TR-TT (Transport de Reconnaissance Tout-Terrain)


Le TR-TT est un transport de reconnaissance bipode utilisé par l'Empire durant la Guerre Civile Galactique

  Le bipode de reconnaissance TR-TT impérial constitue le véhicule parfait pour les espaces réduits, où les massifs TB-TT ne peuvent évoluer. Ses missions sont très variées : reconnaissance, défense de périmètre, mais aussi support pour les troupes impériales en action. Avec une vitesse de pointe de 90 km/h, le TR-TT est nettement plus rapide que son homologue quadripode, et se révèle dévastateur contre l'infanterie adverse et les petits véhicules à répulseur.

  Le TR-TT fut utilisé dans pratiquement toutes les garnisons impériales à travers la galaxie. La plupart des batailles terrestres de la Guerre Civile Galactique permirent au bipode de s'illustrer, que ce soit lors de la victoire impériale à la Bataille de Hoth, ou lors de la défaite à la Bataille d'Endor. Le TR-TT fut décliné en plusieurs versions, notamment le TR-TT d'assaut (TR-TT/A), haut de 10 mètres et doté d'un canon blaster lourd. Ces différents modèles restèrent en activité bien après la fin de l'Empire.


I. Histoire

  Comme bien des équipements de l'Armée Impériale, le TR-TT prend ses racines dans la Guerre des Clones et la Grande Armée de la République. Bien que son ancêtre direct soit le Transport Personnel Tout-Terrain, ou TP-TT - d'ailleurs encore en activité durant la Guerre Civile Galactique - le TR-TT fut conçu durant les derniers temps du conflit qui opposa la République à la Confédération des Systèmes Indépendants, sous la forme "primitive" du TX-TT, ou Transport eXpérimental Tout-Terrain. La nécessité de disposer d'un véhicule à la fois capable de mener des missions de reconnaissance et de support tactique aux troupes légères impliqua très tôt la création d'un véhicule à mi-chemin entre les
motojets, rapides mais peu armées, et les puissants Transports Blindés Tout-Terrain, parfaits pour mener des assauts de grande envergure mais bien trop massifs pour les missions ne nécessitant pas une telle puissance de feu.

  Dès sa création, dans les premières années de la Guerre Civile, le TR-TT fut déployé dans la plupart des bases impériales à travers la galaxie, et intégré à la plupart des contingents stationnés à bord des Destroyers Stellaires de classe Impériale ou des Super Destroyers Stellaires. Son premier fait d'arme "majeur" - ou tout du moins l'impliquant dans une bataille célèbre se déroula lorsque les troupes impériales attaquèrent la base rebelle construite sur Hoth. Lors de cet assaut, mené par les TB-TT du Général Veers, des TR-TT spécialement modifiés pour résister au climat polaire furent employés pour couvrir les flancs des massifs quadripodes qui, s'ils se révélèrent parfaits pour enfoncer les défenses de l'Alliance, ne disposaient par ailleurs d'aucune défense sur les côtés ou l'arrière, toute leur puissance de feu étant concentrée sur la tête des mastodontes. Le Lieutenant Arnet, un excellent pilote, se chargea de conduire les forces légères.
  La tactique communément employée par l'Armée Impériale pour mener des assauts combinés est nommée "formation en double V", et inclue une première vague de dix TR-TT, ouvrant la voie à quatre TB-TT qui doivent ainsi disposer en théorie d'un terrain dégagé de toute opposition légère (l'infanterie ou les véhicules légers étant plus mobiles que les TB-TT et pouvant attaquer les flancs non protégés).

