Station Centerpoint


La station Centerpoint est une ancienne station spatiale dotée d'une puissance phénoménale.

  Beaucoup connaissaient déjà la dangereuse Etoile de la Mort, mais peu de gens se doutaient que la Station de Centerpoint peut être des milliers de fois plus destructrice que la station spatiale impériale.

  Centerpoint se situe dans le secteur Corellien, au centre d'une droite qui relie les axes équatoriaux de Talus et Tralus. Immense, elle fut colonisée par des natifs de ce système qui ne désiraient pas se rendre sur Corellia, Sélonia, Drall ou les mondes doubles. Malgré cette colonisation, et l'exploration de la station, personne ne sait d'où elle venait, ni par qui elle fut construite. De plus de quatre cents kilomètres de long, la station ressemble à une véritable planète faite de permabeton, de transparacier et d'une multitude d'autres composants. Elle est si grande, qu'on lui attribue deux pôles bien distincts. Chacun d'entre eux se finit par de longues rangées de cônes dirigés vers l'espace.

  On supposait à l'époque qu'elle avait été créée avant la découverte des technologies qui simulaient la gravité car elle n'en dispose pas à proprement parler. Pour pouvoir la simuler, la station tourne autour de son axe, ce qui entraîne une énergie cinétique très intense. Cette énergie se focalise sur le centre de la station et génère ainsi une gravité artificielle, semblable à celle des planètes voisines. Toutefois, cette course autour de son axe ne passe pas aussi inaperçue que pour les planètes naturelles. Depuis l'espace, on peut observer cette rotation, ce qui met généralement mal à l'aise les pilotes qui s'en aperçoivent.

  Au cours des décennies qui se sont écoulées depuis l'arrivée de la station à l'intérieur du système, de nombreuses expéditions furent organisées afin de cartographier la station et découvrir, avec de la chance, où se situait le poste de commande. Car, malgré l'acharnement des scientifiques qui se rendirent sur la station, aucun ne put précisément révéler d'où provenait cette station, par qui elle avait été édifiée et comment elle fonctionnait. Plusieurs théories furent avancées quant au fonctionnement et à l'origine de l'énergie par laquelle la station tirait sa puissance. L'une d'elle expliquait qu'elle puisait son énergie du flux géomagnétique qui circule entre Talus et Tralus, mais personne ne réussit à le vérifier. Au centre de la station, Hollowtown est un espace de soixante kilomètres de long qui abrite un soleil miniature, le Brilleur, "suspendu à la voûte".

  Cet espace se trouve exactement au centre de la station, sur la droite créée entre les mondes doubles. Les flux magnétiques sont donc les plus forts ici. Une ville s'était développée sous la chaleur bienfaitrice du Brilleur. Des lacs furent aménagés, des maisons, des entrepôts, des parcs furent créés pour satisfaire la demande en confort des nouveaux habitants de la station. Afin de ne pas être dérangés physiologiquement par la luminosité du soleil, les habitants conçurent des boucliers opaques, qui empêchaient la lumière blanche du soleil de rayonner dans ce lieu. Plusieurs cônes s'élevaient au milieu des constructions, ils furent nommés les Montagnes Coniques. Et étaient en fait de grands et puissants répulseurs dont était dotée Centerpoint.

  La Galaxie se rendit compte de la puissance de cette station lors de la révolte menée par Thrackan Sal-Solo dans le secteur corellien. Celui-ci fut englobé par un large champ d'interdiction et de brouillage qui empêchait toute communication par les modes standards de retransmission et empêchait également tout vaisseau de s'approcher à moins d'une année lumière des planètes principales. De plus, plusieurs étoiles furent détruites durant cette période, actes qui furent reliés à un groupe de nationalistes corelliens qui militaient pour l'indépendance du système vis-à-vis de la Nouvelle République. Ce groupe proclama haut et fort que c'était lui qui détruisait les soleils. Cette destruction créait une nova et provoqua la destruction du système entier. Le premier soleil détruit fut TD-10036-EM-1271, puis Thanta Zilbra. Des milliers de natifs du système de la deuxième nova trouvèrent la mort.

  Une flotte bakuranne fut envoyée pour enrayer la crise. Cette flotte emmena avec elle la Haute Conseillère Organa Solo, ses enfants, son époux, et le Maître Jedi Luke Skywalker. Lando Calrissian rejoignit le système précédant sa future épouse, Tendra. Après qu'Anakin ait acquis la maîtrise du repulseur planétaire de Selonia, ils se rendirent, lui et Luke sur la Station Centerpoint. C'est Lando qui trouva, ou plutôt extrapola la provenance de l'énergie qui alimentait la station. Il en déduisit à quoi servait le Brilleur, c'était le générateur de la station, qui absorbait l'énergie des mondes doubles et l'injectait à travers toute la station. Toutefois, il devait pour cela augmenter sa surface. C'est à la suite d'une de ces charges, que la ville d'Hollowtown fut totalement carbonisée par la croissance exponentielle du Brilleur. Il comprit quelle était la fonction première de la station : envoyer une énergie considérable à travers l'hyperespace à l'encontre des soleils ou même de planètes.

