Véhicule d'assaut léger à répulsion QH-7 Chariot


Le véhicule d'assaut léger à répulsion QH-7 Chariot est un véhicule de l'Armée Impériale.

  Lorsque l'Empire Galactique voulait s'assurer le contrôle d'une planète, il déployait une section d'attaque terrestre composée de TB-TT et de TR-TT, protégée par un soutien orbital d'une flotte de destroyers stellaires impériaux. Néanmoins, une fois la planète sous contrôle, les blindés impériaux n'étaient pas des véhicules appropriés, parce qu'ils étaient plus adaptés au champ de bataille qu'aux patrouilles de surveillance de la population locale. C'est pour cette raison que les chariots de patrouille furent conçus.

  Les chariots VLA, ou Véhicule Léger d'Assaut, entrèrent au service de l'Empire pendant les premières années du règne de l'Empereur Palpatine. Créés par la Coporation Uulshos, qui fabriqua également les traîneaux de patrouille Storm Skimmer pour l'Empire, ils firent partie d'une gamme d'engins peu coûteux et assez fiables pour les milices et garnisons impériales de nombreux mondes, et ne souffraient pas des inconvénients que rencontraient les engins terrestres en terrain trop accidenté.

  Étant à la base un véhicule destiné au marché civil, la structure basique du chariot QH-7 a dû être modifiée par décret impérial pour se conformer aux standards stricts de ses besoins militaires. Les officiers sur le champ de bataille adoptèrent vite l'engin à la forme aérodynamique.
  Parfois, le chariot servait d'unité de commandement et était déployé pendant un assaut au sol, avec un peloton de stormtroopers ou une batterie d'artillerie mobile ; c'était le seul cas (très rare) où un chariot VLA participait à une bataille, mais posté en arrière-garde.

  Ainsi, positionné à l'arrière de la force d'attaque principale, il était rarement engagé dans des confrontations directes avec l'ennemi et avançait en terrain déjà capturé. Ces speeders suivaient des groupes de bipodes et de troupes à pieds ou en transports. Le chariot standard avait un équipage de trois membres, composé d'un conducteur-opérateur, d'un commandant et d'un artilleur servant aussi de garde et d'assistant au gradé. Quatre techniciens droïdes se chargeaient des systèmes de contre-mesures électroniques et de communications. Certaines variantes du QH-7 pouvaient accueillir tout un personnel de commandement.

  Mesurant moins d'une douzaine de mètres de long, le chariot absorbait les tirs de blasters grâce à sa forme inclinée et à des plaques de déflection. Une section blindée à l'avant du speeder se relevait pour recouvrir la voûte du chariot. Des aérations et des bobines de refroidissement blindées empêchaient les tirs de petites armes de toucher des systèmes vitaux. Malgré cela, le VLA était moins bien protégé qu'un speeder de combat impérial et pouvait succomber aux tirs de l'arme d'un autre speeder. Alimenté par cinq turbines à répulsion placées à l'arrière, le chariot QH-7 atteignait une vitesse maximale de 100 km/h en terrain plat ou sur l'eau. Son altitude de croisière était de huit mètres et suffisait à surmonter la plupart des obstacles au sol. Le speeder n'avait qu'une arme : un canon laser à courte portée installé dans une baie rétractable sur le répulseur, en dessous de l'engin. Son champ de tir était limité et le dispositif ne pouvait pas se déployer si le chariot devait se poser. Cette erreur de conception fut souvent exploitée par l'Alliance Rebelle.

Véhicule d'assaut léger à répulsion QH-7 Chariot


  Pour coordonner une force d'assaut, ou d'autres chariots VLA lors de missions de patrouille, le QH-7 était équipé d'une parabole de transmission à longue portée, d'un brouilleur subspatial, d'encodeurs à basses fréquences et d'un récepteur/émetteur d'analyse de com-scan. Avec toute une batterie de contre-mesures électroniques, en plus de cet équipement de communication dernier cri, les données émises ou reçues par le QH-7 étaient impossibles à lire, bloquer ou brouiller. Sur l'ordinateur de bord, le commandant avait accès à des programmes d'assistance au combat, avec représentations holographiques analyses de la situation tactique, afin de prendre des décisions stratégiques décisives le plus rapidement possible.

  Lors de la Campagne de Thrawn, le Grand Amiral chiss rassembla de nombreuses unités de chariots en préparation de sa campagne contre la Nouvelle République. Tout comme pour la flotte d'intercepteurs TIE, auxquels il ordonna une rénovation complète par le rajout de boucliers déflecteurs, il chargea ses techniciens de mettre à niveau la flotte d'engins à répulsion. De cette remise à neuf, une variante du chariot VLA fit son apparition et fut baptisée VLAM pour Véhicule Léger d'Assaut Modifié. Ce nouveau modèle comprenait un nouveau système informatique et une autre arme : l'unique canon laser fut remplacé par un dispositif plus puissant sur un support pivotant afin de pallier les défauts de conception des premières générations de QH-7, mais ne résolvait toujours pas le problème du déploiement de l'armement à l'arrêt et de son faible blindage.


Actualités en relation

Hachette : Sortie de Encyclopédie des Star Fighters et Autres Vehicules

Sortie aujourd'hui même de Encyclopédie des Star Fighters et Autres Vehicules, une parution de la rubrique Beau Livre. La date prévue est donc le 10/10/2018. Le descriptif officiel ne nous a pas encore été communiqu...


Mort de Gary Kurtz, producteur des deux premiers Star Wars

Producteur du tout premier Star Wars puis de L'Empire Contre-Attaque, Gary Kurtz est mort dimanche dernier, le 23 septembre, à l'âge de 78 ans. Collaborateur de George Lucas depuis American Graffiti, en 1973, puis sur les deux premiers films...


Star Wars : X-Wing, la version 2.0 prête au décollage

A quelques jours de la sortie de la seconde édition du jeu Star Wars : X-Wing, on s'est dit qu'il serait bon de faire une petite présentation de cette seconde édition. Pour ceux qui ne connaîtraient pas...


Holonet : De nouvelles fiches pour Solo

Alors que le film est encore en salle, il fallait bien commencer sur l'Holonet à vous faire quelques fiches. C'est maintenant chose faites avec ces 23 fiches que vous avez pu voir arriver sur la home depuis quelques jours...


Solo : La presse française, entre curiosité et désenchantement

Dévoilé en avant-première au Festival de Cannes, mardi dernier, Solo : A Star Wars Story a vite eu droit à ses premières critiques et retours francophones, publiés tout le long de la semaine. Une fois n'est pas...


Informations encyclopédiques
Véhicule d'assaut léger à répulsion QH-7 Chariot
Nom
Véhicule d'assaut léger à répulsion QH-7 Chariot
Classe
Landspeeder
Constructeur
Taille
11.80 m
Equipage
1 conducteur
1 commandant
1 artilleur
Armement
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
16 364


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
Aucune source répertoriée pour le moment ...

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.