TR-TT (Transport de Reconnaissance Tout-Terrain)

Un TR-TT couvrant les flancs d'un TB-TT, durant la bataille de Hoth
Image extraite du DVD "Star Wars Episode V - L'Empire Contre-attaque"


  Par la suite, les TR-TT furent employés par l'Empire sur la planète forestière Endor, pour patrouiller le secteur autour du générateur de bouclier planétaire protégeant la Seconde Etoile de la Mort, en conjonction avec les stormtroopers et les motojets des éclaireurs. En raison du terrain difficile d'Endor, les bipodes impériaux constituèrent même l'épine dorsal du dispositif de défense, et leur puissance de feu fit des ravages dans les rangs des rebelles et des Ewoks qui attaquèrent l'un des bunkers de la base impériale. Ce n'est qu'après l'intervention du Wookie Chewbacca, qui pirata un TR-TT et détruisit les autres sans se faire repérer, que les forces impériales furent finalement défaites.

  Après la bataille d'Endor, les TR-TT continuèrent d'être utilisés par les loyalistes impériaux et les Seigneurs de Guerre qui fragmentèrent l'Empire. Durant cette période trouble, parsemée de batailles plus ou moins importantes, les TR-TT furent employés sur tous les théâtres d'opération, comme par exemple sur Coruscant ou Balmorra. Bien que leur conception commence à dater, ces véhicules légers s'avérèrent très pratique pour mener des opérations de support à l'infanterie ou aux blindés lourds, de reconnaissance et de patrouille, mais l'avancée inexorable de la Nouvelle République conduisit fatalement à la disparition progressive des TR-TT, dont la conception était avant tout impériale. Il est cependant fort probable que les Vestiges Impériaux continuèrent de les utiliser jusqu'à une époque avancée.


II. Caractéristiques Techniques

  a. Cockpit de pilotage

  Placé au sommet de l'engin, le cockpit blindé donne au pilote et à son copilote une vision parfaite du champ de bataille et peut opérer des rotations à 240 degrés en faisant du surplace. A l'intérieur, le confort est spartiate et le cockpit est plutôt exigu - malgré que le TR-TT soit désigné comme un véhicule de transport, il semble tout à fait inapte à transporter quoi que ce soit et ne peut embarquer théoriquement aucun passager. Placés côte-à-côté, le pilote et le copilote dispose chacun de leur écran de contrôle et d'une ouverture plutôt large sur l'extérieur. Le seul équipement réellement moderne se compose d'un système de visée  holographique donnant aux deux hommes une vision à 360 degrés et en temps réel de la zone environnante. Ce dispositif très performant permet au TR-TT d'être extrêmement précis et dévastateur dans ses tirs, et de faire des ravages dans l'infanterie adverse.

TR-TT (Transport de Reconnaissance Tout-Terrain)

Vue partielle de l'intérieur du cockpit et du tableau de bord d'un TR-TT
Image extraite du DVD "Star Wars Episode VI - Le Retour du Jedi"


  b. Armement

  Bien qu'il soit classé comme véhicule de reconnaissance, le TR-TT est en fait plutôt bien armé et peut tout à fait opérer des missions de combat et de support. Son armement principal se compose d'un double canon laser articulé, placé sous le cockpit, et dont la précision et la puissance sont d'excellente facture. Sa portée maximale est de deux kilomètres. Le TR-TT dispose également d'un petit canon-blaster sur le flanc gauche, et d'un lance-grenades à concussion antipersonnel sur le flanc droit. En combinant ces trois armes, le TR-TT devient un engin mortel s'il est bien piloté, et seuls les véhicules blindés lourds ou les soldats embusqués peuvent espérer en venir à bout - ou, éventuellement, une troupe d'Ewoks assistée d'un Wookie...

  c. Autres

  L'un des défauts majeurs du TR-TT est son système gyroscopique, placé à l'arrière de l'engin et faiblement blindé. Le moindre tir de blaster direct peut en venir à bout, et rendre le véhicule totalement inopérable. Après avoir fait l'expérience des TR-TT sur le champ de bataille, les soldats de l'Alliance développèrent des tactiques très efficaces pour contrer ces engins avec un minimum de moyens, dont la plus répandue était de creuser des tranchées camouflées, d'attendre que le TR-TT n'y tombe, et de profiter de ces quelques secondes d'immobilisation pour tirer - généralement avec un fusil de sniper puissant comme le A-280 - dans le système gyroscopique. Une fois le TR-TT complètement neutralisé, il suffisait alors de prendre le cockpit d'assaut ou d'y poser une charge explosive pour pulvériser le véhicule...

