Khetanna


Le Khetanna était la barge à voiles de Jabba, qui lui servait de véhicule personnel.

  Tandis que de nombreuses barges sont fabriquées sous divers modèles et procédés, nombre d'entre elles sont achetées par les nantis, qui personnalisent ces véhicules par des séries de modifications uniques. La plupart des barges à voiles fonctionnent grâce à des propulseurs à champs de répulsion tricaméraux, qui leur permettent de survoler tous les types de terrains dont l'eau, le sable, la neige et la glace, à une vitesse de 100 km/h. Nombre d'entre elles sont également équipées d'immenses voiles rétractables qui leur permettent de se déplacer à la force du vent pour des promenades plus tranquilles. Les barges à voiles peuvent également flotter à dix mètres du sol, sont très légèrement blindés, et dénuées de toute sorte d'armement.

  Jabba le Hutt utilisait sa barge à voiles (le Khetanna) pour organiser de longues et décadentes orgies au cours de croisières sur les océans de sable de Tatooine. Pour impressionner ses invités, son véhicule était orné de tous les signes extérieurs de richesse de rigueur, des luxueuses tapisseries aux onéreuses sculptures. La barge à voile du Hutt était constituée de trois ponts. Jabba avait installé un gros canon laser lourd et plusieurs canons blaster antipersonnels sur le pont supérieur. Bien que ces armes fussent suffisantes face à des Hommes des Sables, des fermiers ou des Jawas, elles auraient fait bien pâle figure devant des stormtroopers impériaux ou tout autre organisation militaire organisée. C'est pour cette raison que Jabba fit installer une série de senseurs avancés sur le pont principal. Cela permettait au seigneur du crime d'éviter les rencontres impériales lorsqu'il transportait de la marchandise illégale.

  Le pont des passagers, où Jabba donnait ses fêtes mirobolantes, était ceint de volets rétractables qui offraient une vue panoramique du désert de Tatooine. Cette partie du véhicule comprenait également la grande salle des banquets, les appartements personnels de Jabba, la cuisine, et un garde-manger bien rempli. Enfin, la partie inférieure de l'engin comprenait les moteurs et les systèmes de direction, qui pouvaient être contrôlés à distance à partir de la suite de Jabba, de la salle des banquets ou du pont supérieur. Lors de ses voyages, Jabba était constamment accompagné de sa garde, composée de Gamorréens, de Niktos, de Klatooiniens et de Weequays. La barge de Jabba fut totalement détruite avec ses passagers lors de la Bataille de Carkoon. De petits groupes de Jawas se rendirent sur les lieux pour récupérer des pièces du véhicule et certaines armes encore intactes. Les pièces inutilisables furent abandonnées au désert.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Khetanna
Nom
Khetanna
Nom original
Khetanna
Autre(s) nom(s)
Barge à voiles de Jabba, Jabba's Sail barge
Classe
Landspeeder
Constructeur
Taille
30 m
Equipage
26 hommes d'équipage
Armement
10 canons blaster
1 canon laser lourd
Troupes
26 hommes
Affiliation
Jabba le Hutt

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
20 252


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi
  • The Essential Guide to Vehicles and Vessels
  • The New Essential Guide to Vehicles and Vessels
  • WEG - Star Wars Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.