de réfugiés par dizaines de milliers : les cargos stellaires AA-9.

  Construits par la compagnie Botajef, le AA-9 était à l'origine un vaisseau de gros tonnage dédié au transport de marchandises lourdes, de réservoirs liquides et d'autres charges inertes, et fut l'un des transporteurs les plus répandus dans les dernières décennies de l'Ancienne République; il n'était pas rare d'en apercevoir un sur les quais d'accostages des spatioports planétaires importants, et particulièrement ceux très animés de la capitale, Coruscant. Mais durant les années troublées de la chancellerie de Palpatine, ces engins furent souvent réaménagés pour accueillir un nombre important de passagers, et à l'époque où la crise séparatiste atteignit son apogée, la majorité, si ce n'est pas la totalité, des AA-9 fut reconvertie pour être affectée à cette tâche.

  Ainsi transformés, les cargos AA-9 pouvaient contenir 30 000 personnes dans leurs soutes, sans compter l'équipage et les droïdes. Mais, comme le prouve le témoignage de plusieurs passagers, les intérieurs de ces vaisseaux ont été parfois remaniés à la va-vite, sans doute par soucis d'économie des propriétaires qui entendaient surtout se faire beaucoup de crédits sur le dos des pauvres réfugiés : en effet, on y trouvait seulement un minimum d'équipements basiques et quelques droïdes de service pour maintenir un semblant d'hygiène ainsi que pour préparer les plateaux repas, dont l'insipidité n'était plus à prouver, les droïdes cuisiniers de série COO ayant été avant tout conçus pour préparer des repas consistants mais pas forcément ragoûtants pour un grand nombre de personnes. De plus, il n'y avait pas de première classe à bord de ces cargos, ni même de cabines ou de zones privées en dehors des espaces-couchettes ouverts qui ressemblaient plus à des baraquements; tout le monde était logé à la même enseigne, c'est-à-dire dans la cale, les voyageurs s'accommodant au mieux de ces conditions austères.

  Ces modifications, qui furent opérées surtout en tenant compte du contexte géopolitique de la galaxie, étaient les conséquences du bouleversement qui avait lieu au sein même de la République et qui obligea les populations à émigrer en masse. Alors que des secteurs entiers firent sécession, les individus qui décidèrent de conserver leur citoyenneté, et donc qui restaient toujours fidèles à la République, devinrent des réfugiés, contraint de trouver un nouveau lieu d'habitation dans ce qui restait de l'espace des planètes loyalistes. Située au centre névralgique de la galaxie, Coruscant fut un destination de choix pour beaucoup de ces dépossédés, ce qui engendra un encombrement des douanes et des stations de procédure d'entrée des spatioports de la capitale.

Cargo stellaire AA-9


  Alors que les AA-9 amenaient un nombre toujours croissant de réfugiés à cause de l'importance grandissante de la menace séparatiste, les comités d'émigration de Coruscant devinrent plus stricts et commencèrent à refouler les flots de réfugiés vers d'autres mondes. Certaines planètes de la Bordure Médiane et de la Bordure Extérieure, telles Naboo, Monastère et Kalarba, assouplirent leur politique et permirent à de nombreux citoyens apatrides de s'établir chez eux. En plus des réfugiés, les AA-9 convoyaient souvent des travailleurs itinérants connus sous le nom de saute-cargos, individus voyageant le long des routes hyperspatiales à la recherche d'emplois temporaires.

  De plus, il n'était pas rare de croiser des surveillants dans les coursives des AA-9, employés par les capitaines pour guetter et prévenir le moindre signe de trouble; armés de matraques paralysantes, ces personnages avaient le droit d'abandonner les fauteurs de troubles sur les planètes de n'importe quel système solaire où les AA-9 faisaient escale pour éviter que tout ne dégénère à bord, et sans même leur rembourser leur billet. Ce genre de situation était rare, surtout compte tenu de la mentalité des gens en cette époque troublée. Ainsi, on peut dire que le spatioport de Theed tomba à point nommé pour Naboo, qui dirigeait le Mouvement d'Aide aux Réfugiés, et put accueillir les énormes cargos AA-9 et leur flot de voyageurs issus de divers horizons.

