Croiseur léger de classe Namana


Le Croiseur léger de classe Namana est un croiseur léger conçu pour le compte des forces de défenses bakuriennes.

  Suite à la première tentative infructueuse des Ssi-Ruuk pour s'emparer de Bakura, le gouvernement planétaire, sous l'impulsion de sa nouvelle présidente, Gaeriel Captison, décida la création d'une force de défense bakurienne. Plutôt que de l'équiper de vieux vaisseaux rachetés au rabais, il fut décidé que ce corps devrait disposer du meilleur équipement possible. Pour cela, on mit à contribution les ingénieurs bakuriens qui mirent au point deux classes de vaisseaux : une classe de destroyers d'une part, baptisée Destroyer Stellaire Bakura, et d'autre part, un croiseur, le croiseur léger Namana, baptisé du nom de ce fruit si enivrant qui a fait la réputation de la planète.

  Ce vaisseau, long de 400 mètres, est tout ce qu'il y a de plus classique. Il dispose de 10 turbolasers lourds, de 20 canons laser et de deux rayons tracteurs, le tout pour un équipage de 1200 hommes et 150 artilleurs, et ne peut embarquer que 150 passagers. Le seul exemplaire qui fut, semble-t-il, construit, l'Intrus, opéra pendant plusieurs années en tandem avec le Sentinelle, l'un des trois seuls Destroyers Stellaires Bakura mis en service avec le Gardien et le Défenseur. Patrouillant aux frontières du système, les deux vaisseaux avaient pour mission d'intercepter les pirates opérant dans le secteur, mais surtout de détecter toute intrusion ssi-ruuvi; et les quelques fois où ce fut le cas, le duo réussit aisément à les repousser. Il est à noter, néanmoins, que ce vaisseau fut le premier à être équipé du système expérimental d'anti-interdiction HIMS (Hyperwave Internal Momemtum Sustainer), jusqu'à sa généralisation au reste de la flotte bakurienne. Suite aux terribles affrontements qui l'opposèrent aux Yevethas, la Nouvelle République se retrouva momentanément incapable d'envoyer sa flotte gérer une insurrection dans le Système Corellien. Ce fut donc Bakura qui fut sollicitée.

  La flotte de défense bakurienne fut envoyée sur place dans sa totalité sous le commandement de l'amiral Hortel Ossilege, l'Intrus faisant office de vaisseau de commandement. Malheureusement, la situation s'avéra plus difficile à gérer que prévu et les pertes bakuriennes furent très lourdes. Après que le Gardien ait été pulvérisé par le répulseur de Sélonia, l'Intrus fut, quant à lui, détruit au point culminant de la Bataille de Centerpoint. Gravement endommagé par des vaisseaux béliers suicides de la Triade Sacorrienne, l'Intrus n'aurait pas pu survivre à une seconde vague d'assaut. Depuis la passerelle et ne voyant aucune autre issue, Ossilege et Captison, eux-mêmes gravement blessés, décidèrent donc d'enclencher le système d'autodestruction du navire, attendant le meilleur moment pour emporter avec eux un grand nombre de vaisseaux ennemis. Suite à la destruction de l'unique exemplaire connu de croiseur léger Namana, on ignore tout de ce qu'il advint de cette classe de navires et si d'autres exemplaires furent construits, que ce soit pour le compte des forces de défenses bakuriennes ou celles de la Nouvelle République.


Actualités en relation

Star Wars Armada : Des cartes custom HoloNet

Star Wars Armada est un jeu de figurines lancé par Fantasy Flight Games en 2014, et permettant de vous placer dans la peau d'un commandant de flotte. Axé notamment autour de figurines représentant des vaisseaux, et de cartes permettant...


Battlefront II: Une Celebration Edition disponible et des mises à jour présentées

Alors que l'année s'apprête doucement à toucher à sa fin, Electronic Arts et DICE viennent de présenter le contenu des deux mises à jour prévues pour Battlefront II ce mois-ci ainsi que l'arrivée d'une...


Battlefront II: Le bilan sur le jeu deux ans après sa sortie

Sorti le 17 novembre 2017, le jeu Star Wars Battlefront II fête aujourd'hui ses deux ans ! À l'occasion de ce cet anniversaire, Star Wars Holonet vous propose donc un petit bilan sur l'évolution du jeu depuis sa sortie...


HoloNet : Critique des 15 premiers romans du nouveau canon

La critique est facile, l'art est difficile. » Ce n'est pas faute de le savoir, c'est pourquoi nous tâchons sur HoloNet de critiquer de façon constructive. Aujourd'hui, c'est mon tour, et je vous propose une...


HoloNet : La Trilogie Riposte contre-attaque !

Les publications de l'HoloNet reprennent ce weekend avec un pack consacré à la trilogie Riposte se déroulant juste après l'Épisode VI et allant jusqu'à la bataille de Jakku. Du travail reste encore à fournir, mais ces 15 nouvelles fiches...


Informations encyclopédiques
Croiseur léger de classe Namana
Nom
Croiseur léger de classe Namana
Classe
Vaisseau de Combat léger
Constructeur
Taille
400 m
Equipage
1200 hommes d'équipage
150 artilleurs
Armement
Troupes
150 passagers
Soute
3500 tonnes métriques
Hyperpropulsion
x1 (de secours : x12)
Affiliation
Forces de défense bakuriennes
Nouvelle République

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
08/10/2019

Nombre de lectures
31 128


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.