  Son fonctionnement est assez compliqué au niveau mathématique et des calculs physiques, pour dire vrai, personne n'a jamais compris quels étaient les tenants de cette technologie. Mais dans la pratique, son fonctionnement est beaucoup moins complexe. La station se "charge" de l'énergie entre les deux mondes qu'elle absorbe à l'aide de son Brilleur. Au fur et à mesure de sa charge, le Brilleur grossit. Ensuite, la station corrige son axe pour se positionner juste en face de sa cible. Enfin, lorsque son chargement est terminé, elle libère l'énergie qu'elle a accumulée au niveau des pôles. C'est à ce moment-là qu'elle ouvre un portail hyperspatial et envoie la puissance destructrice vers la cible.

Centerpoint  C'est avec l'aide du répulseur planétaire de Drall que le tir mortel contre une nouvelle cible fut enrayé. Anakin manipula celui-ci pour retrancher une énorme quantité d'énergie à la station, il s'en servit aussi pour modifier l'axe de la station afin que la procédure soit corrompue. Une infime partie de la puissance s'échappa de la station, rien de quoi faire imploser un soleil. Centerpoint perdit alors sa puissance destructrice et des ingénieurs de la Nouvelle république reprirent le contrôle de celle-ci.

  Lors de l'invasion des Yuuzhan Vong, le Haut Commandement de l'armée républicaine décida de tendre un piège aux extragalactiques en désarmant les systèmes de tous les vaisseaux à gros tonnage pour les inciter à s'y rendre. Toutefois, les envahisseurs sentirent le piège et se refusèrent à se rendre dans le système. Ils préférèrent se rendre dans le système de Fondor pour détruire les chantiers de construction de vaisseaux spatiaux. La flotte Yuuzhan Vong se retrouva face à une flotte Hapienne appelée par la Nouvelle République. Cette attaque fut devinée par les services de la Nouvelle République et Centerpoint se plaça de telle façon à détruire la flotte ennemie. Anakin devait être aux commandes de la station car lui seul savait parfaitement quand et comment faire feu. Cependant, il refusa, considérant cet acte comme un basculement vers le côté obscur. C'est le directeur de la station qui fit feu et, ne sachant pas que la flotte Hapienne arrivait, le laser mortel percuta la flotte alliée qui fut détruite aux trois quarts, mais il détruisit aussi la moitié de la flotte Vong. Ce fut le dernier acte de guerre de la station.


Actualités en relation

Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Solo : L'avis (sans spoiler) de Kir Kanos

Après une gestation particulièrement difficile, le Star Wars cuvé 2018 est sur le point de sortir, aussi profitant d'une invitation à la projection presse, j'ai donc pu voir ce matin Solo : A Star Wars Story. Le film a...


Holonet : Du nouveau du côté de The Old Republic

En Décembre dernier Dark Reivilo vous proposait une mise à jour de certaines des fiches en lien avec Star Wars: The Old Republic (voir l'actualité). Aujourd'hui, il continue sur ce thème avec 11 nouvelles fiches toutes neuves. De...


HoloNet : 20 nouvelles fiches vaisseaux rejoignent l'encyclopédie

Si vous avez un peu suivi ce qui a pu se dire sur les différents réseaux de l'HoloNet, ce nouveau pack de fiches ne vous surprendra pas. Pour les autres, le bruit courait qu'un pack sur les...


LEGO Star Wars : Fuite de l'intégralité des visuels HD des sets Solo

Nous vous en parlions il y a quelques jours, des visuels issus d'un catalogue interne à LEGO concernant les nouveautés du printemps 2018, notamment les sets de Solo : A Star Wars Story, avaient fuité, avec assez peu de détails...


Informations encyclopédiques
Station Centerpoint
Nom
Station Centerpoint
Classe
Station spatiale
Constructeur
Taille
400 km de diamètre
Equipage
Equipes de maintenance
Armement
Faisceau laser
Affiliation
Nouvelle République
Indépendantistes corelliens

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
35 499


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Trilogie Corellienne, Vol. 1 : Traquenard sur Corellia
  • La Trilogie Corellienne, Vol. 2 : Assaut sur Selonia
  • La Trilogie Corellienne, Vol. 3 : Bras de Fer sur Centerpoint
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 05 : Les Agents du Chaos II : L'Eclipse des Jedi
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 06 : Point d'équilibre

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.