Plate-forme de missiles lourde PML


La Plate-forme de missiles lourde HMP est un bombardier utilisé par la Confédération des Systèmes Indépendants.

  Figurant parmi les vaisseaux nouvellement introduits sur le champs de bataille par la Confédération des Systèmes Indépendants, la Plate-forme de missiles lourde HMP (plus connu sous l'appellation canonnière droïde) est un bombardier atmosphérique aussi blindé que mortel. Bien que plus lent et moins maniable que la plupart des autres vaisseaux engagés sur le terrain de la Guerre des Clones, cet appareil dispose d'une puissance de feu impressionnante pour sa taille - 12.3 mètres de long, soit l'équivalent d'un gros chasseur - et ses écrans déflecteurs sont assez résistants pour soutenir les tirs de DCA.

  La canonnière droïde fut construite dans un seul but : détruire des installations terrestres - fortifications ou autres - mais également des véhicules atmosphériques, y compris des airspeeders : le bombardier de la CSI peut en effet emporter dans ses soutes à munitions tout un assortiment de bombes, torpilles et autres missiles, capables de viser les cibles les plus agiles et les plus rapides. C'est clairement l'équivalent de la canonnière TIO/BA de la République, la capacité de transport de troupes en moins.

  Après la Bataille de Géonosis, les stratèges séparatistes firent le bilan du premier grand choc de la guerre, et il apparut très clairement que le rôle des canonnières de l'Armée Clone avait été prépondérant. La plupart des batailles se déroulant au sol et non dans l'espace, les ingénieurs de Baktoid se lancèrent sur un projet similaire de bombardier atmosphérique lourd, capable de semer la mort et la destruction dans les rangs de l'Armée Clone. Après plusieurs mois de recherche intensive, leurs travaux aboutirent finalement à la création d'une nouvelle arme : la Plate-Forme Lance-Missiles Lourde, ou PLL, plus communément désignée sous le terme de canonnière droïde.

  La canonnière droïde, si elle ne fait pas le poids contre un chasseur stellaire, est en revanche parfaite pour lutter contre les véhicules terrestres et attaquer les positions terrestres ennemies. Sa forme en soucoupe, spécialement étudiée, permet une répartition optimale de l'énergie du bouclier déflecteur sur toute la surface de la coque. La plupart des tirs d'armes légères ou moyennes peuvent ainsi être facilement détournés par le bouclier, et seule une salve concentrée et continue d'un canon laser lourd peut transpercer les défenses de l'appareil.

  L'armement principal de la canonnière droïde réside dans ses tubes lance-missiles, dont le contenu est modulable selon les missions : bombes à proton, torpilles protoniques, missiles à concussion, et tout un assortiment de mines diverses. Dans sa configuration classique, la PLL emporte 14 missiles de forte charge auto-guidés, situés de part et d'autre de ses deux ailes.
  Afin d'assurer sa défense, et ajouter à sa puissance de feu quand les missiles viennent à manquer, la canonnière droïde dispose de plusieurs armes énergétiques : deux canons laser sur tourelle, capables de pivoter à 360 degrés et parfaitement adaptés pour éliminer les intercepteurs légers qui peuvent se mettre en travers de sa route, ainsi qu'un canon moyen et deux canons légers, assez puissants pour détruire des véhicules terrestres ou des airspeeders.

Plate-forme de missiles lourde PML


  La plupart du temps, le cerveau-droïde qui équipe la canonnière de la CSI est configuré pour une mission très simple : voler vers un objectif, lâcher ses missiles, et rejoindre rapidement la protection de la flotte restée en orbite si les défenseurs disposent de chasseurs capables de l'intercepter. Dans les cas où les forces terrestres ennemies ne disposent d'aucun moyen de poursuite, les canonnières peuvent rester longtemps sur le champs de bataille pour harceler les troupes à l'aide de leurs laser.
  Cette tactique fut employée durant les derniers temps de la Guerre des Clones, le plus souvent avec succès. Utilisée en conjonction avec des troupes terrestres composées en majeure partie de tanks droïdes NR-99, les canonnières permirent souvent d'enfoncer les lignes ennemies en brisant les formations terrestres et détruisant les bunkers fortifiés. Elles furent notamment utilisées sur Kashyyyk, même si en l'occurence cette bataille fut perdue par la Confédération.

  Comme la plupart des vaisseaux et véhicules utilisés par les Séparatistes, la canonnière droïde connut ses dernières heures de service actif à la fin de la Guerre des Clones. Quand l'Empire succéda à la République, les forces séparatistes furent démantelées et leurs armes détruites.


Actualités en relation

The Mandalorian : Elon Musk exhibe une arme et un bout de décor

Jon Favreau, le producteur et scénariste de The Mandalorian, a récemment reçu la visite de l'entrepreneur milliardaire Elon Musk et semble lui avoir montré une partie des plateaux de la première série live-action Star...


Disney+ : Une troisième série en live-action est bel et bien prévue !

Disney a confirmé aujourd'hui qu'en plus de The Mandalorian et d'une série sur Cassian Andor, une troisième série live-action est bel et bien prévue pour le service de streaming Disney+. Si le pr...


Le tout premier Battlefront est désormais disponible sur Steam et GOG

Après avoir réactivé les serveurs multijoueurs d'Empire at War, en septembre 2017, puis de Battlefront II, en octobre 2017, c'est désormais au tour du tout premier Star Wars : Battlefront de faire l'objet des grâces...


Non, Lucasfilm n'a pas confirmé une adaptation de The Old Republic

La Star Wars Celebration vient de se terminer lundi : en dehors de l'importante quantité d'infos Star Wars officielles et de petites indiscrétions qu'on a pu tirer de la convention, certains des interviews et des propos profér...


The Mandalorian : Le logo officiel dévoilé

Alors que la StarWars Celebration vient de commencer et que le panel consacré à la série est prévu pour ce dimanche, voilà que Disney lève d'ores-et-déjà le voile sur le logo de The Mandalorian, la...


Informations encyclopédiques
Plate-forme de missiles lourde PML
Nom
Plate-forme de missiles lourde PML
Classe
Airspeeder
Constructeur
Taille
12.3 m
Equipage
Cerveau-droïde
Armement
14 projectiles variables
2 canons laser sur tourelle
1 canon laser moyen
2 canons laser légers
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
44 408


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Incredible Cross-Sections : Revenge of the Sith
  • Revenge of the Sith : The Visual Dictionary
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.