  Équipé de deux longues et fines pattes blindés en duracier, le TR-TT est un engin plutôt rapide, apte à se déplacer dans des zones inaccessibles aux véhicules lourds, mais dont le maniement est assez difficile et doté d'une assise moins stable que les véhicules montés sur répulseurs ou les quadripodes impériaux. Grâce à ses griffes montés aux extrémités des pattes articulées, le TR-TT est en revanche capable d'écraser toutes sortes de défenses légères - et les défenseurs eux-même ! Mais un tir de blaster lourd ou de laser peut cependant en venir à bout relativement facilement, à condition de bien viser.

TR-TT (Transport de Reconnaissance Tout-Terrain)

Le TR-TT capturé par Chewbacca, et piloté par Han Solo, se met en position face au bunker impérial, durant la bataille d'Endor
Image extraite du DVD "Star Wars Episode VI - Le Retour du Jedi"



III. Conclusion

  Le TR-TT est donc un appareil parfait pour mener des opérations en conjonction avec des troupes d'infanterie, dans de endroits où les véhicules lourds ne peuvent se glisser. Dévastateurs face à l'infanterie ou des véhicules légers, il est en revanche vulnérable face à des blindés lourds ou des défenses trop importantes. De plus, comme le montra la bataille d'Endor, le TR-TT n'est pas très à l'aise face à une armée non conventionnelle qui dispose d'armes aussi inattendues que des troncs d'arbres ou des rochers.
Après la débâcle d'Endor, le manuel tactique impérial recommande en effet de ne pas déployer ces engins dans des zones forestières trop denses et face à des populations primitives disposant d'armes tout aussi primitives mais cependant très efficaces. Le TR-TT est en effet davantage à sa place dans son rôle de protection des TB-TT ou de support d'infanterie.


Actualités en relation

HoloNet : De nouvelles fiches canon pour l'encyclopédie !

En ce lendemain de fête et en ce début de nouvelle semaine qui s'annonce bien chaude on s'est dit qu'on allait vous proposer un peu de lecture sur l'univers Canon histoire de reparler un petit...


HoloNet : 45 fiches sur le Canon rejoignent l'encyclopédie

C'est dimanche, c'est jour de fiche ! Et aujourd'hui, si vous êtes amateur de Canon, on vous a prévu un peu de lecture avec 45 nouvelles fiches qui viennent rejoindre l'encyclopédie. On y retrouve un peu...


LEGO Star Wars 75222 : Trahison à la Cité des Nuages, un nouveau gros set

On reste dans les annonces, avec l'apparition sur le site LEGO d'un tout nouveau set Star Wars de la catégorie Master Builder. Intitulé Trahison à la Citée des Nuages, ce set n°75222 de 2812 pièces, incluant...


Holonet : De nouvelles fiches pour Solo

Alors que le film est encore en salle, il fallait bien commencer sur l'Holonet à vous faire quelques fiches. C'est maintenant chose faites avec ces 23 fiches que vous avez pu voir arriver sur la home depuis quelques jours...


Solo : Le caméo de fin expliqué

Le nouveau spin-off de la saga Star Wars, Solo : A Star Wars Story vient tout juste de sortir en France, six mois à peine après la sortie des Derniers Jedi. Parmi les différentes questions que se posera le spectateur...


Informations encyclopédiques
TR-TT (Transport de Reconnaissance Tout-Terrain)
Nom
TR-TT (Transport de Reconnaissance Tout-Terrain)
Nom original
AT-ST (All Terrain Scout Transport)
Autre(s) nom(s)
Bipode impérial
Classe
Terrestre
Constructeur
Taille
8.60 m de haut
Equipage
1 pilote
1 artilleur
Armement
1 canon blaster double
1 canon blaster léger double
1 lance-grenade à concussion
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
74 332


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "TR-TT (Transport de Reconnaissance Tout-Terrain)" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi
  • The Essential Guide to Vehicles and Vessels

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.