Croiseur d'assaut de classe Akorec 891c


Le Croiseur d'assaut de classe Akorec 891c est un vaisseau de guerre de la marine de la Centralité.

Continuité : Legends


  Conçu par Scillal Designs, le plus gros fournisseur de vaisseaux de la marine de guerre de la Centralité, le croiseur d'assaut Akorec 891c est un navire tout ce qu'il y a de plus capable : en service depuis au moins la fin de la Guerre des Clones, l'Akorec, long de 250 mètres, peut compter sur ses 12 canons laser et son unique rayon tracteur pour engager l'ennemi. En outre, en plus de ses 220 membres d'équipage, l'Akorec peut embarquer jusqu'à un maximum de 700 soldats, 4000 tonnes métriques et 1 an de ravitaillement.

  Comme tous les vaisseaux de la marine de la Centralité, les croiseurs Akorec furent sans doute affectés à des opérations de surveillance, de police ou encore de patrouille le long des frontières. Néanmoins, avec les troubles provoqués par l'Invasion Yuuzhan Vong, l'afflux de réfugiés et la prise de pouvoir du très militariste amiral de flotte Sris Lehhett, on peut supposer que le rôle de ces vaisseaux fut accru. Pour finir, il est notoire que la Centralité dispose d'une technologie de manteaux boucliers, bien que moins efficace que celle employée autrefois par le Grand Amiral Thrawn. Toutefois, comme cette technologie présente de nombreux avantages dans certaines circonstances (anomalies stellaires, nébuleuses, etc.), on peut imaginer que plusieurs Akorec en soient équipés.


Actualités en relation

Battlefront II : Pour sa dernière mise à jour, Scarif (re)débarque dans le jeu !

Et c'est terminé pour les mises à jour de Battlefront II ! Après deux ans et demi passés à rajouter du contenu dans un jeu qui avait été beaucoup critiqué à sa sortie, EA et DICE ont confirmé hier que le d...


Battlefront II: Une Celebration Edition disponible et des mises à jour présentées

Alors que l'année s'apprête doucement à toucher à sa fin, Electronic Arts et DICE viennent de présenter le contenu des deux mises à jour prévues pour Battlefront II ce mois-ci ainsi que l'arrivée d'une...


Notre avis sur les rééditions de Star Wars Racer et Racer Revenge

Cet article fait suite à une publication de mars dernier abordant les premières rééditions vendues par Limited Run Games. Vous pouvez la consulter à nouveau à cette adresse. Annoncé à la vente en octobre, le jeu Star Wars Racer a connu un retard...


HoloNet : Un nouveau pack de fiches canons en ligne !

Vous êtes confinés chez vous ? Ce n'est pas bien grave puisque Star Wars HoloNet pense à vous avec ce pack de nouvelles fiches canons ! Boba Heet, Firegantelet, Revan, Islerding Minor et Raventorn vous proposent pas moins de 31 nouvelles fiches...


Le prochain jeu Star Wars discrètement ajouté au Playstation Network !

Identifié par un bot Twitter très minutieux, un mystérieux jeu Star Wars surnommé "Project Maverick" a été discrètement rajouté, aujourd'hui, dans les coulisses du Playstation Network (PSN) européen. Ce "Project Maverick" - un nom de code - a...


Informations encyclopédiques
Croiseur d'assaut de classe Akorec 891c
Nom
Croiseur d'assaut de classe Akorec 891c
Nom original
891c Akorec-class strike cruiser
Classe
Vaisseau de Combat léger
Constructeur
Taille
250 m
Equipage
220 hommes d'équipage
Armement
Troupes
100 à 700 passagers
Soute
4.000 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x2 (de secours : x12)
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
22/01/2015

Nombre de lectures
31 424


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.