Brave de Braxant


Le Brave de Braxant était un vieux cuirassé de la Flotte Katana récupéré par le Grand Amiral Thrawn et qui fut impliqué bien des années plus tard dans la Bataille de Borosk.

  Le Brave de Braxant, nommé ainsi en l'honneur du fameux Secteur Braxant, un pan stellaire riche et industrieux situé au Nord-Est de la Bordure Extérieure, était l'un des deux-cents cuirassés Rendili appartenant à la puissante Flotte Katana. Conçue peu de temps avant le début de la Guerre des Clones, cette immense flotte ultra moderne avait échu aux bons soins du Département Judiciaire de la République Galactique et devait aider les institutions galactiques à maintenir la paix et la sécurité dans leurs systèmes, notamment en renforçant la lutte contre la piraterie et en aidant à résoudre les conflits de voisinages. Cette armada fut qualifiée à l'époque de révolutionnaire, dans le sens où le nombre d'hommes d'équipages était revu à la baisse puisque les techniciens avaient équipé chaque vaisseau d'un circuit esclave qui permettait de le contrôler à partir d'un seul et unique navire où les commandes avaient été centralisées. Le Brave était donc l'un des nombreux vassaux lié corps et âme au célèbre cuirassé amiral Katana. Malheureusement, une terrible épidémie frappa lors du vol inaugural et la flotte entière fut perdue pendant près de 50 ans.

  En l'an 9 après la Bataille de Yavin, lors du retour du Grand Amiral Thrawn, les Impériaux avaient retrouvé la trace de la Flotte Katana par le bais du voleur Niles Ferrier et du célèbre contrebandier Talon Karrde. Mais la Nouvelle République était à leurs trousses et ils se disputèrent âprement le contrôle des derniers cuirassés. La plus grande partie tomba aux mains de l'Empire, y compris le Brave de Braxant, qui reçut un nouvel équipage majoritairement constitué de clones tout droit sortis des usines de cylindres Spaarti cachées sous le Mont Tantiss sur Wayland. Bien que ça ne soit mentionné nulle part, il est plus que certain que le navire participa aux différentes escarmouches qui émaillèrent la fin de la campagne fulgurante des Impériaux comme la Conquête d'Ukio où le Raid sur Coruscant par exemple. Après la défaite de Thrawn aux chantiers navals de Bilbringi, le cuirassé passa entre plusieurs mains au fil des ans, accumulant bataille sur bataille avant de rejoindre les rangs étiolés des Vestiges de l'Empire.

  Bien plus tard, durant l'Invasion Yuuzhan Vong, le Brave de Braxant était toujours en service au sein de la Marine Impériale malgré son grand âge et participa même à la bataille de Borosk en l'an 28. Les Vestiges de l'Empire, restés isolés depuis la Bataille d'Ithor, avaient finalement attiré l'attention des extragalactiques qui violèrent en nombre leurs frontières. En raison de la perte de la capitale Bastion, les forces navales impériales se replièrent en direction du monde forteresse de Borosk où l'Amiral Pellaeon avait décidé de tendre une embuscade aux envahisseurs. Le Brave a tout d'abord été gardé en réserve pour servir de leurre dans une mission suicide, ses moteurs devant s'éteindre et redémarrer pour prendre ses ennemis à revers. L'équipage fut donc réduit au strict minimum et la gestion laissée à un ordinateur central, lequel était capable de délégué ses tâches à des cerveaux droïdes récupérés sur des anciennes séries militaires SD et disséminés sur tout le vaisseau pour le contrôle des systèmes principaux, tel que l'armement, la propulsion où encore la navigation. Un escadron de Chasseurs Tie entièrement robotisé a d'ailleurs été entreposé dans son hangar pour lui servir de chair à canon en tant que couverture aérienne. Mais les impératifs changèrent au grès de la bataille et le navire fut réquisitionné en hâte pour une tout autre besogne : libérer les captifs détenus à bord d'un vaisseau esclavagiste Yuuzhan Vong. Le Brave fut rebaptisé pour l'occasion Broyeur d'Os de Braxant par la Jedi Saba Sebatyne, en hommage à une tactique de chasse ancestrale utilisée par les Barabel. Sous la supervision de Jacen Solo, le bâtiment de guerre quitta l'orbite de la planète à la rencontre des agresseurs en effectuant une série de microsauts dans l'hyperespace. Il passa ensuite à l'action, arrosant sa cible d'un barrage de tirs, puis dans un fabuleux coup de théâtre, les cerveaux droïdes firent croire à la dérive du navire en mimant plusieurs avaries, ce qui eut pour conséquence d'attirer leur proie à eux. Une fois Saba Sebatyne et Danni Quee infiltrées dans l'analogue Vong, l'Ombre de Jade utilisa son projecteur de rayon tracteur pour récupérer la majorité des esclaves emprisonnés dans la gelée blorash et les remorquer jusque dans les soutes du Broyeur d'Os. Le vieux cuirassé quitta ensuite la zone de combats sous le feu nourri de l'ennemi pour rejoindre la plate-forme médicale Retour d'Hale, et bien qu'il fût sérieusement endommagé durant cet assaut les instances impériales ne purent nier qu'il avait rempli ses objectifs avec brio.

  Après la bataille, les unités SD du Broyeur d'Os se portèrent même volontaires pour accompagner Jacen Solo dans les Régions Inconnues et aider les Jedi dans leur quête de la planète errante Zonama Sekot. Mais aux vues de l'état général du navire et des trop nombreuses brèches constellant sa coque, le cuirassé fut simplement remorqué jusqu'en cale sèche pour y effectuer de lourdes réparations.



L'image du pavé technique n'est pas officielle.
Informations encyclopédiques
Brave de Braxant
Nom
Brave de Braxant
Classe
Appareil unique
Constructeur
Taille
600 mètres
Equipage
Minimal
Cerveaux droïdes SD
Armement
Troupes
Soute
9000 tonnes métriques
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
06/09/2011

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
50 610


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Brave de Braxant" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 15 : L'Hérétique de la Force I : Les Vestiges de l'Empire

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.