  En effet, en plus de leur taille non négligeable, les AA-9 possédaient une forme assez singulière par rapport aux autres cargos : leur partie ventrale était effilée en forme de V, ce qui empêchait, contrairement à beaucoup d'autres vaisseaux, le débarquement et l'embarquement des passagers et des marchandises via une rampe escamotable sur cette partie. De plus, toujours à cause de cette forme, la partie massive de l'appareil se trouvant dans sa zone supérieure, le centre de gravité de l'engin s'en retrouvait rehaussé, ce qui l'aurait rendu très instable et l'aurait fait se retourner si le AA-9 avait été doté de trains d'atterrissage conventionnels pour se poser sur un tarmac. Ainsi, un engin de ce type ne pouvait se poser pour débarquer hommes et marchandises que si l'infrastructure portuaire le permettait, en général des jetées d'accostage surélevées par rapport au niveau du sol, l'engin se reposant grâce à de puissantes et nombreuses batteries de répulseurs.

  En général, on accédait à l'intérieur d'un AA-9 via le pont médian par une série de larges rampes, un peu à la manière des paquebots des ports maritimes des mondes aquatiques. Suivant une conception standard de l'époque, le cargo AA-9 était doté, afin de se mouvoir, d'un trio de moteurs subluminiques situés le long du quadrant dorsal arrière de sa superstructure. Cette conception éparpillée des moteurs permettait une plus grande poussée vectorielle ainsi qu'une manœuvrabilité accrue par rapport à des engins de tonnage équivalent disposant de blocs de moteurs. On retrouve d'ailleurs cet agencement des moteurs sur les vaisseaux officiels de la République de type croiseur républicain.

Cargo stellaire AA-9


  Après plusieurs tentatives d'assassinats, la sénatrice Amidala dut quitter Coruscant en compagnie de son protecteur Jedi Anakin Skywalker pour trouver refuge sur Naboo. Accompagnés par le droïde R2-D2, les deux jeunes gens purent partir en toute discrétion sans alerter les soupçons des tueurs envoyés aux trousses de la sénatrice, en se mêlant à plusieurs groupes d'immigrants qui partaient à bord d'un cargo AA-9 afin de trouver une terre d'asile. Le vaisseau qu'ils empruntèrent, immatriculé par une guilde de transport de Naboo, avait pour nom le Vallée de Jendiria, en référence à un lieu de Naboo d'une grande beauté naturelle situé à l'extérieur de Theed. Ainsi, même s'ils ne se distinguent pas par un armement supérieur comme ce fut le cas de tous les autres vaisseaux qui opérèrent durant le conflit qui opposa la République à la Confédération des Systèmes Indépendants, on ne peut que saluer la contribution des cargos stellaires AA-9 de Botajef qui ont peut-être permis de sauver des millions de personnes avant que n'éclate le feu de la guerre, qui embrasa la galaxie.


Actualités en relation

HoloNet : 20 nouvelles fiches vaisseaux rejoignent l'encyclopédie

Si vous avez un peu suivi ce qui a pu se dire sur les différents réseaux de l'HoloNet, ce nouveau pack de fiches ne vous surprendra pas. Pour les autres, le bruit courait qu'un pack sur les...


HoloNet : On fête la nouvelle année avec les Derniers Jedi !

Pour commencer, tout le staff de Star Wars HoloNet se joint à moi pour vous souhaiter une belle année 2018, tout plein de belles et de bonnes choses et bien sur de bonnes aventures Starwarsiennes. J'en profite aussi, au nom...


Holonet : Mise à jour de l'encyclopédie sur The Old Republic

A l'occasion des 6 ans du jeu Star Wars: The Old Republic on s'est dit qu'une petite mise à jour de certaines de nos fiches étaient de mise. Ces mises à jour prennent en compte l'avancée du jeu...


Pocket : Sortie de Le Faucon Millenium

Sortie aujourd'hui même de Le faucon millenium, une parution de la rubrique Roman. La date prévue est donc le 23/11/2017. Description officielle : AN 43 Deux ans se sont écoulés depuis la mort de Jacen Solo...


Holonet : 12 nouvelles fiches inspirées des comics

Décidément on ne l'arrête plus ! Après le mois spécial JDR, proposé le mois dernier, Boba Hett revient à la charge avec 12 nouvelles fiches sur le thème des comics avec un peu d'Empire des...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Cargo stellaire AA-9
Nom
Cargo stellaire AA-9
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
129 m
Equipage
Nombre inconnu d'hommes d'équipage
Droïdes cuisiniers COO
Armement
-
Troupes
30 000 passagers
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
35 562


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.