Croiseur de fret de classe Neutron Star


Le Croiseur de fret de classe Neutron Star est un transporteur lourd reconverti en navire de combat.

  Les croiseurs de fret sont des bâtiments pour la plupart anciens dont l'existence résulte d'un compromis assez douteux entre les besoins de nombreux systèmes stellaires mineurs et leurs ressources financières. A l'image de la classe Neutron de Rendili décrite ici, les croiseurs de fret furent surtout produits durant les derniers siècles de la République à l'usage d'une multitude de gouvernements locaux qui souhaitaient disposer de bâtiments de ligne lourds mais n'avaient pas les moyens de s'offrir et d'entretenir les croiseurs et cuirassés destinés à des marines mieux dotées sur le plan budgétaire.
  Même durant l'époque où l'Empire était tout puissant, de nombreux systèmes durent se contenter de ces bâtiments dont certains modèles n'étaient en fait rien de plus que des assemblages douteux d'éléments provenant de plusieurs séries civiles et militaires déclassées.
  
  La classe Neutron représente quasiment ce qui se fait de mieux en matière de Croiseurs de Fret, ce qui témoigne bien des limites de ce concept. En effet, même avant l'avènement de l'Empire, un Croiseur de Fret n'aurait pu affronter avec succès un des croiseurs lourds de classe Cuirassé (également produits par Rendili), sans parler des destroyers de classe Victoire qui précédèrent de peu l'avènement de l'Empire. La coque et les boucliers de la classe Neutron n'avaient rien d'extraordinaire et sa puissance de feu ne pouvait rivaliser avec celle des véritables bâtiments de ligne.
  
  Les qualités de la classe Neutron sont peu nombreuses mais faciles à exploiter. Tout d'abord, ils requièrent beaucoup moins d'hommes que les croiseurs lourds de classe Cuirassé. Ensuite, leurs performances subluminiques sont correctes. Enfin, leurs multiples soutes et ponts possèdent une capacité d'environ 20.000 tonnes. La plupart n'en conservent d'ailleurs qu'environ le quart, le reste étant reconverti en ponts d'envol et ateliers qui permettent au croiseur de transporter jusqu'à trois escadres de chasseurs. Deux coupleurs aménagés sur la surface ventrale du bâtiment permettent également d'arrimer un couple de bâtiments de petite taille (cargos, navettes et transports légers) qui peuvent accompagner le croiseur dans l'hyperespace.
  
  Cependant, la plus grande faiblesse des Croiseurs de Fret repose sur leur concept même et les Neutrons n'échappent pas à cela. L'idée de créer un navire de combat lourd aussi économique que possible afin de maintenir au plus bas son coût a donné des navires dont bon nombre de composants mineurs et parfois même importants s'avèrent d'une fiabilité à long terme toute relative. Remplacer les pièces défectueuses par d'autres pièces de qualité tout aussi médiocre est peu productif et tenter d'améliorer ces bâtiments crée souvent des surcoûts et des pannes surprenantes dues à des problèmes de compatibilité inattendus. En résumé, la plupart des techniciens qui servent à bord de ces appareils rêvent sans doute souvent de balancer leur vaisseau dans un trou noir ou une nova avec ses concepteurs et ceux qui ont eu l'idée saugrenue de l'acheter pour faire bonne mesure. La plupart des marines spatiales où ils furent incorporés durent se résoudre à faire avec ces appareils vétustes et pour le moins capricieux mais qui représentaient les seuls bâtiments lourds qu'ils auraient pu opposer à un ennemi déterminé.
  
  Dans l'ordre de bataille impérial, les Croiseurs de Fret étaient cantonnés dans des missions d'escorte ou la surveillance de systèmes stellaires mineurs. L'Alliance Rebelle utilisa elle aussi une quantité appréciable de ces bâtiments principalement parce qu'ils nécessitaient un équipage relativement réduit et que les réseaux d'approvisionnement des services d'intendance éprouvaient moins de difficulté à obtenir des pièces pour les réparer que pour des navires impériaux "récupérés".
  Quelques firmes continuèrent à produire des Croiseurs de Fret plus ou moins performants durant les années ou la Nouvelle République et les Vestiges de l'Empire livrèrent leurs principaux affrontements spatiaux mais la plupart de ces sociétés durent se contenter d'une clientèle locale. Les firmes implantées dans le Secteur Corporatif furent les seules qui parvinrent à exploiter davantage ce concept qui permit à l'Autorité du Secteur Corporatif de grossir sensiblement l'ordre de bataille de sa flotte de surveillance.


Actualités en relation

Star Wars : X-Wing, la version 2.0 prête au décollage

A quelques jours de la sortie de la seconde édition du jeu Star Wars : X-Wing, on s'est dit qu'il serait bon de faire une petite présentation de cette seconde édition. Pour ceux qui ne connaîtraient pas...


QILINN annonce un nouveau livre Star Wars pour novembre 2018

Spécialiste des livres LEGO Star Wars (Ultimate LEGO Star Wars, Ma première encyclopédie LEGO Star Wars), l'éditeur QILINN annonce la sortie d'un nouveau livre sur notre univers favoris. Intitulés Star Wars : Créatures et Alien...


Star Wars HoloNet se dote d'un logo

Vous l'avez peut-être aperçu si vous étiez à la convention Générations Star Wars et Science-Fiction ce week-end et que vous avez assisté à notre conférence : l'HoloNet dispose (ENFIN) d'un vrai logo ! Et pour...


Star Wars 9 : Un X-wing orange aperçu sur un lieu de tournage

Malgré toute l'actualité concernant le tournage de The Mandalorian, la production de l'Episode IX continue elle-aussi du côté des studios Pinewood, en Angleterre, ainsi qu'à Black Park, la forêt environnante qui nous a déjà livr...


Hachette : Sortie de Encyclopédie des Star Fighters et Autres Vehicules

Sortie aujourd'hui même de Encyclopédie des Star Fighters et Autres Vehicules, une parution de la rubrique Beau Livre. La date prévue est donc le 10/10/2018. Le descriptif officiel ne nous a pas encore été communiqu...


Informations encyclopédiques
Croiseur de fret de classe Neutron Star
Nom
Croiseur de fret de classe Neutron Star
Classe
Navette & Transporteur
Constructeur
Taille
600 m
Equipage
2.050 hommes
Armement
Troupes
200 soldats
36 appareils légers
Soute
5.000 tonnes
Hyperpropulsion
X2 (de secours X12)
Affiliation
Variable

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
35 674


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • WEG - Rebel Alliance Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.