Agresseur


L’Agresseur était un Super Destroyer Stellaire Impérial chargé de patrouiller dans le Bordure Intérieure et qui fut plus tard confisqué par le Grand Amiral Josef Grunger, au début l’effondrement de l’Empire Galactique.

  L'Agresseur faisait parti de la nouvelle gamme de vaisseaux de commandement déployée par la Marine Impériale au plus fort de la Guerre Civile Galactique, entre les Bataille de Yavin et celle de Hoth. Ce véritable mastodonte de duracier, hérissé d'armes et de redoutes, vit probablement le jour dans les chantiers navals de Kuat ou de Fondor, principaux fournisseurs de l'Empire Galactique à son apogée. Moins connu que le Lusankya ou que le Poing d'Acier, l'Agresseur passa sous le commandement de l'Amiral Roek dont le mandat était de patrouiller dans la Bordure Intérieure pour y dispenser la loi de l'Empereur et pour surveiller ses avoirs. Pour le soutenir dans cette tâche, le navire reçut en tout et pour tout une escorte de cinq Destroyers Stellaires Impériaux.

  Le vaisseau fut cependant  rappelé six mois après la Bataille d'Endor par la Directrice des Renseignements Impériaux, Ysanne Isard, dans le cadre du vaste programme de défense du Noyau et de ses régions limitrophes. Après la débâcle de la flotte à Endor et la mort de l'Empereur, le pouvoir central établi sur Coruscant en la présence du Conseil Dirigeant décida de se retrancher autour des Mondes du Noyau, riches et relativement bien fortifiés, et ce malgré l'indéniable supériorité militaire des Impériaux face aux groupements rebelles. Craignant à tort une invasion stratégique de cette portion de la galaxie, le pouvoir central s'est contenté de rester passif, pavant ainsi la voie aux despotes et seigneurs de guerre impériaux qui se partagèrent le reste du territoire impérial. L'Agresseur, à l'instar d'autres super destroyers tels que le Wehlm et l'Intimidant, fut donc rapatrié vers une nouvelle affection, plus précisément sur Corellia pour y renforcer la flotte et protéger ses précieux chantiers navals. On ne sait dans quelles circonstances le navire changea de mains pour se retrouver quelques temps plus tard dans le giron du Grand Amiral Josef Grunger. Peut-être en raison d'une défection ou d'un assassinat. Quoi qu'il en soit, ce dernier fit de l'Agresseur la pièce maîtresse de sa flotte, qui était forte de plus de 200 vaisseaux de guerre, dont une trentaine de destroyers stellaires, classes Victoire et Impériale confondues. A la tête du Secteur Mandalore, qui était déjà sous sa juridiction du vivant de Palpatine, Joseph Grunger avait établi son quartier général sur Gargon pour y contrôler le commerce lucratif des mines d'épices. Parfaitement conscient de la puissance qu'il avait entre les mains, ce dernier abandonna toute relation avec le Centre Impérial et refusa d'ailleurs l'invitation du Comité Central des Moffs dirigé par le sois-disant fils légitime de l'Empereur, un certain Trioculus.

Agresseur

L'Agresseur patrouille en orbite de Gargon, accompagné par une flotte conséquente.


  Quand il apprit aux alentours de l'an 5 que son rival de toujours, le Grand Amiral Danetta Pitta, avait été proclamé «protecteur militaire» par le Diktat de Corellia, le sang de Joseph Grunger ne fit qu'un tour. Avec une partie substantielle de sa force de frappe, il décida de se rendre dans la Système Corellien pour contester la suprématie de son ancien confrère. Un coup du hasard assez ironique puisque d'une certaine façon, l'Agresseur revenait sur le même lieu qu'il avait quitté moins d'une année plus tôt. En orbite de Tralus, les deux protagonistes s'engagèrent dans une bataille titanesque, dont la férocité seule dénota de l'inimité naturelle qui s'était imposée entre les deux hommes. Mais lorsque Pitta refusa de battre en retraite, Grunger lança son super destroyer pour éperonner la Sphère à Torpilles de son adversaire. Décision des plus discutables, qui eut des répercussions désastreuses lorsque la déflagration emporta dans la tombe les deux commandants ainsi que leurs navires respectifs.

Note : image non officielle à but purement illustratif




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Agresseur
Nom
Agresseur
Classe
Appareil unique
Constructeur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/06/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
42 987


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Agresseur" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Adventure Journal 02
  • Insider #066 (Who's Who : Imperial Grand Admirals...)
  • The Essential Guide to Warfare

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.